Sign in / Join

L'OM compte-t-il encore en Europe ? Analyse du rapport de l'UEFA

OM Champions Project, An I | Où se situe l'OM dans le paysage footballistique Européen ?

Ceci va peut-être vous sembler bizarre, mais figurez-vous que tous les ans, des mecs de l'UEFA dont le job est de chercher, compiler, analyser et synthétiser tout un tas de données sur le monde du foot, publient un rapport sur l'état du foot en Europe. (Et vous vous demandiez pourquoi ils semblent trop occupés pour améliorer une bonne fois pour toutes l'arbitrage...).

Ce rapport est long, plein de chiffres et de graphiques dans tous les sens. Mais comme il y a plein de gens sympas comme moi sur OMForum (et qui apparemment n'ont rien d'autre à foutre), on vous en propose un résumé, plein de fun facts pour épater vos copains à l'apéro.

Je souhaiterais préciser deux choses par rapport à ce rapport:

  • Le plus grand enseignement que nous avons désormais : nous savons où est passé le fric détourné par Platoche. Il est dans un logiciel capable de faire des graphiques que l'on rêverait tous de pouvoir reproduire et inclure dans nos présentations powerpoint pour en foutre plein la gueule à la nouvelle petite stagiaire du service compta.

  • Le deuxième, et c’est un scoop : la Premier League serait pleine de fric et à des années-lumière de tous les autres championnats. Dingue.

 Côté supporters

Classement des clubs EU par fréquentation, saison 2015-2016 :

À titre de comparaison subjective, (histoire de juger de notre potentiel), l’OM sur la saison 2014-2015 a attiré 1,020,935 spectateurs au Vélodrome* avec une moyenne de 53,130 spectateurs au Vélodrome.

  • L'Europe a connu une hausse de fréquentation des stades en 2015-16 : +2,6 Millions
  • La France a enregistré la plus forte baisse de fréquentation en Europe Occidentale. (NDA : Merci Monsieur et Madame VousSavezQui)
  • La PL est le championnat le plus populaire avec 13.8 Millions de fans ayant fréquenté les stades (7.9 en France). Le Barça est le club le plus attractif 1.5 millions de supporters se sont rendu au Camp Nou en 15-16 (!), juste devant MU (1.4)
  • Arsenal et Man U ont les sites web les plus visités du monde.

Et maintenant, retrouvons l'OM dans ce classement des Clubs où les supporters font le plus la gueule !

Côté Stades

  • La Turquie est le pays qui construit le plus de stades en Europe. À l'échelle mondiale, 48% des nouveaux stades ont vu le jour en Europe.

Notez qu'il est inscrit "Stade Vélodrome". Pas d'orange ici, non mais !

Côté Coach et Managers

  • Les coachs de Premier League sont parmi les plus âgés d'Europe (52 ans en moyenne), sont étrangers pour 75% d'entre eux (seule la ligue Kazakh fait aussi "bien") et le turnover y est plus faible qu'en Europe dite du Sud (saison 2014-15: 40% des clubs de PL ont changé leur coachs contre 90% des clubs en Turquie, Roumanie, Albanie et Macédoine).

  • L'Italie, L'Angleterre, La Serbie, La France et L'Espagne sont les pays les plus exportateurs de coachs. On retrouve des coachs Italiens dans 15 ligues différentes, 14 pour la Serbie, 12 pour France, Angleterre et Espagne.

  • Bizarrement, Elie Baup, José Anigo et Franck Passi ne s'exportent pas bien.

Côté joueurs

  • La Russie et la Turquie ont les joueurs les plus âgés (27 ans d'âge moyen). Cimetière des éléphants ?
  • La PL est composé à 70% de joueurs étrangers. Ça va en faire des joueurs à régulariser quand le Royaume Uni va sortir du marché commun.
  • 82% de l'argent dépensé en transfert est dépensé en Europe. Vu l’émergence de la Chine, cette proportion est probablement amenée à changer rapidement.

Côté Propriétaires

Les envahisseurs...

  • Non seulement 75% des coachs en PL sont étrangers mais on retrouve la même proportion quant aux propriétaires de club. Coïncidence ?
  • Les clubs Russes et Italiens sont quasiment tous détenus par des propriétaires nationaux.
  • En 2016, il y a eu 10 rachats de club par des propriétaires étrangers, dont l'OM.
  • Les chinois ont achetés du club de foot en masse, check this out :

Côté Sponsors

  • 3 équipementiers se partagent la plus grosse part du gâteau: Adidas (24 Fédérations, 41 clubs), Nike (12 Fédés, 43 clubs) et Puma (5 et 19)
  • Le naming est THE tendance : 1/4 des stades du 16 plus grandes ligues Européens sont "brandés".
  • Emirates Airlines est la marque sponsorisant le plus : 6 équipes.

 Côté Revenus

  • La PL, forcément. Le club moyen de PL génère 5 fois plus de revenus que le club moyen de Ligue 1. Les contrats TV sont en moyenne deux fois plus importants que les moyennes européennes (Tu peux en acheter du Nkoudou avec ça)
  • Le niveau de revenus des clubs Européens est 6 fois plus important qu'en 1996. Seuls les championnats Écossais, Danois, Norvégien et Grec sont à la baisse sur cette période.

Regarde tous ces clubs qui ont de l'argent en masse et prosterne-toi devant la puissance de la MONNAIE

Côté salaires

  • Les anglais dépensent le plus, plus du double de ce que payent la Série A, deuxième du classement. (2,69 milliards d'Euros)
  • Les clubs turcs dépensent 80% de leurs budgets en salaire. (Comment ça Ribery attend toujours son chèque ?). A l'opposé, les Allemands, Suédois et Norvégiens se montrent plutôt conservateurs et ne consacrent que 52% de leur budget aux salaires.

Côté transferts

  • 37% des sommes dépensées en transferts viennent tout juste de 4 ligues différentes.
  • Les clubs de foot rapportent du fric. Entre 2014 et 2015, les profits réalisés s'estiment à 1,5 milliard d'Euros.

L'effectif du Real ? 721 millions d'Euros, pourquoi ?

Quel futur pour l'OM dans tout ça ?

Vous l'avez compris, le classement de l'OM est tout sauf reluisant dans ce rapport. Cependant, n'oublions pas que la saison 2015-2016 ne fut pas la plus représentative du potentiel financier, marketing et sportif du club.
Avec à sa tête une nouvelle direction, de nouveaux moyens et surtout une nouvelle ambition, il y a fort à parier que l'OM se retrouvera sous de meilleurs auspices dans les prochains rapports. Mais la route sera longue avant de retrouver les sommets.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.