Sign in / Join

Et si Bielsa nous avait tout annoncé ?

LA VÉRITÉ EST AILLEURS | Je me suis repassé l’ultime conférence de Marcelo Bielsa. Rétrospectivement, j'ai relevé une paire de phrases à double sens qui laissent penser que Bielsa pourrait avoir trollé tout son auditoire durant trente minutes, en distillant un discours à double sens, annonçant sa démission.

image

Entre foutage de gueule en règle, complot maçonnique et signes avant-coureurs d’un départ programmé, dans une conférence où l’on avait surtout retenu un ton apaisé envers Vincent Labrune, mais surtout un Argentin bafouillant et trouvant ses mots plus difficilement que d’habitude, voici ce que j’ai choisi de relever et ce que l'on pourrait rétrospectivement lire entre lignes.

 

À la question de savoir s’il était satisfait du groupe dont il disposait à l’instant T et des recrues, puisqu’il avait expliqué l’an dernier que le mercato s’était fait sans sa consultation :

« Toutes les décisions qui ont été prises sur la venue des joueurs ont été prises entre le Président du club et moi-même. Aucune décision prise n’a été imposée ni par moi ni par le Président, elles ont toutes été prises d’un commun accord et consensuelles. »

Et si en fait Bielsa ne voulait tout simplement plus faire de vagues en sachant déjà qu’il s’en allait ? Lui qui est tombé des amoureux des journalistes sportifs Français, autant ne pas leur donner du grain à moudre et faire que ce moment soit le plus court possible…

 

À la question de savoir s’il avait ou s’il allait signer un nouveau contrat :

« Les termes du contrat ont été entendus avec le Président, pour le moment nous n’avons pas encore signé le document. Mais les termes ont été accordés. »

A ce moment là, Marcelo Bielsa gardait donc juste un doigt doigt sur le détonateur, ne manquant pas au passage de signaler qu’il avait trouvé un accord avec Vincent Labrune et personne d’autre.

 

À propos de contacts avec la sélection Mexicaine :

« Je n’ai parlé avec personne de la Fédération mexicaine, donc il s’agit juste d’une hypothèse et je ne parle pas de situations non concrètes. »

On lui laissera le bénéfice du doute, mais d'après moi ce n'était que du pipeau pour ne pas se salir et ne pas rentrer dans une polémique. Pourtant cette rumeur pouvait s’apparenter à une situation concrète, puisque Bielsa était forcément au courant de l’intérêt mexicain. En tout cas, il a bien dû parler à quelqu’un de la dite Fédération pour en refuser l’offre quelques jours plus tard, lui qui prend tellement le temps de la réflexion lorsqu’on lui propose un projet …

À la question de savoir ce qu’il manquait pour signer ce nouveau contrat :

« Non je n’attends pas la fin du marché estival. J’ignore ce qu’il manque pour que cela soit officiel et quelles sont les étapes suivantes. »

On continue dans la langue de bois, lui qui était déjà au courant depuis la veille des fameuses modifications contractuelles qui lui ont été soumises.

 

À la question de savoir si le contrat portait sur un engagement jusqu’en 2017 :

« Il y a des nuances à ce propos dans la négociation. »

Les journalistes auraient-ils un peu eu Bielsa à l'usure, lâchant ainsi un indice ? Il se permet d'ailleurs de reprendre le traducteur, qui avait expliqué en français que c’était sur ce point que la négociation continuait : « Non, pas qu’elle continue, qu’il y a des nuances qui sont difficiles à expliquer en termes de prolongation. »
Ah ! Donc :

  • Tu es donc bien au courant de la raison pour laquelle le contrat n’était toujours pas signé, malgré un soit-disant accord avec Vincent Labrune.
  • Il est si difficile d’expliquer qu’il y a un désaccord sur la condition suspensive du renouvellement de l’année en option ? Tu es parti sur des monologues bien plus compliqué que ça par le passé mon chou.

Image
"Si Marcelo ne les récupère pas, alors le club non plus." - Diego R., présent sur les lieux au moment des faits.

Page 2 >

 

TagsBielsa

2 comments

  1. Syd 21 août, 2015 at 14:25 Répondre

    Tout à fait :beer:

    Ca reste un point de vue personnel, une tentative de remettre en lumière certaines phrases qui ont été dites et qui sont passées inaperçues à ce moment.

    Sauf que le fond de toute cette histoire où le flou règne me paraît tellement tordu, que j’ai trouvé amusant d’essayer d’y trouver un second niveau de lecture. Tout n’est peut-être pas forcément exact, mais je pense qu’il y a quelques vrais non-dit qui ressortent.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.