Sign in / Join

Vincent Labrune et sa situation : Un avis éclairé (Non, j'rigole !)

BILLET | Les mauvais résultats de l'OM sont en train de sortir le serpent de mer des abysses pas si profondes que ça dans lesquelles il se cachait : Certains supporters recommencent à clamer haut et fort leur désir de voir Vincent Labrune démissionner (Ou être viré). Mais toi, PoF, qu'en penses-tu !?

Dans le paysage coloré des supporters de l'OM, on distingue de nombreuses catégories en ce qui concerne le cas Labrune. Le béni-oui-oui qui aime tout et tout le monde, donc qui adore Labrune et Margarita (Certains l'appelleront "Footix"), l'homme raisonnable qui aime Labrune ou pas mais qui tente d'en donner des raisons argumentées et intelligentes et aussi l'acharné, le vindicatif, le syndiqué anti-Labrune qui ne fait aucune concession et pour qui ce bon vieux Vincent (Qu'il appelle souvent très intelligemment "Laburne") est le Démon incarné, le Malin.

Vous vous en doutez, je me revendique de la deuxième catégorie, celle qui peut se tromper mais qui fait ce qu'elle peut pour faire preuve de mesure et d'intelligence (...Et c'est pas toujours évident), voici donc, en réponse aux gens qui demandent son débarquement, ce que je pense de notre président et de sa situation actuelle au sein du club.

La situation globale du club

L'OM est un club impossible à gérer pour qui que ce soit. Dans l'état actuel, changer Labrune ne donnera aucun résultat.

Crise de conscience ? Non, j'déconne

A ce sujet, les détracteurs de Labrune ont pour habitude de déclamer leur amour présumé pour Pape Diouf. Je pense qu'il s'agit en fait qu'une façon malhonnête de trouver un antagoniste crédible à Labrune. En effet, cette nostalgie de notre ami Pape ressemble plutôt à un écran de fumée puisqu'il occulte au passage le fait que Diouf a toujours été un piètre recruteur (Bien qu'il fut "aidé" par un directeur sportif que nous connaissons tous) et un type ingérable (Il a été viré parce qu'il refusait de baisser la masse salariale et parce qu'il ne venait jamais aux réunions et convocations).

De plus, ce serait malhonnêteté intellectuelle de ne pas admettre que les titres qu'on a eus et que certains ont coutume d'attribuer à Diouf (pour ce qu'il a fait avant) ont surtout été obtenus grâce à Deschamps et aux joueurs qu'il avait lui-même choisis (Lucho, Heinze...). En outre, voir Diouf cracher sur l'OM et sur tout le monde ne fait que confirmer que loin de l'homme intègre et compétent dont il avait la réputation, il commence dangereusement à ressembler à un homme très narcissique qui ne supporte pas la critique et l'inexistence médiatique.

Donc pour moi, les problèmes actuels de l'OM  ne sont pas inhérents à Labrune mais avant tout au club en lui-même et à la passion populaire qu'il génère, produisant un environnement de travail affreux pour un président. Impossible de construire quoi que ce soit sur la durée (Il faut tout, tout de suite !), impossible d'aller contre les supporters, sinon ils te démontent, impossible de travailler sereinement.

Pour moi, quoi qu'il arrive, l'OM restera un club condamné à ne gagner qu'un titre de temps en temps, comme avec Deschamps, sur des années où miraculeusement, tout se passera idéalement, sauf bien sur, si de gros investisseurs à fonds illimités (Qatar, Émirats et compagnie) reprennent le club, ce qui pour moi serait ce qui pourrait arriver de PIRE à l'OM (Mais ce n'est pas le sujet).

Dans cet environnement où tout est extrême, il devient facile de taper sur Labrune et de le rendre responsable de tous les maux en refusant d'admettre que personne ne fera mieux à sa place.

