Sign in / Join

HIGHSCHOOL OF THE DEAD : FRANCHIR LE MUR DU SEIN

MANGA | Highschool of the dead, le musée de Madame Puceau.

 

hotd_une

 

100% FOUTRE

 

Pour beaucoup de supporters de l'OM, la demi-finale de la Coupe de France 95/96 est un bien mauvais souvenir. Le club, alors en D2, sera éliminé aux tirs aux buts par l'AJA de Laurent Blanc - futur vainqueur et champion de France - après un match héroïque. A l'époque, j'étais à donf. Je me touchais la bite sur la folle remontée au classement de l'équipe de Gérard Gili, qui régnait sur la D2 quelques mois après en avoir été la lanterne rouge. Oui mais voilà, ce soir-là je me touchais la bite sur autre chose.

C'est que l'après-midi même, comme mon buraliste n'avait plus de Player One, je m'étais contenté de son spin-off : Manga Player, tentative française de Weekly Shonen Jump, qui proposait des chapitres de plusieurs séries : de mémoire, au moins "Ah! My Goddess", "Ghost in the Shell", "3x3 Eyes" et "You're Under Arrest".

 

manga-player-magazineprepub-volume-7-fran-aise-22676

Comme tout le monde, j'avais oublié Captain Kid

Et dans la section News, un encart sur Dragon Ball X. On y voyait (enfin, "voyait", l'image faisait la taille de ma bite mon pouce) Chichi adossée à Goku, qui lui caressait un sein. Il ne m'en a pas fallu beaucoup plus.

C'est ici que le monde se sépare en deux catégories : ceux qui se sont masturbés sur les vignettes pubs dans Consoles +, et ceux qui n'avaient pas les moyens de s'acheter une loupe.

 

PUCEAU DE FOI

 

Longue histoire courte : je suis de ceux dont l'initiation sexuelle fut largement virtuelle. Tel un oenologue de la baise, j'ai su laisser mûrir ma virginité, mon palais s'est habitué à ses tanins, à sa rondeur en bouche et ses subtiles notes de sperme rance. On est resté ensemble jusqu'à la fin, jusqu'à ce qu'on la débranche, dernière caresse à son chien avant que Papa ne l'emmène se faire piquer.

Et comme l'enfer, la misère sexuelle est organisée en cercles. Lorsque le dernier est atteint, le porno devient un sous-genre de la SF, et même les rêves érotiques semblent inaccessibles. Tu prends les mêmes précautions quand tu regardes une femme et une éclipse solaire, deux évènements par ailleurs à peu près aussi fréquents.

Une fois ce stade atteint, le hentai devient ton meilleur ami. Et le seul moyen d'assouvir ce qui sera ton dernier fantasme : baiser des meufs qui n'existent pas. Ce numéro de Manga Player (parmi d'autres trucs) a donc été mon partenaire de solitude, mon Vendredi.

Tout ça pour dire que j'associe mon expérience de puceau au hentai, que j'ai grandi sous son oeil bienveillant : c'est le hentai qui m'a appris à vider le répertoire "Temporary Internet Files", bien avant l'invention de la navigation privée. C'est le hentai qui m'a appris à utiliser Google. Les mecs, c'est le hentai qui m'a appris à utiliser ALTAVISTA bordel.

Et que je lui dois la plupart de mes fantasmes. Alors quand on me fait l'article de Highschool of the Dead, bah je signe avec la bite. Des lycéennes à poil et des zombies, si je ne suis pas client, qui va l'être ?

Et pourtant, même moi je ne suis pas assez puceau pour Highschool of the Dead.

 

 

hotd1

 

TOO MUCH FLESH

 

Vous vous souvenez de la dernière fois que vous vous êtes dit "bon, j'ai vu trop de femmes se caresser les seins pour aujourd'hui" ? Non ? C'est normal. C'est que vous n'avez pas encore vu l'épisode 6. Quand tu héberges des amies de lycée qui ont oublié leurs clés, le fantasme "raisonnable", c'est l'espoir de les voir en petite culotte.  "Peut-être seront-elles assez impudiques pour enlever le haut ?", te risques-tu à imaginer. Et tu examines l'option de planquer une caméra dans le panier à linge. Des situations gentiment ecchi, façon Kimagure Orange Road (= Max&Compagnie).

