BILAN CFA2 | La défense, de Sparagna à Andonian, en passant par Dória (1/2)

La défense a clairement été le point fort de cette équipe B de l'OM. Il y avait dans le groupe jusqu'à la trêve, 4 défenseurs centraux qui ont déja selon nous au moins le niveau L2 (voire beaucoup plus pour Dória dès qu'il aura fini son adaptation) et un très prometteur avant son accident, Nlaté.

Même s'il y a toujours au moins un défenseur central appelé sur le banc de l'équipe A (surtout Aloé) il en restait donc 4 à faire jouer. Andonian, qui a également fait une importante partie de sa formation à gauche (justement car il y avait trop de bons défenseurs centraux dans la génération du dessus, soit Aloé-Azouni principalement), a donc logiquement été décalé. A droite, c'est Nlaté qui s'y est collé jusqu'à la trêve, essentiellement pour pouvoir profiter de sa vitesse.

Ballon

La blessure de Nlaté et le départ de Dória, ajoutés aux sélections d'Andonian, Sparagna et Aloé, ont rebattu les cartes, et cela a été l'occasion pour quelques joueurs d'avoir leur chance, comme Pommier, Sané ou Dubois. Plusieurs autres joueurs ont pu également jouer quelques matchs en défense cette saison.

Ils ont été les piliers de la défense

Baptiste Aloé, né en juin 1994, est le plus âgé des 3 jeunes défenseurs les plus prometteurs issus du centre de formation de l’OM que sont Andonian, Sparagna et lui. Avec ses 1m83, il est le plus « petit » des 3 mais cela ne l’empêche d’avoir un très bon jeu de tête. Il a par ailleurs signé son premier contrat professionnel d'un an renouvelable le jour de ses 20 ans. À la différence de son compère Abergel, il fait le choix de rester à l’OM plutôt que de partir en prêt à Ajaccio, considérant avoir une carte à jouer avec l’arrivée de Bielsa. Ses apparitions avec les pros et ses performances ont montré qu’il a pris la bonne décision. Aloé devait être le pilier et le joueur majeur de la défense de l'équipe réserve, comme le démontre son statut de capitaine à chaque fois qu'il joue. Auteur de 4 titularisations et 8 entrées en cours de jeu, il aura finalement plus joué en ligue 1 qu'en CFA2 (10 matchs)International espoirs, il devrait voir son contrat renouvelé et pourrait jouer un rôle intéressant dans le groupe professionnel la saison prochaine.

image

Né en février 1995, Stéphane Sparagna est un défenseur central d'1m86 pour 82 kilos. Il a un contrat de stagiaire professionnel jusqu'en Juin 2015. Un premier contrat professionnel lui aurait été proposé. Après quelques matchs amicaux réussis, il commence la saison dans la peau d'un titulaire à Bastia, même s'il doit malheureusement sortir à la mi-temps sur blessure. Il a passé la saison sur le banc de l'équipe professionnelle, a fait trois entrées comme remplaçant en L1 et a connu ses premières sélections en U20 dont il est un des titulaires et le capitaine. Il est sélectionné pour le tournoi de Toulon. Il a été cette année un des piliers de l'équipe de CFA2 avec 10 matchs joués, en alternance avec Aloé et Andonian, deux joueurs avec qui il est très complémentaire. Il a été élu meilleur joueur de son équipe une fois par Foot-national. L'année prochaine pourrait donc ressembler à celle qui vient de s'écouler avec une alternance entre banc de l'équipe professionnelle et titulaire en CFA. Un prêt en L2 ou dans un club moyen de L1 pourrait également être une solution intéressante.

Né en février 1995, Gaël Andonian est depuis toujours une des plus grandes promesses défensives du centre de formation. Défenseur central ou latéral gauche et doté d'un beau gabarit, avec 1m84 pour 74 kilos, le gaucher évolue à Marseille depuis l'âge de 10 ans. International arménien, il a réalisé en sélection des prestations remarquées. Titulaire d'un contrat stagiaire professionnel jusqu'en juin 2015, il devrait signer son premier contrat professionnel. Capitaine de la réserve et doté d'une grande force de caractère, il est un des piliers de la CFA2, avec 3 saisons à ce niveau, même si c'est un des plus jeunes du groupe. Apparu à une reprise en L1, mais titulaire à 21 reprises en CFA pour 2 buts, il a fini la saison devant Aloé et Sparagna et Bielsa le tient en haute estime. Un prêt en 2015-2016 dans un club de bas de tableau de L1 ou de haut de tableau de L2 serait une belle manière de compléter sa formation.

Kévin Pommier est un latéral gauche qui a joué 18 matchs de cette saison, dont 14 comme titulaire pour 2 buts. Il a été élu une fois talent d'or Foot-national. Dernier représentant avec Omrani de la génération 1993, il ne faisait pourtant pas partie des principales promesses de l'équipe, mais il a su répondre présent, que ce soit à son poste fétiche de latéral gauche ou dans l'axe. Capitaine à plusieurs reprises, il a su encadrer ses jeunes coéquipiers. est devenu un solide joueur, très régulier et complet, et qui arrive à maturité. N'ayant pas eu de contrat professionnel à la fin de son contrat de stagiaire, il joue comme amateur depuis l'été dernier et devrait prolonger sa mission l'année prochaine en CFA.

Accéder à la deuxième partie de l'article sur les défenseurs 

Revenir au dossier complet

Répondre