Sign in / Join

OMFORUM DÉCRYPTE | Eyraud va-t-il être un bon président pour l'OM ?

OMForum DÉCRYPTE | Avec le rachat de l'OM par Frank McCourt, de très nombreuses questions se sont posées sur le profil du repreneur, sa surface financière et son sérieux. Un grand nombre d'articles a été publié sur l'Américain et son projet, OM Champions. Cet article s'attache à présenter le futur président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud.


1. Frank McCourt, l'homme à qui tout réussissait

2. La terrible descente aux enfers de McCourt

3. Peut-on avoir un stade Vélodrome à l'américaine ?

4. Eyraud va-t-il être un bon président pour l'OM ?

5. Poulmaire, l'homme qui murmure à l'oreille de McCourt

6. McCourt peut-il rendre sa grandeur à l'OM  ?


Jacques-Henri Eyraud a tout d'abord été associé à Guggenheim Partners lorsque l'annonce d'une vente imminente s'est faite de plus en plus forte. Mais si c'est finalement Frank McCourt qui est entré en négociations exclusives avec Margarita Louis-Dreyfus, Eyraud fait effectivement partie intégrante du projet de rachat de l'OM.

Il fait tellement partie intégrante du projet qu'il agit comme traducteur de McCourt et qu'il apparaît au premier plan lors de l'annonce publique. D'ailleurs, entre le moment où j'ai commencé à écrire cet article et celui où je le conclus, il s'est passé deux événements importants, il a désormais plus de followers que PoF et est devenu officiellement le futur président de l'OM.

Qui est Jacques-Henri Eyraud ?

eyraud-1024x425-1024x425

Jacques-Henri Eyraud est un homme d'affaires et entrepreneur français de 48 ans. Titulaire d'un DESS Gestion des médias et télécommunications obtenu à Dauphine, il a aussi un MBA d'Harvard. Excusez du peu. Eyraud a commencé sa carrière en étant spécialisé dans les communications de crise (oui oui comme celui à qui vous pensez), mais il a rapidement monté les échelons, tout d'abord en étant vice-président communications corporatives d'Euro Disney puis en suivant son mentor Bourguignon au Club Med, comme vice-président développement de nouveaux marchés puis comme Directeur exécutif.

Sauf que Jacques-Henri, il s'ennuie vite. Et en 2000, il décide de voler de ses propres ailes et crée sa propre entreprise, Sporever, en compagnie de Patrick Chène. En charge de toutes les opérations du groupe, il emmène la petite Startup en entreprise cotée en bourse et jusqu'en 2009 contribue énormément à sa croissance. Sauf que Jacques-Henri... Vous avez compris. Il décide alors qu'il veut être son propre patron et rejoint donc le groupe Turf-Éditions dont il devient PDG.

Et 4 ans plus tard, Eyraud rachète alors la totalité des parts du fonds d'investissement Montagu Private Equity (pour une somme restée secrète mais qui devrait avoisiner les 60 millions d'euros) pour devenir actionnaire majoritaire de Turf-Éditions avec 66% des parts. Et Turf-Éditions c'est une activité presse écrite qui pèse 80 millions de chiffre d'affaires, à laquelle il faut ajouter les paris en ligne avec Betturf et plusieurs médias online.

Quel est son profil ?

jacques-henri-eyraud-and-jean-christophe-giletta-during-the-gala-des-courses-in-chantilly-france-on-21th-may-2015-20160909152920-1786

Il se décrit lui-même sur sa page LinkedIn comme entrepreneur et investisseur. Le reste du monde évoque un entrepreneur de génie, un chef d'entreprise aguerri, professeur à Sciences-Po. Le bonhomme est clairement très brillant, et charismatique. C'est simple, pour l'instant il n'a jamais échoué et sa carrière est parfaitement linéaire. En équipe de France de taekwondo dans les années 80, il a aussi du répondant.

Quand on lit toutes les louanges sur son humanité, son ouverture, il est clair que les gens qui relaient cette information ne connaissent pas directement de hauts dirigeants. S'il est monté si haut et si vite, c'est qu'il est féroce, très féroce. Et heureusement pour lui parce qu'à l'OM, si tu n'es pas féroce, tu te fais manger tout cru.

Eyraud va être le premier président de l'OM de ce calibre depuis Robert-Louis Dreyfus. Se sont succédé à ce poste un cadre d'Adidas, un journaliste, un journaliste devenu agent de joueurs, un chef de l'information, et finalement un stratège en communications de crise. Mais ce coup-ci, c'est un véritable dirigeant, gestionnaire, tout en gardant un très grand réseau, notamment dans les médias.

Ah oui, dernier point, il est très riche. Genre pour de vrai. Il aurait très probablement pu racheter l'OM lui-même si MLD n'avait pas exigé d'aussi gros investissements.

Quel rôle va-t-il jouer dans le projet McCourt ?

frank-mccourt-et-jacques-henri-eyraud-football_d5f7e27e3bffa80ec705b1c564009c58

Bon, je ne vais pas vous mentir, cette dernière partie était censée être une démonstration des raisons pour lesquelles il était évident que Eyraud allait devenir le futur président de l'OM. Sauf que j'ai tellement attendu pour écrire cet article que bim, c'est officiel : il va être le futur président exécutif (ou opérationnel selon les versions) de l'OM.

Du coup, je vais vous livrer mon intuition, basée sur aucune information privilégiée. Il me semble probable que le projet McCourt soit en fait un projet McCourt/Eyraud, et il y a de grandes chances pour moi que Eyraud soit actionnaire minoritaire de l'OM (et peut-être pas de manière symbolique).

En tout cas, il est très clair qu'il ne s'agira pas d'un exécutant et les médias et les supporters ont peut-être eu trop tendance à se focaliser sur le spectaculaire et contrasté McCourt, tout en oubliant un peu notre cher et ambitieux Jacques-Henri, le futur président de l'OM.

Mais l'OM rend fou tous ses présidents, sans exception jusqu'à aujourd'hui et les plus grands défis de Jacques-Henri Eyraud, pas habitué à être autant médiatisé, seront de garder les pieds sur terre malgré tout et de trouver un équilibre avec l'impatient McCourt.

 

Accéder à la cinquième partie du dossier : Poulmaire, l'homme qui murmure à l'oreille de McCourt

 

2 comments

  1. fanduski 10 septembre, 2016 at 15:12 Répondre

    Au moins l’enveloppe investissement planifiée est importante, au plus la participation financière d’Eyraud pourrait-être grande. Inutile d’exprimer mon souhait … mais il est bien que que celui qui aura la charge opérationnelle engage une partie de son patrimoine

  2. leto 10 septembre, 2016 at 09:10 Répondre

    Merci de cet article, peut-être la partie que j’attendais le plus et j’avoue que ça me rassure assez. Un type comme ça ne viendrait pas se lancer dans une aventure improbable, après, comme tu le dis, l’OM rend fou mais il a l’air nettement plus solide que les autres.
    En plus, le fait qu’il soit riche est intéressant. Pas pour les investissements qu’il pourrait faire mais plus pour la liberté que cela lui apporte. Ca n’a pas l’air d’être le « fada » qui va faire n’importe quoi pendant 2 ans puis tout laisser en plan. Finalement, le ticket Mc Court/Eyraud semble bon. A ton avis, quels sont les lienset pourquoi ce rapprochement entre ces deux? Une alliance de circonstance ou est-ce-qu’ils se connaissaient au préalable?
    Encore merci pour ces supers articles en tout cas!

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!