Sign in / Join

L'OM DÉSAVANTAGÉ PAR L'ARBITRAGE : LA PREUVE EN CHIFFRES

ANALYSE | Après les décisions polémiques qui entourent la défaite de l'OM à Bordeaux, nombreuses sont les voix qui s'élèvent pour souligner le traitement de défaveur que subirait le club. Que disent les chiffres ?

Depuis plusieurs semaines, les discussions vont bon train sur la prétendue différence de traitement dont fait preuve le corps arbitral (enc... !) vis à vis de l'OM.

OMForum ne fait pas exception à la règle et le dernier match contre Bordeaux a été l'occasion d'une énième discussion virile et incorrecte sur le sujet. Entre ceux qui croient à l'équilibre, ceux qui préfèrent invoquer le complot des illuminatis et les mesurés qui commencent quand même à se dire que «Bon, d'habitude je dis pas trop, mais là je commence quand même en à avoir un tout petit peu marre de marcher en canard tous les lundis, Rodrigo commence à me regarder bizarre au boulot », difficile d'y voir clair et d'affirmer son impartialité vis-à-vis des décisions arbitrales (enc...)

C'est très dangereux, mais on va quand même le faire! Pour cela nous avons choisi quelques statistiques autour des penaltys, pas du tout orientées (si on pouvait faire dire ce que l'on veut aux statistiques, ça se saurait...)

Alors les arbitres (enc... !) ont-ils l'OM dans le nez ? Sont-ce les supporters de l'OM qui ont un coup dans le nez ? A moins qu'il ne s'agisse d'un coup de Frédéric Née ?

 Analyse au niveau européen

Afin de prendre un peu de recul, analysons ce qu'il se passe à l'échelle de l'Europe. Pour cela nous avons choisi d'examiner les 40 équipes les mieux notées selon whoscored.com. Pourquoi 40 ? Parce que 20 ça fait franchement petit bras, mais que plus, pfiou, c'est quand même chiant à faire, et on risquerait d'avoir l'air sérieux.

Pour ces 40 équipes, nous avons regardé le nombre de penaltys obtenus en moyenne par match, et nous l'avons mis en rapport avec le nombre de tirs dans la surface par match. En effet, on a souvent entendu dire que si le PSG et l'OL obtenaient beaucoup de penaltys, c'est avant tout parce qu'ils se créaient beaucoup d'actions. Et ouais, on est cons, on n'y avait pas pensé !

Donc, même si toutes les actions franches ne sont pas des tirs dans la surface, depuis la retraite de Bakayoko la réciproque se vérifie le plus souvent. Et puisqu'il faut être dans la surface pour obtenir un penalty (enfin la plupart du temps; si tu viens d'un pays connu pour ses petits pains grillés et ses meubles aux noms à coucher dehors, on peut toujours s'arranger), le choix de ce critère-là ne nous semble pas trop absurde.

<

p style="text-align: justify;">

 

Lyon et Paris, recordmen européens des pénaltys obtenus

Comme on peut le voir, Lyon et Paris sont les deux équipes qui obtiennent le plus de penaltys par tir dans la surface et par match dans toute l'Europe. Plus bas, on peut voir qu'il y a quand même 4 équipes françaises dans les 5 premiers, ce qui laisse à penser que nos arbitres sont des excités du sifflet qui, comme Hélène, adorent mettre le doigt devant (deVanT on a dit, esprit mal tourné). Le plus étonnant c'est ce gap qu'il y a entre Lyon et Paris d'un côté, le reste de l'Europe de l'autre (modulo Séville). À titre d'exemple, entre Paris et Montpellier, il y a pratiquement 30% d'écart ... Et si ces 40 clubs obtiennent en moyenne un 0.022 penalty par tir dans la surface, soit un penalty tous les 44 tirs, Paris en obtient un tous les 21 tirs et Lyon un tous les 19 ! Un chiffre énorme, et qui l'est d'autant plus si l'on regarde un peu notre nombril : Marseille en obtient un tous les 69 tirs dans la surface ... mais puisque on vous dit qu'il a glissé chef.

Le bon penalty bien de chez nous

Bon, l'Europe, ça va un temps, mais depuis l'été 1993, c'est vachement surfait, donc revenons un peu en France ...

On va rester sur la même stat de nombre de penaltys par tir dans la surface (ouais, on va vous la vendre à toutes les sauces) mais cette fois ci, on vous propose une répartition. C'est visuel les répartitions, et puis c'est zoli, il y a des ronds dont la taille est inversement proportionnelle à celle de notre rondelle.

En bleu ciel, c'est l'OM, en bleu moche c'est Paris, le jaune c'est Lyon et le rouge, Monaco. Le reste, on s'en care l'oignon, du coup on l'a mis en gris, ça allait plus vite.

Normalement, dans le meilleur des mondes, celui des arbitres doués (lol), cohérents (mdr) et impartiaux (xptdr), toujours les mêmes actions et toujours les mêmes réactions des défenseurs, on devrait avoir une répartition qui se situe autour d'une ligne partant d'en bas à gauche et allant en haut à droite (si t'es un peu con, ou que ta mère ne t'a jamais appris à différencier la gauche de ta droite, ça donne ça, grosso modo: ).

Et, considérant cette ligne, tous ceux qui sont au dessus peuvent se sentir lésés, et tous ceux qui sont au dessous peuvent s'estimer heureux.

Marseille clairement désavantagé

Tu commences à comprendre là que c'est mauvais ce petit point bleu ciel qui se situe tout seul en haut à gauche ?

Et ouais, parce que ce que nous montre ce petit diagramounet, ce n'est pas que Paris et Lyon sont grandement avantagés, c'est surtout que Marseille est clairement désavantagé.

Alors, est-ce délibéré ? Est-ce qu'Ayew, Fanni et consorts ont raison de dire qu'on veut empêcher l'OM de gagner le championnat ? OMForum ne s'engagera pas sur cette pente savonneuse jalonnée de reptiliens, mais, on l'avoue, on ne jettera pas la pierre à ceux qui émettront l'idée, tant les chiffres parlent pour eux ...

Allez, gardez la pêche et ne vous inquiétez pas, on nous a expliqué que ça s'équilibrait à la fin du championnat ....

En attendant, le débat continue sur le forum.

2 comments

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!