Sign in / Join

U17 CHAMPIONS DE FRANCE (92) | Boukhit : "L'OM m'a caché que des clubs s'étaient intéressés à moi"

Cyril Boukhit était le gardien titulaire de cette génération 1992. Également champion en 2008 avec les 91, il qualifie son équipe en arrêtant un penalty en demi-finale. Il ratera en revanche le tournoi final en 2009 pour cause de blessure. Il vient de jouer une longue de séries de matchs d'affilée comme titulaire au Sporting Club de Toulon en CFA2 et est peut-être en train de lancer sa carrière.

Il nous a consacré beaucoup de temps pour échanger avec nous, et nous l'en remercions sincèrement.

Salut Cyril, je suis content de commencer ce dossier avec toi car j'ai un peu suivi ton parcours étant ruthénois, supporter de l'OM, et dont la mère et les grands-parents sont toulonnais. En plus j'ai un pote algérien !

Tu dois connaître mon futur club alors ! Tu n'aurais pas un frère supporter du Real pour que je puisse signer là bas par hasard ?

Hum non, désolé, je peux t'offrir la Bolivie ou le Canada mais je ne suis pas sûr que ça t'intéresse. Quel est ton parcours depuis l'OM ? Tu as pas mal vadrouillé en 5 ans, non ?

C'est ça, je suis parti en juin 2010 à 18 ans à Rodez en passant des U19 à National, ce qui représente un écart énorme. Le coach m'a pris en tant que numéro 2 bis, c'est à dire qu'on alternait entre le banc et la réserve qui était en DH. Ca m'a permis de grandir et mûrir. Suite à la descente de Rodez en CFA, j'ai passé 6 mois sans club à cause d'un agent qui m'avait fait espérer la possibilité de signer à Tours comme 3ème gardien, ce qui n'a finalement pas fonctionné. En janvier 2012, j'ai eu l'opportunité de rejoindre l'Algérie et le CO Constantine qui me proposait un bon défi et un bon salaire. Je suis parti en Algérie notamment parce que je suis sélectionnable pour les équipes nationales algérienne et tunisienne et je voulais me montrer. De plus, c'était Roger Lemerre l'entraîneur du club. Je n'ai finalement fait qu'un seul match en équipe 1. J'étais le remplaçant du 4ème gardien de l'équipe nationale, qui enchaînait les bons matchs. En plus, j'étais vraiment jeune pour jouer devant autant de public. J'ai eu du mal à m'adapter et je suis parti parce que j'avais des retards dans le paiement de mes salaires et je sentais que j'allais me perdre si je restais là-bas.

image

Et maintenant, tu joues à Toulon ?

Effectivement, suite à cette expérience, je voulais repartir de zéro ici et faire des matches de CFA pour repartir du bon pied. J'aurais pu partir en Bulgarie ou dans des pays exotiques mais je ne sentais pas le coup, surtout pour un gardien car c'est compliqué de vite s'imposer. Je suis arrivé à Toulon en étant blessé, et j'ai eu besoin de 6 mois pour reprendre le rythme. Puis le club est monté en CFA2 donc l'entraîneur m'a gardé dans l'effectif. En revanche, c'est le gardien qui était titulaire l'année dernière qui a commencé l'année. C'est un très bon gardien. Ensuite, j'ai eu ma chance et je viens d'enchaîner 6 matchs comme titulaire.

Pourquoi as-tu quitté l'OM en 2010 ? On ne t'avait pas proposé de contrat ?

J'ai fait 6 ans à l'OM, depuis l'âge de 13 ans. À 18 ans, je faisais partie du groupe élite qui regroupait les "meilleurs éléments" du centre de formation. Je m'entraînais avec la CFA 2. Malheureusement, l'équipe est descendue en DH. Le club a voulu garder des joueurs expérimentés pour remonter tout de suite. En même temps, nous avons changé de directeur du centre de formation, ce qui a été fatal à la quasi-totalité des générations 91 et 92. C'est Roland Gransart et Éric Thiery qui avaient tout fait pour nous et qui nous avaient construits. Henri Stambouli est arrivé et a pris en main les générations 94/95, en a fait un peu son bébé et on a été sacrifié pour faire de la place. J'étais en fin de contrat, le club m'avait caché que des clubs s'étaient intéressés à moi, et au dernier moment, on m'a dit que le club ne me conservait pas.

Pourquoi selon toi, le club n'a pas donné sa chance à ta génération ?

On a été clairement laissés à l'abandon, le club n'a fait aucun suivi, on nous a caché les intérêts que des clubs avaient pu avoir pour nous. Les dirigeants ont fait signer pro ceux qui avaient un agent influent, qui pouvait créer des rumeurs de clubs pour que les gens s'agitent un peu. Pour tous les autres, on a eu l'impression d'être cachés par le club. Les clubs pro français nous auraient tous pris un par un si l'OM nous avait lâché à 17 ans, Et ça l'OM en était conscient. Du coup, après quand le club te dit qu'il ne renouvelle pas ton contrat ou juste avec un contrat amateur d'un an, et bien tu veux partir.