Mon avis sur Vincent Labrune

Déjà, je me permets de poser un gros disclamer : Merci d'avance d'essayer si possible (Vous avez vu les pincettes que je prends ?) de ne pas considérer d'entrée de jeu que je suis manipulé par les dons de communiquant de Labrune qui m'a lavé le cerveau. Bien entendu, certains vont me répondre malgré tout que je le suis et que je ne m'en aperçois pas, tuant ainsi très facilement le débat mais si vous voulez bien ESSAYER d'admettre que je puisse avoir un avis positif sur Labrune sans être sous hypnose, voici ce que j'en pense :

image

Un homme carriériste, mais c'est hors-sujet

Vincent Labrune est un gars sans doute un peu carriériste, son parcours le prouve mais je ne pense pas comme certains qu'il avait pour vocation ultime de devenir président de l'OM et qu'il a manipulé tout le monde dans l'ombre pour le devenir. Je pense qu'il a accepté le poste surtout parce que Margarita l'en a supplié et par respect pour Robert-Louis Dreyfus.

Rappelons que Labrune était l'une des seules personnes en qui RLD avait vraiment confiance (Sans doute lui avait-il lavé le cerveau aussi), par conséquent, Margarita, sachant cela et ayant été échaudée par les présidents "à risque financier", a probablement décidé que Labrune était l'homme idoine pour le poste, ce qui est très compréhensible de son point de vue.

Je pense que Labrune est un homme honnête avec d'excellentes compétences en gestion et surtout en communication. Son point faible à la base a toujours été la gestion sportive car bien qu'il aime l'OM (J'en reste sur à 100% malgré les tentatives d'exorcisme qu'on a pratiquées à de nombreuses reprises sur moi), il a longtemps géré l'OM comme une simple entreprise, c'est d'ailleurs pour ça qu'il a gardé Anigo si longtemps (Ce qui fut une énorme erreur), pour avoir une "caution sportive" (Bien qu'elle fut médiocre) et un lien avec les supporters. Ceci dit, il me semble que toutes ces années n'auront pas été vaines puisque, me semble-t-il, Labrune progresse sur ses points faibles et apprend de ses erreurs.

Par exemple, ce qui reste pour moi la plus grosse erreur de Labrune à l'OM, à savoir la gestion des salaires qui a plombé le club pendant un bon moment, est en passe d'être réglée par le "Salary Cap" qu'il a instauré, ce qui est une très bonne chose puisqu'il va alléger la masse salariale et permettre d'obtenir des joueurs à fort potentiel de vente au contraire de Gignac, Ayew, Valbuena et compagnie qui sont de bons joueurs, mais sont devenus totalement invendables (Ou a des prix ridicules, comme Valbuena) à cause de leur salaire.

En progrès

Vincenzo a aussi beaucoup progressé dans le recrutement et son projet d'achat/revente de jeunes joueurs, s'il n'est pas encore bien rodé à cause de la situation financière du club, est un bon projet. On a fait des plus-values sur quasiment tous les joueurs vendus cet été et Michy et Mendy (surtout) vont nous rapporter un énorme pactole. De plus, bien que la vente de 13 (15) joueurs soit une horreur sans nom, je pense qu'elle est avant tout liée à la situation du club et que Labrune avait les mains liées dans ce cas précis...

Comme l'année dernière, tout le monde s'est accordé à dire cet été que le recrutement a été bon (Comme celui de l'année dernière). Bien entendu, vu que tout ne se passe pas vraiment super bien, il est très facile de venir détruire ce qu'on a encensé la veille.

En ce qui concerne le rapprochement avec Doyen Sport que certains voient comme une énième affreuse tentative de manipulation de nous autres supporters, je ne vais pas m'étendre sur le sujet car mon avis est totalement similaire à celui du Professeur Urbain qui le développe en dernière partie de cet article.

Bien entendu, Labrune continue de faire des erreurs (Qui n'en ferait pas à sa place ?), Michel semble en être une, bien qu'il faille, selon moi, attendre quelques temps avant d'affirmer que l'OM de cette année est nul. 15 nouveaux joueurs n'ayant jamais joué ensemble, certains n'ayant jamais joué en L1, certains ne parlant pas français (ni Espagnol) et un nouveau coach qui n'a jamais entraîné en L1... Il faudra du temps pour que la sauce prenne même si je ne suis pas sur qu'elle prenne un jour avec Michel. Je suis plus confiant en ce qui concerne les joueurs.

