Sign in / Join

COUPE DE FRANCE OM-Nice : 4-5 | Et une deuxième saison sans titre !

COUPE DE FRANCE : OM-NICE : 4-5 - Les superlatifs manquent pour évoquer l'élimination honteuse de l'OM hier soir. Mais il serait trop facile d'incriminer les joueurs plutôt que leur chef, comme on taperait sur le lampiste plutôt que sur le patron. Après moins de 2 mois à la tête de l'équipe, José Anigo est déjà éliminé de la course au titre dans toutes ses compétitions. Autopsie d'un désastre.

L'agonie d'Anigo ?

José Anigo n'est pas homme à assumer ses erreurs. Même quand il se fait sortir de toutes ses compétitions en moins de 2 mois.

A l'entendre, ses multiples échecs personnels sont toujours la faute à pas de chance : l'arbitre, le terrain, l'entraineur, la ville, les supporters, la Ligue, Didier Deschamps, les erreurs individuelles de ses joueurs, les journalistes, le microcosme parisiano-jacobin qui déteste la province, le manque de moyens... quoi qu'il arrive, les défaites ne seront jamais de sa faute.

Quand il est directeur sportif et que l'équipe composée des joueurs recrutés par ses soins ne tourne pas... c'est de la faute à l'entraineur, bien sûr...

Mais quand il est entraineur, comme aujourd'hui, et que l'équipe composée de SES joueurs se prend 5 buts à domicile (une première depuis 1979)... qui est alors le premier fautif, si ce n'est lui même ? Le rideau tombe et il n'est plus possible de se cacher.

OM-Nice observé depuis le forum

"Diawara, c'est entre Zubar et Nakata ... de l'art contemporain balle au pied."

"Faut prendre rendez-vous pour avoir un péno cette saison ?"

"Fanni rentre, 3 buts pour nice à venir"

"A jamais n'importe quoi ce club. Ce match est plus difficile à suivre qu'un film de David Lynch."

"5 buts encaissés contre l'équipe des poussins de Nice, ben on a intérêt à faire le voyage à Monaco avec un très gros pot de vaseline"

"Merci José, la caution marseillaise !"

La une subliminale de La Provence

OM Bande paumés
"L'effroyable parcours d'une bande de paumés", c'est (presque) le titre du match

 

Les (fausses) déclarations de José

pas-facile-de-s-appeler-anigo-a-paris-iconsport_jpt_070709_88_25,41947

 

"En tant que directeur sportif, j'apporte tout mon soutien à l'entraineur José Anigo, qui est toujours l'homme de la situation !"

 

pas-facile-de-s-appeler-anigo-a-paris-iconsport_jpt_070709_88_25,41947

 

"En tant qu'entraineur, je remercie le directeur sportif José Anigo pour sa confiance, lui qui a recruté cette équipe !"

 

A Lire aussi : retrouvez l'intégralité des galéjades de José Gronigo

Le bulletin de notes

Mandanda : 3 - Pas décisif, mou, capitaine ??
Abdallah : 3  - Morelesque
Mendy : 7 - A part le grand pont qu'il a mangé, solide
Nkoulou : 2 - Indécent, Christanvalesque
Diawara : 1 -Y'a des chevaux qui ont été abattus pour moins que ça
Imbula : 5 - Moyen
Romao : 3 - Con comme une tringle à rideau... et encore, elle  n'aurait pas fait péno.
Cheyrou : - Moyen ... et pour lui c'est déjà ça
Valbuena : - Ça revient petit à petit ... mais on attend mieux
Thauvin : 7 - En feu ... mais perso ... mais en feu)
Gignac : 8  - impeccable et un but anthologique

Les entrants ont été inutiles voire ridicules.

 

On aime, on suit : le coup de sang d'Alter-OM

OMForum.com.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!