 

Dans Highschool of the Dead, quand tu te réfugies dans un appart pour échapper aux zombies qui viennent de décimer ta famille, tes amis et la population de Tokyo, déjà si ta machine à fantasmes fonctionne encore, je te dis bravo (et je vérifie si ton psy est toujours vivant). Alors, si je te dis que les quatre nanas qui t'accompagnent, DONT la fille que tu aimes DONT l'infirmière du lycée DONT la capitaine de l'équipe de kendo vont aller non seulement prendre un bain ensemble mais aussi comparer la sensibilité de leurs tétons, tu te dis "ah ouais. tiens. bien vu. j'y aurais pas pensé". Pas comme dans : "du sucre dans la sauce tomate ? ah ouais. tiens. bien vu. j'y aurais pas pensé", non, plutôt comme dans "la théorie de la relativité ? ah ouais. tiens. bien vu. j'y aurais pas pensé".

 

CRISE DE FANTASME

 

Au commencement fut l'homme qui fantasma sur les brunes. Puis vint l'homme qui fantasma sur les brunes à gros seins. Suivit l'homme qui fantasma sur les brunes à gros seins en tenue d'écolière. Au sommet du raffinement, trône l'homme qui fantasma sur les brunes à gros seins en tenue d'écolière avec un katana. Dans HOTD, l'imaginaire de cet homme-là équivaut à celui de Luc Besson face à Tolkien. Jugez par vous-même : une BRUNE à GROS SEINS en TENUE D'ECOLIERE avec un KATANA et UN STRING NOIR QUI DEPASSE et UN FUSIL SNIPER et une attitude de FAUSSE INGENUE.

 

 

Tous les archétypes féminins subissent le même traitement. L'intello megane, l'infirmière, l'amie d'enfance devenue love interest, la waifu, la survivaliste, toutes existent dans une version sexualisée au delà de l'imaginable. HOTD, c'est l'anime qui va te dégoûter de tes propres fantasmes, comme une nausée post-overdose de barbapapa. Une fois toutes les jauges au max, ils apparaissent dans toute leur absurdité : peut-être que, au fond, si j'y réfléchis bien, je n'ai pas tellement envie d'un threesome. Même le pire des machos sera choqué par cet avalanche de fan service. Même le plus grand fan de Russ Meyer sera incapable d'y voir un sous-texte féministe.

Souvenez-vous de Matrix. Une meuf en combicuir qui fait des acrobaties en bullet time. Astucieux, n'est-il-pas ?

Dans HOTD, un bullet time, c'est ça.

 

hotd

 

 

A partir de là, à quoi bon fantasmer ? A quoi bon fantasmer, si on ne fantasme pas sur DES NICHONS EN BULLET TIME ?

La vérité, c'est que l'espèce humaine n'est pas capable de fantasmer sur des nichons en bullet time. Là s'arrête son entendement. Alors, bah, l'espèce humaine elle fait ce qu'elle sait faire de mieux, elle analyse, elle désenchante, elle va chercher son doudou favori : la science.

 

vitesse1

 

 

vitesse2

 

 

Devant des nichons en bullet time, l'humanité est simplement capable d'estimer leur vitesse. Et le bruit qu'ils font. C'est un bruit horrible (vous pouvez l'écouter sur ce site : entrez la fréquence 8960, puis "Jouer"), un bruit que personne n'a envie d'entendre. Je ne crois pas que Nougaro ait eu très envie de parler à ces seins là.

Ado, j'aurais rêvé de vivre dans un monde où les nichons sont des oiseaux. Être réveillé par leur chant mélodieux, ils viendraient se poser sur mon épaule, me manger dans la main. Las, HOTD vient révéler l'envers du Fantasme. Dans ce rêve, les nichons volent à Mach 2 et lancent des cris de harpie qui me brûlent les tympans.

 

2 comments

  1. J. Edgar Kieros 27 août, 2015 at 03:10 Répondre

    J’attends avec impatience la réaction des lecteurs qui tomberont sur ce somptueux article après avoir tapé « Gerard Gili + OM » sur Google.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!