Bref, en ce qui me concerne, je pense que Vincent Labrune est un mec honnête, qui aime sincèrement le club et qui a des compétences appréciables dans certains domaines et de gros défauts qu'il essaie de gommer dans d'autres. Si on me propose mieux à sa place (Bien que les gens qui demandent son départ à corps et à cri sont bizarrement très silencieux en ce qui concerne sa successsion, "Pas mon problème", disent-ils...), je dirai pourquoi pas, mais comme je suis persuadé que ça n'existe pas (Ou que ce n'est pas accessible pour nous), je me contente de Labrune de façon plutôt satisfaite.

9 comments

  1. FITN 23 décembre, 2015 at 22:48 Répondre

    Article bien fait! Le problème c’est qu’à travers la gestion de Labrune transpire les errements globaux de l’OM depuis RLD, amplifiés par les difficultés économiques et sociales rencontrés par la France en général et Marseille en particulier.
    Les difficultés de l’OM dans un contexte fiscal et économique délicat sont réèlles, aussi sans un mécène puissant et volontaire (MLD est puissante, pas volontaire) nul salut! Un club de ligue 1 est condamné à galérer! Même si le marché que représente l’OM est potentiellement interressant, la puissance du nouveau PSG auculte le passé et la passion qui entoure (entourait) notre club.
    Labrune a une mission simple, limiter les dégats! Dans cette optique il fait le job! Le problème c’est qu’il fait ça en détruisant le fonds de commerce du club (la passion et le spectacle). Qu’il donne l’impression de ne pas connaître grand chose au foot et traite les joueurs qu’il veut vendre comme des merdes (c’est bien dommage car en plus de ne plus être interressant sportivement l’OM devient un pot de pue humain, que viendrait faire un joueur plus intelligent que la moyenne là dedans?)
    Du point de vue de MLD c’est donc un 10/10. Mais une stratégie qui detruit les actifs d’une société est-elle une stratégie valable?
    La vraie question est pourquoi MLD ne jouet-telle pas le jeu, je ne crois pas qu’elle soit à 20 millions prets? Se venge-t-telle consciemment ou inconsciemment des affres subis par son maris, des insultes du vélodrome, des mafieux qui entourent le club?
    Au final aime-t-elle le club?
    Je ne saisi pas du tout sa stratégie dans laquelle Labrune n’est qu’un exécutant insupportable mais discipliné et efficace!

  2. Bernard 5 octobre, 2015 at 12:20 Répondre

    OK avec l’article, dont je respecte le point de vue, meme si je ne suis pas d’accord avec tout.

    Mais néanmoins…..
    « puisqu’il occulte au passage le fait que Diouf a toujours été un piètre recruteur « .
    Pas d’accord, Diouf n’était il pas avant l’OM, un des agents les plus influent avec des top joueurs dans son écurie? Donc ça veut dire qu’il savait quand un joueur était bon ou pas.
    Viré non pas pour la masse salariale, car là tout l’OM sait que les finances étaient saines et un excedent
    de 40M d’Euros étaient dans nos caisses.
    Et pour ce qui est de Michel, il n’y est pour rien si nos attaquants ne cadrent pas leurs tentatives, ni du fait qu’il attendait un attaquant qui n’est jamais venu.
    Au coef occasion/but, j’aimerai bien faire la comparaison Bielsa/Michel, je suis sur que beaucoup seraient surpris.

  3. Anonyme 5 octobre, 2015 at 00:52 Répondre

    Bonjour à toi PoF,
    J’espère que tu me pardonneras de te tutoyer, je te lis depuis tellement longtemps, que j’ai l’impression de te connaître. Aussi, pour la première fois, je vais me permettre de te donner mon avis.