Ok donc si je résume, le club ne vous avait pas trop exposés afin que d'autres clubs professionnels ne vous offrent des contrat pro, puis suite à la descente en DH et au changement de directeur du centre, ils vous ont tous viré d'un coup, sans ménagement ?

Exactement, on a pas du tout été mis en valeur. On n'a même pas laissé les générations 92-91 en CFA faire au moins une ou deux saisons à maturité comme l'aurait fait n'importe quel autre club. Ils avaient peur du cas de Flamini par exemple. Qu'on soit mis en valeur, sans contrat, qu'un club s'intéresse et nous prenne. C'est un gros gâchis pour nous. Pour l'OM, de toute façon, ce n'était pas la priorité de faire sortir des jeunes.

Boukhit

Pour toi à l'époque, qui étaient les meilleurs joueurs de ta génération à l'OM ? Quelles évolutions t'ont le plus surpris (en bien ou en mal) ?

De ma génération 92 c'était Chris Gadi et Alexander Ndoumbou. En 91 c'était Kevin Osei et Jordan Ayew. Je suis resté surpris de voir Chris s'enterrer un peu en Bulgarie, Alexander a stagné, alors qu'il aurait dû grappiller du temps de jeu depuis ses 17 ans. La seule vraie réussite c'est Jordan Ayew, même si lui, on savait qu'il allait finir pro quoi qu'il arrive. Mais il s'est accroché et tant mieux.

T'as des anecdotes marquantes sur les deux tournois finaux et les finales ? Comment tu as vécu cette aventure ?

Lors de la première finale, avec la génération 91, nous n'étions pas très conscients de l'ampleur qu'une victoire pouvait avoir et sur quoi cela pouvait déboucher (contrat pro...). On s'est présentés au tournoi final en tant qu'outsiders, vraiment pas favoris, avec en plus que des bons clubs formateurs dans notre groupe. On gagne le premier match contre Bordeaux, puis on fait match nul contre Sochaux. J'étais surclassé mais pas titulaire pour ce tournoi. Je n'ai pas joué les 2 premiers matchs mais la veille du troisième match (décisif), je fais un entraînement énorme, en étant décontracté, sans pression. Le coach vient me voir le matin du match et me dit que je jouerai...

Il avait senti le coup. On joue, on gagne 1-0 et il fallait gagner absolument, même le nul nous aurait éliminés. Nantes a un penalty à 5 minutes de la fin, je l'arrête et on va en finale. Abedi Pelé vient me parler à la fin du match et me dit que j'avais fait une grande prestation et que j'aurais un bon avenir. C'était totalement improbable qu'il vienne me voir. Et puis voilà j'étais vraiment fier parce que c'était un peu l'idole de mon père qui est fan de l'OM depuis tout petit. Quelques années après alors que je n'avais pas de club, j'ai recroisé Jordan qui était en pro. Et il m'a dit que son père avait demandé de mes nouvelles. Cela m'a fait plaisir. Après, je n'ai pas joué la finale mais je me sentais concerné parce que j'avais été décisif une semaine avant et ça, personne ne pouvait me l'enlever.

La deuxième année, j'ai été titulaire toute la saison, et je fais ma meilleure saison jusqu'à aujourd'hui, décisif quasiment à chaque match. Puis, je me blesse au ménisque trois semaines avant le début des phases finale. J'ai appris leur victoire par téléphone. Et finalement, je ne me suis pas senti concerné malgré la grosse saison que j'avais faite et le fait que c'était ma génération.

Ok, maintenant, passons aux choses sérieuses. La problématique de la fréquence de lavage des jeans n'est toujours pas résolue sur OMForum, et plusieurs thèses s'affrontent. A quelle fréquence laves-tu les tiens ?

Pour ce sujet, il faut faire confiance à sa mère ! Ou à sa femme !

Les zombies commencent à envahir le monde, et seront bientôt à ta porte. Quel est ton plan ?

Dès que je finis mes derniers épisode de Walking Dead, je pourrais te repondre !

Ok, tu ne te mouilles pas trop, mais je respecte ça. Merci vraiment pour ton temps, c'est super sympa et c'était vraiment instructif. Est-ce que tu as quelque chose d'autre que tu voudrais ajouter ?

Merci à toi de t´intéresser  à nous, qui avons malgré tout et à notre (petite) échelle marqué l'histoire du centre de formation de l'OM. C'est un petit travail de fourmi que tu fais et y'a qu'en étant amoureux de l'OM que tu peux faire ça !

Retour au dossier complet

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!