LES PLAYLISTS D'OMFORUM : 10 CHANSONS SUR MARSEILLE

Une playlist garantie sans Kalash.

 

« Je suis convaincu que Marseille est la plus belle ville de France. Elle est tellement différente de toutes les autres. ». Ça n’est pas moi qui le dit mais Schopenhauer. Si Marseille a même séduit notre austère philosophe prussien, c’est parce qu’elle ne laisse personne indifférent (on laissera ce privilège à Lyon ou d'autres villes sans relief).

Dans le froid de janvier, et pour se changer les idées d’un mercato olympien qui peine à démarrer, quoi de mieux qu’une playlist pour rendre hommage à Marseille et ses alentours ? Si elle a été moins chantée que sa grande rivale parisienne, de multiples artistes ont rendu hommage à la cité phocéenne dans leurs chansons, à ses excès et ses turpitudes comme à ses vertus (avec plus ou moins de bonheur : nous nous abstiendrons de vous présenter les tentatives de Richard Berry ou les « chansons » commises par Jul).

10 - Fonky Family ft. 3e œil – Marseille envahit

 

 

Impossible de faire une playlist sur Marseille sans rendre hommage à ses meilleurs rappeurs. On ne fera pas l’offense de présenter la FF et 3e œil. « Marseille envahit » est tiré de l’album « Si Dieu veut » qui lancera définitivement la carrière de la Fonky Family en 1998. Hymne rageur rendant hommage au hip-hop marseillais, ce titre au sample sobre est l'un des meilleurs d’un album où l'on retrouve notamment « Cherche pas à comprendre » ou « Les mains sales ».

9 – Moussu T et Lei Jovents – A la Ciotat

 

 

Sous la houlette de Tatou, le chanteur de Massilia Sound System, Moussu T e Lei Jovents rend dans cette chanson un petit hommage très sansevérinien à la Ciotat. Cette chanson nous parle du Sud, des calanques, de la mer, et surtout des bonnes raisons pour ne pas les quitter.

8 - Barbara – Tais-toi Marseille

 

 

Barbara est aussi parisienne qu’on pouvait l’être, née et morte à Paris, et connue pour ses chansons mélancoliques et poétiques. Elle a pourtant chanté aussi Marseille en reprenant un titre de Colette Renard dans une chanson qui parle de ports et de bouges mal famés.

 

Marseille, tais-toi Marseille
Tu cries trop fort
Je n'entends pas claquer
Les voiles dans le port

7 - Massilia Sound System – Ma ville est malade

 

 

 

Si j’aimais plus le ragga, j’aurais pu faire une playlist entièrement composée de chansons de MSS, tant le groupe a toujours pris la ville de Marseille comme source d’inspiration dans ses paroles. « Ma ville est malade » est un portrait de Marseille et un appel à célébrer toutes les générations d’immigrés qui y ont posé leurs valises, des arméniens aux comoriens en passant par les italiens et les algériens.

 

6 - Renaud – A la belle de mai

 

 

Encore une fois, difficile de trouver plus titi parisien que Renaud. Il sort pourtant en 1994 un album intitulé « A la belle de mai » d’où est tirée cette chanson éponyme. Florilège d’expressions marseillaises, elle raconte avé l'assent l'arrivée de Bernard Tapie dans la capitale phocéenne. Pour apprécier la chanson, il faudra pardonner à Renaud son imitation (forcément ridicule et ratée) du parler marseillais.

 

5 - Vladimir Cosma – Funérailles marseillaises

 

 

On ne pense pas à Marseille sans songer à Marcel Pagnol et à sa trilogie marseillaise (« Tu me fends le cœur ! Tu me fends le cœur ! »). Vladimir Cosma, le très célèbre compositeur et chef d’orchestre à qui on doit notamment la musique du Grand blond avec une chaussure noire, de Rabbi Jacob ou encore du Père Noël est une ordure, s’est inspiré des deux premiers opus (Marius et Fanny) pour composer un opéra, dont l’opus « Funérailles marseillaises » est tiré.

4 - IAM – Marseille la nuit

 

 

Avouez, vous commenciez à craindre qu'IAM soit exclu de la playlist hein ? Hein ?
Impossible. Le problème est plutôt de choisir laquelle de leurs chansons rend le mieux hommage à Marseille, entre « Planète Mars », « Marseille contre-attaque », ou même « L’empire du côté obscur » si on parle de politique… « Marseille la nuit » est un de ces hymnes urbains entêtants dont IAM a le secret, comme « Demain c’est loin ».

3 - Khaled et IAM - Oran Marseille

 

 

Une playlist sur Marseille ne serait pas complète sans une chanson évoquant aussi l'Algérie, tant les histoires de ces deux faces de la Méditerranée sont imbriquées. Dans l’album Sahra de 1997, Khaled s’associe à IAM dans une chanson magnifique.

 

Des odeurs de couscous, de tajine, de pruneau,
De mafé, yassa, poisson frais
Pâtes carbo les épices me collent à la peau
Assise là, les pieds dans l'eau sous l'œil du Très Haut,
Ma ville s'éveille chaque matin quand les fourmis s'en vont au boulot

2 - Georges Brassens - Adieu Venise provençale

 

 

 

Enregistrée en 1980 et restée inédite jusqu’à la sortie en 2001 de l’album « Georges Brassens Inédits », c’est la seule chanson où Brassens laisse poindre son accent du sud. Composée par Henri Allibert, René Savill et Vincent Scotto, elle raconte des adieux mélancoliques faite à la ville de Martigues.

1 - Akhenaton ft. La Fonky Family, Shurik’n et Bruizza – Bad Boys de Marseille version sauvage

 

 

Sortie dans la Compilation Hip Hop Soul Killa Vol. 3 mixée par Cut Killer et Dj Abdel, cette version du célébrissime hymne sorti en 1995 dans Métèque et mat, le premier album solo d’Akhenaton est peut-être encore meilleure que sa grande sœur, plus brutale, plus rap, plus sauvage quoi.

J’invente trop de phrases mais sur Mars, on fracasse
On tacle à la gorge du petit Robert c’est grave,
L’architecte alphabétique, le sniper au mic d’argent

 

Répondre