OBJECTIF MATCH | S5E8 : déconcentration

Objectif match est une série de documentaire hebdomadaire diffusée sur OMTV, dans lequel on suit la vie du groupe professionnel de l'OM. Scènes de vie, entrainements, et matchs, le documentaire couvre toute la semaine.

OMForum fait pour vous un compte-rendu de chaque épisode et vous fait ressortir ce qu'il ne fallait pas rater.

Voici le trailer de l'épisode de cette semaine (et le lien pour visionner l'épisode complet intitulé "Les leçons du passé" si tu es abonné) :

Ce huitième épisode apporte la preuve que tout le monde attendait, Diarra s'est bel et bien entrainé. Malgré toute la haine que l'on peut avoir pour le joueur, voire l'homme, la trêve devrait lui permettre d'être opérationnel pour la reprise et c'est une excellente nouvelle pour l'équipe. Le respect que ses coéquipiers lui témoignent ne trompe pas, il est le patron (fantôme) de l'équipe. Pour le reste, beaucoup d'images des entrainements de la semaine et des conférences de presse de Passi et Zambo.

Mieux finir à l'extérieur

Après la victoire laborieuse contre Nantes au Vélodrome, Gomis avait engagé ses coéquipiers à ne pas se relâcher afin de se mettre dans les meilleurs conditions pour ramener une première victoire à l'extérieur. A une minute près, c'était fait. Mais cette minute change tout. On peut revoir 100 fois les images de l'égalisation angevine, on ne comprend toujours pas comment l'OM a pu perdre quatre duels de suite dans sa propre surface. Gomis appelait de ses vœux la confirmation des bons mouvements entrevus et la consolidation du maigre pécule de point engrangé, ce qui aurait permis à l'OM de sortir de cette deuxième partie de tableau qui l'empêche de dormir, ce sera pour plus tard.

passi-lass

Diarra s'est fait mal au pied. Il est sur le côté avec les docteurs, en train de remettre ses chaussures. Passi vient prendre des nouvelles et lui demande s'il veut continuer l'opposition ou courir seul. Réponse de l'intéressé :

Évidement, Gomis n'est pas le seul à s'inquiéter. Passi, par le biais d'un petit speech distillé avec autant de véhémence qu'un maitre yogi, tente de faire comprendre à ses joueurs que ces défaites à la con à l'extérieur doivent prendre fin. En cela, le retour de Diarra devait jouer un rôle déterminant dans la motivation des troupes mais également le dimanche sur le terrain. On ne sait pas si la présence de Diarra aurait empêché l'égalisation mais le forfait de dernière minute du capitaine marseillais n'a forcement pas dû mettre l'équipe dans les meilleures dispositions.

tactique

La démonstration tactique de Passi est vraiment très poussée, même l'arbitre est inclus dans la stratégie marseillaise. Alors, Aulas, qu'est-ce que tu dis de ça ?

Transmission et concentration

J'ai beaucoup aimé les yeux qui brillent de Zambo et Machach lorsqu'ils évoquent Diarra. En effet, les deux jeunes milieux ne tarissent pas d'éloges sur Lass. Ce dernier les a naturellement pris sous son aile et leur transmet, par des conseils à l'entrainement, son expérience non-négligeable d'international. Machach explique plus précisément que Lass l'aide notamment à gérer les temps faibles et les temps forts. Visiblement, le jeune Zinedine n'a pas encore très bien intégré les conseils de son mentor sinon il n'aurait pas perdu, à la manière d'un Ginola, une balle aussi précieuse à la 92e, en frappant comme un débile sur un mur d'adversaires. Adversaires qui égaliseront sur la contre-attaque suivante.

rolando-1

Quoi ? Que vois-je ? Mais oui ! Rolando nous a bien gratifié d'un "tacle" rolandesque. A savoir, se jeter en arrière, en direction de la balle, les bras le long du corps et en fermant les yeux. Amen.

Contre Nice puis Rennes et même Nantes, l'OM avait montré une régularité dans la déconcentration aux moments importants, autrement dit, au début et à la fin des matchs. Si le problème a bien évidemment été identifié par le staff, les images de la dernière séance de préparation tactique avant le match sont inquiétantes. Passi est obligé de hausser le ton pour demander plus de concentration et de sérieux à ses joueurs dans la réalisation des exercices. Ceux-ci seraient bien avisés de se rappeler qu'on joue comme on s'entraine... A propos d'entrainement, les dernières images de l'épisode montre un Diarra en sueur, seul dans la salle de musculation, en train d'effectuer différents exercices de musculation. Une attitude volontaire qui n'enlève pas totalement les soupçons que l'on peut avoir sur son implication à l'OM mais qui consolide le mystère autour de sa situation.

Le match

Une prestation encore plus poussive que les matchs précédents qui l'étaient déjà. Toutefois, certaines individualités montrent une certaine constance agréablement rassurante. Il manque un créateur pour orienter le jeu et guider le collectif, Zambo ne peut pas être notre rampe de lancement. Le manque de profondeur de notre banc est un réel problème également. Reste à espérer que McCourt n'hésitera pas à injecter un peu de sang frais à l'intersaison, ce qui nous permettrait d'atteindre les modestes objectifs pour l'institution, mais au niveau de l'équipe actuelle, des places 5 à 8.

cabella

En voilà du sang frais ! En prime, un guignol.

Le coin de...

Dès mardi prochain, à cet endroit, une nouveauté qui va beaucoup te plaire !

1 commentaire

  1. Blon 6 octobre, 2016 at 16:48 Répondre

    Difficile de croire que seul l’apport de Diarra changera réellement le donne. Mais bon ca reste le seul espoir à l’heure actuelle.

Répondre