    Pour Pape, je te trouve un peu sévère. Après un temps d’adaptation, il a remis une certaine stabilité tant sportive que financière (Si Dassier peut satisfaire le recrutement de Deschamps, c est que les finances le permettaient). Sur le plan sportif, nous étions très bien (Avec Gerets), nous avons fini sur le podium à chaque fois (et il me semble même que l’année ou nous gagnions avec Deschamps, nous avions moins de points que l’année ou nous finissons 2ème derrière Bordeaux) et nous étions régulièrement bien en Europa Ligue (1/4 et 1/2 ? Je crois) Ce qui nous a permis d’être mieux dans le classement européen des club, et de faire ce 1/8 magique à Guissepe Meazza ou Mandanda écœure à lui tout seul l attaque de l’inter (avant de prendre un carton rouge)
    Bref, Pape aurait pu être un président pour longtemps, et un bon, mais il a jouer lors de la fin de vie de RLD, et à perdu dans un jeu de pouvoir que nous ne connaissons pas et que nous subissons encore aujourd’hui.
    Pour moi, Pape à très bien réussi la gestion des finances du club, et avait eut la chance de trouver Gerets (je parle de chance car Gerets était le bon entraîneur au bon moment, et la probabilité de trouver ces conditions réunies est très faible).
    Pour terminer sur DIouf, ses recrutements étaient encensés au moi d’août par tout le monde ( enfin presque) rappel toi du mercato ou il fait venir Zenden (sur le papier s’était magnifique, après c’était désolant ) mais il est toujours plus facile de juger à posteriori.

    Concernant Vincent Labrune, je suis comme toi, je pense que c’est quelqu’un d’honnête qui s’est retrouvė a la tête de l’´OM par un concours de circonstances, qu’il a du gérer le post Dassier / Deschamps, avec une difficulté inouïe, et qu’il s’en sort pas mal (avec des erreurs bien sur). Mais financièrement, il n’a rien demandė a MLD (ce n’était pas arrivė depuis longtemps), avec lui, nous pouvons envisager un avenir serein pour le club (d’un point de vu finance, et ne pas se retrouver comme Parme). Et pour l’influence de Doyen Sport, je n’y crois pas. En effet, Labrune est bon gestionnaire, et (à mon avis) ne vois Doyen Sport que comme n’importe quel outil financier, c’est à dire un outil pour servir les intérêts du club(même si il ne faut pas être naïf, il y aura des contreparties, mais modeste je pense).
    Concernant les joueurs en prêts, je pense que Labrune à bien conscience que les coupes d’europes se jouent pour l’OM, et il a (à mon avis) voulu renforcer l’effectif pour que nous n’ayons pas d’excuses pour ne pas jouer les 4 compétitions (à la mesure de ce qu’on peut faire, mais on peut).

    Pour en finir sur Labrune et sur ce qui s’est passė cet été, il y a pour moi 2 options.
    La première est la vente du club (comme toi, je ne souhaite pas une vente à un milliardaire)
    La deuxième est, montrer à MLD qu’il est capable de faire en sorte que l’OM ne perde pas d’argent. (Je pense plutôt pour cette option là). Pourquoi ? Pour se maintenir à la tête de l’OM, pour un mec carriériste, c’est dur de trouver mieux que président de l’OM. Mais aussi pour honorer la mémoire de RLD et transmettre le club à KLD (qui ne pourra pas investir des millions tous les ans, et qui fera des erreurs quand il arrivera).

    Enfin, que serait l’OM, sans un point sportif, je pense que tu as tord par rapport à Michel. Je crois que Michel est un bon entraîneur pour Marseille. Michel ne renie pas le jeu de Bielsa, mais il arrondi les angles, il compose avec les joueurs qu’il a, et se sert des quelques joueurs qui restaient de l’ère Bielsa pour faire évoluer la philosophie de Bielsa (comme Guardiola, mais malheureusement à notre niveau). Je suis persuadé que si nous laissons un tout petit peu de temps à Michel, il pourra faire aussi bien que Gerets. Ce que nous voyons en ce moment est la difficile adaptation de 15 joueurs nouveaux dans l’effectif, cumulė avec un désir d’impliquer beaucoup de joueurs dans le groupe, plus jouer toutes les compétitions, avec un doute (qui s’amenuise) sur le reste de l’héritage Bielsa.
    A titre personnel, j’espère que nous ne perdrons pas trop de points aux matchs allers, mais je suis quasiment sur que sur les matchs retour, nous ferons au minimum 12 victoire, 3 matchs nul et 3 défaites (soit 39 points minimum) ce qui fait que nous ne serons pas loin du podium. Mais nous verrons. (Il me vient l’idée de te proposer un pari, si nous atteignons 39 points ou plus sur les matchs retour, tu m’offre un verre, si non, je t’offre un verre, dans un bar, lors d’un qqch OM. Qu’en penses tu?)

