LES PLAYLISTS D'OMFORUM : REQUIEM FOR JHE

Les playlists d'OMForum | JHE, Barre toi : une playlist pour accompagner l'actualité de l'OM

Le lendemain de la Saint-Valentin, la présidence de l'OM a montré à sa manière inimitable ses sentiments pour les supporters par une belle lettre de mise en demeure aux groupes et le lancement de "l'initiative Agora OM". Parce que la réciprocité est la fondation d'une relation saine et franche, Omforum signe le retour des playlists avec cette sélection : une ode et un cri du cœur à Jacques-Henri Eyraud.

 

1 - Play with Fire - The Rolling Stones

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=FhzCnZ1vAvw[/embedyt]

Les Stones l'ont compris, les sénateurs des républicains l'ont compris, les députés en Marche l'ont compris, les adjoints au maire socialistes l'ont compris, les nouveaux nés l'ont compris, les concombres de mer l'ont compris, mais pas la direction de l'OM :

Don't you play with me, 'cos you're playing with fire

2 - Fuck U - Archive

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=A4gBzUwo6Iw[/embedyt]

L'occasion de se replonger dans ce classique du rock progressif de 2006. Les paroles de toute la chanson semblent avoir été écrites pour décrire notre président, sa lente déchéance, et son niveau de déni (presque) fascinant.

There's a space kept in hell with your name on the seat
With a spike in the chair just to make it complete
When you look at yourself do you see what I see?
If you do why the fuck are you lookin' at me?

3 - Hit the road Jack - Ray Charles

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=Q8Tiz6INF7I[/embedyt]

La version de Ray Charles du standard de Percy Mayfield composée en 1960 est non seulement un standard indémodable, un titre emblématique classé parmi les 500 meilleures chansons de tous les temps par Rolling Stone, mais aussi parfaitement d'actualité.

Hit the road Jack,

And don't you come back

No more, no more, no more, no more

4 - Pas de justice, pas de paix - La Rumeur

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=cR_-9lWc5z0[/embedyt]

Sorti en 1999 dans l'EP "L'entre-volets", ce titre entêtant du groupe de rap La Rumeur reprend le slogan "No justice, no peace" utilisé dans les protestations  contre la violence ethnique contre les Noirs-américains. Leur prose est aussi poétique qu'elle est impitoyable pour l'ordre et les institutions, à l'image du reste de leur oeuvre. Ekoué, le leader du groupe, est même titulaire d'une thèse de science politique et diplômé de Sciences po Paris, positionnant la Rumeur comme un des groupes les plus politisés du rap français.

Une rumeur provient du bas, échappe au brouhaha
On entend alors clamer : « pas de justice, pas d’paix »

5 - My Favorite Mutiny - The Coup

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=fZ_gFyB6GnA[/embedyt]

Move, if you got the nerve
Lash out for your just desserts
It's not just the worth
Some of y'all heads up in the clouds
I'ma bring y'all back to earth

La quasi intégralité du répertoire de The Coup, le plus communiste des groupes de hip-hop américains emmené par l'emblématique Boots Riley, aurait pu figurer dans la playlist. Dans le sillage de KRS One et de Public Enemy, fondé au début des années 1990, le groupe a toujours privilégié des chansons politiques, protestataires et anticapitalistes. Cette chanson sortie en 2006 figure dans l'album Pick a Bigger Weapon.

 

6 - Walk Idiot, Walk - The Hives

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=ysGtBZX32I0[/embedyt]

Un peu de garage punk suédois des années 1990 et 2000 avec le groupe The Hives pour une chanson particulièrement indiquée sortie en 2004 dans l'opus Tyrannosaurus Hives :

See the idiot walk
See the idiot talk
See the idiot chalk up his name on the blackboard

 

7 - Arrête un peu ta parano - Didier Super

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=iqSCoCNMee0[/embedyt]

Difficile de faire une playlist pour suggérer à JHE de se barrer sans convoquer, je cite "le grand artiste et la grande vedette du showbizz international" Didier Super. Une chanson acide gênante à souhait, à l'image du répertoire de cet Ovni du Nord.

8 - La fin de leur monde - IAM

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=pXvI1JJqR_A[/embedyt]

Une chanson fleuve d'IAM, contemplative et désabusée, sortie en 2007 dans l'album Saison 5. Elle résume bien l'alternance explosion de colère - misanthropie qui traverse tout un chacun lorsqu'on observe les actions récentes de la direction et qu'on doit en plus se taper la crise sanitaire, les mamours Darmanin - Le Pen, et 2021 en général.

 

L'amour manque d'air dans leur monde, nous on suffoque, tout ce qu'on supporte
Ça pressurise, et c'est les psys qui vont exorciser
Que quelqu'un me dise si j'ai des chances de voir enfin la paix exigée
Qu'un jour les abrutis s'instruisent
Perché sur ma plume, j'attends ce moment, observe ce bordel
De petites flammes montées au ciel, pour elle j'ai saigné ce gospel

9 - The Thrill is Gone - Chet Baker

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=fw1991aZ3us[/embedyt]

S'il y a bien un artiste de jazz qui est spécialiste de cette mélancolie désenchantée dont je parlais plus haut, c'est bien Chet Baker, génial chanteur et trompettiste, roi de la fragilité et des ballades sensuelles et vaporeuses.

This is the end
So why pretend
And let it linger on
The thrill is gone
The thrill is gone...

10 - Dégage - Johnny Hallyday

[embedyt]https://www.youtube.com/watch?v=0rvYWedIUq8[/embedyt]

J'aurais pu terminer par Marche à l'ombre de Renaud, ou par d'autres artistes engagés, mais je confesse un certain goût pour les chansons improbables et décalées de variétoche. Cette chanson de jeunesse de Johnny Hallyday sortie en 1975 dans l'album Rock à Memphis me semble un point final qui en vaut un autre pour ce petit pamphlet musical.

Tu es un vautour au-dessus de sa proie
Parce que tu sens qu'elle s'éloigne de moi
Ne la regarde pas avec des yeux comme ça
Je peux te dire qu'elle n'est pas encore à toi
Dégage
Tu vois ce que je veux dire
S'il y a un moyen de la garder, je veux le trouver
Ouh, sans personne, dégage

Ton avis ici et sur le forum