Sign in / Join

TODO SOBRE MI MICHEL (TOUT SUR MICHEL)

BILLET | Ça vient de tomber : Rupert Everett a signé à l'OM. Pour prendre la place de Bielsa.

Ah, on me fait signe que non. En fait, c'est son sosie officiel, l'immmmmense Jose Miguel Gonzalez "Michel" qui a signé.
Bon, soyons franc : la méprise s'excuse :

Michel-Everett Michel                                    Pas Michel

Enfin, je dis ça, mais dans leur jeunesse c'était plus simple de les distinguer :

cool-pascoolGeste cool (pas de Michel)          Geste pas cool (de Michel)

Bref.
Michel, donc. Un topo sur ce sympathique ibère à l'air fier et ténébreux, au cul rebondi (ils ont TOUJOURS le cul rebondi) et au palmarès sidérant.

Qui est-il ? D'où vient-il ? formidable robot des temps nouveaux

Michel, de son vrai nom José Miguel González Martín del Campo, naît le 23 mars 1963 dans la charmante bourgade de Madrid (Espagne) ; il est donc à la fois bélier et hispanophone, deux bonnes raisons de le choisir pour entraîner nos chèvres habituées à la langue de Cervantes (que les dites chèvres appellent probablement "langue de Messi", 'faut pas déconner non plus).
C'est un ancien meneur de jeu du Real Madrid (si !) qui a quand même été quatrième au classement du ballon d'or (re-si !) et surtout il était un membre éminent de la célébrissime Quinta Del Buitre.

***Aparté à visée pédagogique***

La Quinta Del Buitre mais qu'est-ce donc ? c'est le nom qu'on a donné à un groupe de cinq joueurs du Real, l'équivalent madrilène de nos minots (quasiment à la même époque d'ailleurs ! incroyable, y a pas de hasard !), qui ont marqué l'histoire du Real. Cinq joueurs qui inspiraient la terreur et le respect dans le cœur de leurs adversaires :

quinta_del_buitreCUIDADO !!! ES LA QUINTA DEL BUITRE !!!

(sur cette photo,on reconnaît bien Sanchis, Butragueno, Michel, Martin Vasquez, et le cinquième gars dont tout le monde oublie toujours le nom)

Enfin ça c'est ce que des journalistes comme Fred Hermel veulent vous faire croire. Mais c'est Fred Hermel. Le gars qui revient toujours de Santiago Bernabéu les lèvres gercées ET PAS A CAUSE DU VENT SI TU VOIS C'QUE J'VEUX DIRE.

Parce que la vérité, c'est que ce Real-là, loin d'être flamboyant, était plutôt rude, très rude (caractéristique des ibères soit, mais quand même). Pour expliquer aux jeunes qui nous lisent : c'est comme si on avait fait une équipe avec plein de Van Bommel. Mais alors, un Van Bommel de mauvaise humeur. qui aurait passé une nuit de merde. parce qu'il aurait appris que sa femme le trompait. avec son contrôleur fiscal. et qui aurait pris du spice pour oublier.

Oui, on parle d'une équipe qui avait choisi de "privilégier le duel et l'impact physique", ce qui sur le terrain se traduisait assez clairement par "Plus de Krav maga, moins de passements de jambes" (devise officieuse de la quinta del buitre).

Reconnaissons que ça jouait très vite, ok, mais ça frappait vite également, et les vétérans se souviennent avec émotion de leurs confrontations avec le Bayern ou le Milan, véritables démonstrations d'intimidations et d'agressions en tous genres (mais la morale est sauve : ce Real n'a pas tout cassé en Europe, loin de là. à part évidemment des tibias, des côtes et des genoux).

***Fin de l'aparté à visée pédagogique***

Il n'empêche que Michel était un excellent milieu offensif quand même. Mais on s'en fout. Ce qui nous intéresse, ce qui vous intéresse, c'est son parcours d'entraineur.

Alors c'est simple : il a coaché l'équipe B du Real, qui a été reléguée, coaché Getafe pour une saison presque bonne (6ème) avant de foirer la seconde, s'est humilié quelques mois en détruisant le FC Seville puis il a mené l'Olympiakos au titre de champion de Grèce, exploit stupéfiant qui n'avait été réalisé avant lui que par un paquet d'autres coaches, parmi lesquels le jardinier du stade, une supportrice malvoyante et une chaise de camping (j'exagère, je crois que la chaise de camping avait fini deuxième).

Voilà. C'est son parcours.
Mais quel genre d'entraîneur est-il ?

