Sign in / Join

U17 CHAMPIONS DE FRANCE (92) | Moulet : "Contre Toulouse, j'étais le seul à savoir qu'on etait qualifiés"

Florian Moulet est né en 1992 et a été doublement titré en 2008 et 2009. Le joueur a été international en U18 à 4 reprises. Convoqué à quelques reprises pour des entraînements avec le groupe pro, il joue une dizaine de matchs en deux saisons de réserve en 2010-2011 et 2011-2012. Suite à son départ du club en 2012, il s'apprête à signer un contrat professionnel à Epinal en national lorsque l'opération bloque pour des problèmes contractuels. Il passe un an sans pouvoir jouer ou signer ailleurs et envisage d'arrêter sa carrière lorsqu'il rejoint Edusport academy en 2014, un centre de formation écossais destiné aux jeunes joueurs revanchards qui souhaitent devenir professionnels en Grande Bretagne. Il rejoint en Juin 2014 le Selkirk FC en D5 écossaise. Malheureusement au bout de 3 semaines, il se blesse 5 mois et quitte le club. Il est aujourd'hui à la recherche d'opportunités et cherche un nouveau club.

Florent nous a accordé beaucoup de temps et d'enthousiasme et a longuement évoqué pour nous ces deux extraordinaires aventures.

image

Salut Florent, toujours en Écosse ?
Oui, je cherche un club. J'avais une opportunité mais ça ne marchera probablement pas. Je vais surement chercher ailleurs maintenant, j'en ai fini avec l'Écosse. J'ai quelques contacts mais pour le moment je ne connais pas ma destination du tout, mais ce ne sera vraisemblablement pas en France.

Pourquoi es-tu parti de l'OM ? On ne t'avait pas proposé de contrat ? Tu ne voulais pas rester en amateur ?
J'étais en fin de contrat.

Ok ! Tu as été présélectionné ou sélectionné en EDF non ? Dans quelle catégorie ?
U18. J'ai 4 sélections.

Qu'est-ce qui s'est passé pour que tu passes en un ou deux ans d'international dans ta catégorie en non-renouvellement de ton contrat ? Tu t'es blessé ? Il y a d'autres raisons ?
Lors de ma derniere année de contrat en 2011-2012, je fais une très bonne première partie de saison en réserve. En plus, je m'entraine régulièrement avec le groupe professionnel. À Noël, Henri Stambouli me dit que si que je continue comme ça, en fin de saison, j'ai mon contrat professionnel en poche. Je me suis blessé en janvier pendant 3 mois. Lorsque je suis revenu pour les 5 derniers matchs de la saison, cela n'a malheureusement pas suffi.

Pour toi, quels étaient les meilleurs joueurs de ta génération à l'OM ? 
Dans la génération 92, je dirais Chris Gadi, Alexander NDoumbou, Najib Ammari. Ensuite dans un autre registre, probablement Cyril Boukhit, Jeff Paoletti et moi.

Comment expliques-tu que beaucoup d'entre-vous aient galéré ou même arrêté ?
Le foot est difficile et beaucoup d'entre-nous ont été déçus de la confiance témoignée à l'époque.

image

T'as des anecdotes marquantes sur les deux tournois finaux et les finales ?
La première génération, les 91, c'était un vrai exploit. J'étais surclassé et sur le banc pendant toutes les phases finales. Dernier match de poule contre Nantes, Thomas Péchart prend un rouge et le coach me titularise en finale. C'était assez dingue, de mon point de vue en tout cas. Kevin Osei et Senah Mango ont porté l'équipe toute la saison mais c'est Jordan Ayew qui nous a porté pendant les play-offs. La génération 91 avait vraiment des individualités de fou.

L'année d'après, avec 5 ou 6 joueurs de 92 qui avaient joué la finale précédente, nous étions très attendus. Et nous avons été assez décevants sur la saison. Heureusement pour nous, Chris Gadi a juste été extraordinaire. S'il n'est pas là cette année-là, je pense qu'on finit au milieu de tableau. Finalement, on termine meilleur deuxième et très proches de Montpellier. Les play-offs se sont de nouveau bien passé. On commence par un 0-0 contre le PSG mais sincèrement, on les a mangé sur le match. Ensuite, on fait un 0-0 contre Montpellier qu'on connaissait par cœur. Après ce match, je me suis pris la tête avec le coach qui m'a sorti du groupe pour la dernière rencontre. Le PSG et Montpellier avaient battu Toulouse 2-0 il me semble. Pour espérer passer, il fallait qu'on batte Toulouse 3-0 et que dans le même temps PSG-Montpellier se finisse sur un match nul pour que l'on se qualifie à la différence de buts. Les 2 matchs se déroulaient en même temps et comme je ne jouais pas pas je faisais la navette entre les 2 terrains comme un fou. Quand les 2 matchs se sont terminés, j'étais le seul à savoir qu'on était qualifiés. Je suis entré sur le terrain euphorique en gueulant : "on est en finale". 3-0 face a Toulouse, c'était fou. C'est ironique car c'est l'un des meilleurs souvenirs que j'ai de ma carrière et je jouais même pas.

La finale ça c'est passé comment ?
Il faudrait que je revois le DVD de cette finale car c'est un peu flou en fait. De ce dont je me rappelle, Lens avait beaucoup de supporter alors que de notre côté, à part nos parents et le staff de l'OM, accompagnés par quelques personnes haut placées du club comme José Anigo... On était pas en surnombre quoi. Sur le match lui-même, j'ai trouvé la rencontre très équilibrée. Lens a eu au moins autant d'occasions que nous sauf que nous les avons mis au fond et pas eux.
Leur équipe était très jeune, elle était composée majoritairement, pour pas dire complètement, de joueurs de la generation 93. Abeid et Situ les deux stars lensoises de l'époque n'ont pas joué. Ils étaient probablement déjà dans les catégories supérieures. Situ était capitaine de l'équipe de France 92 à ce moment là. Je pense que Lens le préparait à passer professionnel.

Deux questions un peu plus décalées pour finir :
La problématique de la fréquence de lavage des jeans n'est toujours pas résolue sur OMForum, et plusieurs thèses s'affrontent.
A quelle fréquence laves-tu les tiens?

Je dirais une fois tous les 15 jours.

Les zombies commencent à envahir le monde, et seront bientôt à ta porte. Quel est ton plan?
Je me la jouerais sûrement Walking Dead.

Merci. Est-ce que tu as quelque chose que tu voudrais ajouter ?
Pas grand chose en fait. Ça m'a fait vraiment plaisir de parler de cette période de ma vie qui a sans doute été la meilleure de ma carrière, du moins pour le moment.

Retour au dossier complet

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.