    Et enfin, pour répondre à ta question : « qui pour remplacer Labrune » je répondrais : personne tout de suite, et Kyril dans quelques années.

    J’espère lire ta réponse.
    A+

    • PoF 5 octobre, 2015 at 11:05 Répondre

      Salut !

      Au contraire, je t’en aurais voulu de me vouvoyer !

      Au sujet de Pape Diouf : Ton avis, partagé par beaucoup, se défend. Il est vrai qu’on avait une certaine stabilité financière et sportive à l’époque. La situation est tout de même à mettre en corrélation avec le fait que Paris et Monaco étaient « pauvres ». Il n’y avait pas à l’époque une telle domination « artificielle ».

      Sans ces éléments et bien que je n’aime pas trop les « What if », il aurait été envisageable pour l’OM de finir sur le podium (voire plus) quasiment à chaque saison depuis le départ de Diouf et Gerets.

      Au sujet de Michel : Je ne le jette pas au feu, j’essaie de rester mesuré mais sur ce qu’il montre depuis le début de la saison, j’ai de gros doutes. Ceci étant, je ne suis pas encore sur à 100% qu’il s’agisse d’un « imposteur ». A voir.

      Pour le pari, je me vois dans l’obligation de décliner parce qu’au fond, je pense également qu’on va faire une bonne 2ème partie de saison parce que comme je l’ai dit, j’ai plutôt confiance en l’effectif et encore plus si on achète un attaquant au mercato d’hiver. Donc, je ne peux pas parier en reniant mon avis !

      (D’autant plus que je vis très loin de Marseille depuis 2 ans, bien que j’y retourne plusieurs fois par an)

      Merci de ton message en tout cas, très intéressant et bien argumenté. N’hésite pas à t’inscrire sur le forum si c’est pas déjà fait, on a besoin de gens comme toi !

  4. Anonyme 4 octobre, 2015 at 15:13 Répondre

    Je n’ai pas lu cet article, que tu n’aurais d’ailleurs pas dû l’écrire. La prochaine fois, comme le veut l’adage, fais plutôt l’amour à ton chien.

  5. Latche 4 octobre, 2015 at 14:28 Répondre

    Globalement d’accord avec ce que je lis.
    Sans doute échaudée par les présidents qui gouvernent selon leur bon vouloir, MLD a vu en Labrune un exécutant qui suivrait ses directives à la lettre.
    L’actionnaire a semble-t-il la volonté de ne rien laisser passer concernant la gestion du club comme en témoigne le déroulement du départ de Bielsa avec cette réunion inopinée qui a précipité son départ.

    En gros Labrune est considéré à tort comme un président classique alors qu’il s’agit d’un directeur sportif amélioré oeuvrant sous la surveillance de MLD et de son extension au sein du club Perez.

  6. kotediwa 4 octobre, 2015 at 08:25 Répondre

    Acheter des jeunes joueurs pour faire du bénéfice et se servir de l’équipe comme vitrine pour faire grimper leur valeur, en le criant en plus sur tout les toits…pour moi ce n’est plus un projet sportif, c’est de la spéculation. Labrune m’est plutôt sympathique mais la politique du club, tout en étant conscient qu’on a pas l’argent du PSG, ne me dit rien qui vaille…

    • PoF 4 octobre, 2015 at 11:08 Répondre

      Beaucoup se plaignent que la politique du club est « floue ». Il me semble que Labrune est au contraire plutôt transparent sur ses intentions et ses actes, justement. Je pense que cette politique de « spéculation » sur les jeunes est une (la seule ?) politique potentiellement efficace dans le foot actuel pour un club comme l’OM.

      Par contre, maintenant que les comptes sont à l’équilibre (Il l’a dit), si on vend Mendy 50M et qu’on continue à n’acheter personne au prochain mercato, ça va effectivement commencer à m’énerver.

  7. lediazec 4 octobre, 2015 at 07:47 Répondre

    C’est à peu près ce que je pense du « merdier » marseillais, dans la joie et très (trop) souvent dans la douleur ! Merci pour ce remarquable tour d’horizon.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.