Michel : Le tacticien

Alors, oui. ok. on pourrait parler de son système. Mais si vous êtes ici, vous êtes déjà au courant. Vous avez lu l'interview reprise en boucle partout, par tout le monde, dans laquelle il affirme qu'il aime les numéros 10 et les joueurs techniques. Vous avez lu deux cent fois l'article, long, détaillé, et renseigné du CM d'Olympiakos qui décortique le système Michel.
Vous l'avez lu.
Dois-je donc le répéter ?
...
Bordel, qui a dit "oui" ???

Ok alors numéro 10 blabla joueurs techniques blablabla 4-2-3-1 blabla ailiers vifs qui débordent bla blabla foot offensif blablabla
bla.

Oui, le 4-2-3-1 classique quoi. Sans le pressing/marquage individuel de psychotique de Bielsa, avec davantage de libertés pour les joueurs offensifs, et la responsabilité du jeu principalement pour la gueule du meneur.
Donc, chez nous, a priori Cabella.

cabella-michel
« Tu auras la responsabilité du jeu de l'équipe
- Ok Coach !
- Mais pas celle du dressing
- Ah ok coach !
- Et sinon tu mesures 1m12 ou bien c'est la photo ?
- C'est pas la photo, coach !»

Michel : ce grand communiquant

Cette question épineuse cristallise à la fois tout le problème que pose le bonhomme, et la raison pour laquelle Vince Labrune l'a choisi. Le gars est un communiquant. Il sait faire l'amour à la caméra.

Malheureusement, de ce qu'on en comprend pour l'instant, il s'impose davantage comme la fusion improbable de Patrick Bateman et Michael Vendetta, et son ego surdimensionné semble lui avoir joué de nombreux tours par le passé.

Pour résumer ce qu'on peut comprendre : il a toujours su se faire aimer des journalistes...

Michel_Hélène FoxonetMichel, expliquant son 4-2-3-1 à H.F.

...mais moins de ses joueurs, comme en attestent toutes les rancoeurs qu'il laisse dans les vestiaires derrière lui (il a su se faire détester à Séville par tout le monde, et par la majorité à l'Olympiakos).
La raison pour laquelle c'est inquiétant, c'est qu'à l'OM, des soucis d'Ego et de vestiaire, on en a tout le temps.

Parce que si Michel se prend pour une star en répétant à tout le monde, y compris les caissières de Carrouf et son facteur, qu'il était un membre de "Cuidado la quinta del buitre" et qu'il a fait quatrième au ballon d'or alors hein arrêtez tous maintenant non mais, il va être confronté à des Omrani qui ont le même comportement et le même ego, mais en ayant été membre de la "quinta del Cayolle" et quatrième attaquant de la réserve.

Le mec s'est fâché tout rouge après Afellay, accusé de pas faire du bon boulot. Et là, il arrive et le gars qui sera au poste d'Afellay, ce sera Alessandrini.
Je répète : Afellay, pas du bon boulot. Et là, Alessandrini. Afellay, Alessandrini. Vous le sentez venir, l'accident industriel ? combien de temps avant la spirale infernale "ah mais en fait t'es pas bon !" "m'en fous mon agent ira crier partout que t'es un méchant et pis attention, c'est une SOURCE PROCHE DU VESTIAIRE ALORS FAIS PAS L'MALIN !!!"... Bourre-pif, escalade de la violence, Valls à Marseille.

Donc, le risque est là : saura-t-il gérer le vestiaire ?

Si oui, ça devrait le faire pour une raison toute conne : l'OM a quand même une effectif solide en regard de la nullité effroyable de la L1. Le quatrième effectif de L1, très certainement.

Si non, ça ne sera juste qu'un autre de ces entraîneurs qui passent sous nos yeux, à deux cent à l'heure, juste le temps de nous faire coucou avant de se crasher dans le virage, là-bas.

Michel : le Cheval de Troie de Doyen Sport

Non non. Non. Il n'y a rien à lire. Je vous suggère plutôt de lire l'excellent article de Champoul sur la question qui sera publié demain sur ce site.

TagsMichel

6 comments

  1. Oncle Djack 21 août, 2015 at 06:59 Répondre

    J’adore ton style Vieux Buk, mais attention, tu rafales sur le marchand de rêves, du tires sur l’ ambulant du bord de route.
    Tu nous présentes un Michel au QI d’ Buitre.
    On va attendre de voir un peu quand même avant de le prendre à coups d’écailleur.

    Sinon je me suis bien marré ^^

  2. Anonyme 21 août, 2015 at 06:57 Répondre

    J’adore ton style Vieux Buk, mais attention, tu rafales sur le marchand de rêves, du tires sur l’ ambulant du bord de route.
    Tu nous présentes un Michel au QI d’ Buitre.
    On va attendre de voir un peu quand même avant de le prendre à coups d’écailleur.

    Sinon je me suis bien marré ^^

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!