Sign in / Join

Top 3 des meilleurs gardiens marseillais depuis 25 ans

À Marseille, nous avons tous connu des joueurs merveilleux qui laisseront un souvenir marquant tout au long de notre vie… Mais nous avons également connu des joueurs bien moins glorieux dont on aimerait se débarrasser très vite de notre cerveau tant leur incapacité footballistique aura marqué négativement le destin de notre club.

S’il est un poste où ces deux antipodes se croisent, c’est bel et bien celui de gardien de but. Alors à la Rédaction d’OMForum, nous avons décidé de créer un sondage pour déterminer un top 3 de nos goals favoris sur une période de 25 ans. Inutile de remonter plus loin, la plupart d’entre nous n’étaient pas en âge de juger la qualité d’un joueur à cette époque-là.

Ont été nominés : Jérôme Alonzo, Fabien Barthez, Cédric Carrasso, Jérémy Gavanon, Andreas Köpke, Steve Mandanda, Pascal Olmeta, Stephane Porato, Vedran Runje et Stéphane Trévisan. Les votes sont clos, nous avons été 21 à participer, voici notre résultat :

1. Barthez – 37%

1210279-25268459-2560-1440

Il ne pouvait en être autrement tellement le natif de Lavelanet a marqué l’OM. C’est d’abord l’histoire d’un coup de foudre qui va précipiter son arrivée à l’OM. En effet, alors qu’il dégoute les attaquants marseillais lors d’un Toulouse – Marseille, Bernard Tapie tombe sous le charme de ce gardien prometteur et décide tout de suite de le signer pour la saison suivante. Fabien arrive à l’OM comme remplaçant de Pascal Olmeta mais ce dernier se blesse... Barthez devient numéro 1 et ne lâchera plus ce poste en réalisant 3 saisons exceptionnelles qui feront de lui, déjà, le meilleur gardien de l’histoire du club.

Ce qui frappe chez lui, c’est sa capacité à être totalement hermétique à la pression, à considérer un match contre Sochaux de la même manière qu’une finale de Ligue des Champions. Durant cette dernière, il aura à lui seul dégouté les joueurs milanais, considérés à l’époque comme étant parmi les meilleurs joueurs du monde. Si un mot devait symboliser ses 3 premières années olympiennes, ce serait « miracle ». Resté au club après la descente en L2, il permet à l’OM de ne pas perdre de nombreux matchs grâce à des partitions de haute volée, c’est aussi ça qui construira sa légende marseillaise !

Revenu au club en 2004 pour 2 saisons, il ne laissera pas une marque aussi indélébile que lors de son premier passage mais gardera les buts marseillais avec sérieux comme sur l’ensemble de sa carrière. Malheureusement, cette période sera surtout marquée par ce fameux crachat sur un arbitre lors d’un match amical à Casablanca...

2. Köpke – 27%

kopke

Quand il débarque à l’OM, il vient de gagner l’Euro avec l’Allemagne, il a gagné la Coupe du Monde 6 ans plus tôt et sera élu quelques mois plus tard meilleur gardien de la planète. Autant dire de suite que ça pose un homme. Le gardien allemand par excellence : efficace, autoritaire, serein sur sa ligne mais également dans les sorties aériennes, rapide et vif sur les sorties dans les pieds.

Ses 2 premières saisons sont excellentes, l’OM vient de remonter en D1 et le gardien allemand porte à bout de bras une équipe moyenne la 1ère année et une équipe qui terminera 4ème la saison suivante. Mais après une Coupe du Monde 1998 où l’Allemagne, décevante, est éliminée en quart de finale avec un Köpke moyen, Rolland Courbis l’entraineur marseillais aux choix parfois douteux décide d’instaurer une forte concurrence entre le gardien de la Mannschaft et le jeune Stéphane Porato. Quelques semaines plus tard, l’allemand quitte l’OM par la petite porte laissant malgré tout un très grand souvenir chez les supporters marseillais.

3. Mandanda – 25%

Steve MANDANDA - 04.10.2014 - Caen / Marseille - 9eme journee de Ligue 1 Photo : Dave Winter / Icon Sport

Beaucoup l’auraient surement vu un peu plus haut sur le podium, mais les votes ont parlé et ils ne mentent pas ! Steve Mandanda est un gardien attachant, mais il n’a pas le charisme des 2 précédents. Steve Mandanda est un très bon gardien, mais jamais il n’aura été capable d’autant tenir son équipe que les 2 précédents. Pourtant il ne faut pas non plus renier ce qu’il a apporté à l’OM. Malgré son inconstance, il a sauvé l’OM à de très nombreuses reprises en n’étant très souvent pas aidé pas des défenses perméables.

Lorsqu’il débarque à l’OM, c’est un grand espoir du football français qui fera ses armes à côté d’un Cédric Carrasso excellent dans les buts marseillais. Mais le destin, comme souvent dans ce poste si particulier de gardien, va précipiter la vie de l’ancien gardien du Havre. En effet, après la très grave blessure de Carrasso, Steve Mandanda se voit propulser gardien numéro 1 de l’Olympique de Marseille après seulement quelques semaines au club et avec aucun match en L1. Les supporters s’attendent à voir un bon gardien, ils vont découvrir une muraille qui réalise une 1ère saison exceptionnelle. Après le retour de Carrasso, Mandanda conserve fort logiquement son poste et 8 ans plus tard avec plus de 400 matchs en L1, il est toujours le dernier rempart de l’OM en ayant remporté 3 Coupe de la Ligue et un titre de champion !

7 comments

  1. latche 23 novembre, 2015 at 23:09 Répondre

    La petite pique traditionnelle sur Mandanda alors que Kopke , l’homme qui ne savait pas bloquer un ballon, est portée au nues….

    Changez rien les gars!

  2. Nanardstef 22 novembre, 2015 at 11:40 Répondre

    Au delà des chiffres, c est superbement raconté Lino. Complètement d’accord avec ce top 3 même si j’avais beaucoup d’affection pour la Carass et Vedran.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.