Sign in / Join

Top 3 des milieux relayeurs marseillais depuis 20 ans

Après avoir voté pour :

nous passons aux milieux relayeurs avec une sélection plutôt intéressante.

Comme lors de nos précédentes élections, la Rédaction d’OMForum a voté pour déterminer un top 3 de nos milieux défensifs favoris sur une période de 20 ans. Pourquoi 20 ans ? Parce que.

Ont été nominés : Benoit Cheyrou, Lucho Gonzalez, Giannelli Imbula, Mauricio Isla, Peter Luccin, Yordan Letchkov, Andre Luiz, Wilson Oruma, Eric Roy et Bolo Zenden. Les votes sont clos, nous avons été 25 à participer, voici notre résultat :

1. Lucho Gonzalez

lucho-om

Meilleur passeur de L1 et champion de France pour sa première saison l'OM. Il n'y aurait presque rien à ajouter tant le souvenir de Lucho vêtu du maillot marseillais est encore présent chez les supporters. Un joueur inoubliable et pas seulement parce qu'il aura marqué le but du titre face à Rennes.

Lucho est un esthète, ce genre de joueurs capables de faire basculer un match quand on ne s'y attend pas. Doté d'une qualité de passe hors norme, d'un coup d'oeil unique et d'un sens du football à part, il aura été l'un des artisans majeurs du titre des hommes de Deschamps. Arrivé de Porto après un transfert record, il ne lui faudra que quelques matchs pour poser son empreinte sur une Ligue 1 sous le charme de ce joueur atypique à la classe faite de nonchalance et style argentin tout en tatouages.

Malheureusement, sa seconde et sa troisième saison ne seront pas du même niveau... Malgré quelques fulgurances dont lui seul a le secret, Lucho sera moins en vue, la faute à des blessures et à un home jacking qui lui fera beaucoup de mal... Son aventure à l'OM aura été fragile, mais tout ce qui est beau est fragile.

2. Benoît Cheyrou

cheyrou om

Le ying et le yang.

Le ying parce que ses premières années à l'OM seront très concluantes et sérieuses. Homme clé des différents entraineurs, Benoît va se montrer indispensable au milieu de terrain grâce à son profil complet et son excellente complémentarité avec des joueurs comme Lucho ou Valbuena. Bon passeur et parfois buteur, il est le liant entre le secteur défensif et le secteur offensif en amenant une certaine densité au milieu de terrain. Souvent proche des entraineurs, il est aussi un relais pour eux sur le terrain.

Le yang parce que ses dernières années à l'OM seront bien différentes des premières. Mauvaises performances sur le terrain, influence plus que néfaste dans le vestiaire, il aura complètement terni ses belles performances passées en laissant un souvenir plus que moyen chez les supporters.

Après 7 ans au club, il est mis à l'écart du groupe par Marcelo Bielsa qui ne compte plus sur lui. Il finit par signer à Toronto où il découvrira la MLS.

3. Bolo Zenden

zenden om

Joueur élégant, intelligent, doté d'une grande expérience, Bolo aura été très utile sur et en dehors du terrain. Si on se souvient surtout de son but au Parc avec une célébration mythique, il y a également de nombreux points intéressants à ressortir.

Lui qui est un ailier de formation va descendre d'un cran avec l'âge. En effet, le poste d'ailier demande de l'endurance et de la vitesse, 2 facteurs qui s'affaissent au fil des années. Peu importe pour lui dont le QI football est suffisamment élevé pour comprendre le jeu ailleurs sur le terrain. Il est un excellent remplaçant qui sera très utile grâce à un professionnalisme exemplaire.

À noter qu'il maitrisait le français bien avant d'arriver en France... Bon ça aide forcément quand on a une femme française (que Sabo lui volera par la suite).

1 comment

  1. Hamada Jambay 9 juin, 2016 at 09:09 Répondre

    Bonjour,

    en ces temps troubles c’est vraiment agréable de se rappeler Lucho et le but de Zenden au Parc.
    Merci.

    Sinon, au risque de paraître pour l’indécrottable emmerdeur que je suis, le petit Sabri a sa place ici!
    Alors vous me répondrez la même chose que pour Bernardi; il n’est pas resté assez longtemps au club.
    Puis je répondrais qu’il aurait eu sa place dans les nominés puisque Diarra par exemple y est aussi.

    C »est drôle, avant de lire les résultats j’avais pensé à un podium Lucho Cheyrou et Lamouchi.
    Bon on remplace une pointure internationale qui a bien vieilli par une autre. Le but de Zenden, pour le moment qu’il m’a (nous a, apparemment) fait vivre a bien mérité sa place.

    Après je pinaille, je mégote, mais ça fait du bien de se rappeler ces moments où on était fiers de notre équipe, alors faisons le durer.

    Il y a vingt ans, un peu moins même, on avait recruté un nantais relayeur côté droit. Pas mauvais non plus. Il a ensuite fait carrière dans un club espagnol, je crois que c’est le même dont viennent un relayeur Passi a écarté et un buteur que Deschamps avait échouer à relancer une seconde fois.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.