Sign in / Join

SALAIRES DE L'OM | Mise à jour après le mercato d'hiver, saison 2014-2015

(05/04/2015) cliquez ici pour accéder à la dernière mise à jour suite à l'article annuel de France Football sur les salaires

L'effectif de l'OM a connu moins de bouleversements que prévu l'été dernier avec 11 départs (Amalfitano, J. Ayew, Bracigliano, Cheyrou, Diawara, Kadir, Khlifa, Mendes, Raspentino, Sougou, Valbuena) pour 4 arrivées (Alessandrini, Batshuayi, Barrada, Doria).

Si la réduction de la masse salariale liée aux joueurs n'a pas atteint les objectifs que s'était fixé Vincent Labrune, elle reste réellement conséquente avec des départs qui ont libéré 1,33 millions d'euros mensuels* (si vous êtes comptable ou pervers, plus de détails sur les chiffres présentés en bas de l'article), les nouveaux arrivants ne représentant qu'un montant de 0,485 millions d'euros selon nos estimations.

Quels impacts pour les salaires de l'OM 2014-2015 ?

Là où la masse salariale de l'an dernier représentait un montant global de 3,2 millions d'euros par mois, soit un impact budgétaire annuel (incluant les charges diverses) de 57,6 millions d'euros, les départs et les prêts (incluant ceux de Kadir et Sougou dont les salaires restent assumés à 50% par l'OM) ont permis de ramener la masse salariale 2014-2015 à 2,7 millions par mois, soit un impact budgétaire annuel de 48,6 millions d'euros pour une baisse de 14%. Pour rappel, en Juin 2011, notre masse salariale dépassait les 4 millions d'euros mensuels, soit 72 millions d'euros par an à débourser pour le club.

L'indispensable exercice de rationalisation entamé en 2012 par Labrune est donc sur le point de porter ses fruits. Nous avons préparé une infographie exclusive avec les salaires de l'OM 2014-2015.


On peut noter également, même s'ils ne sont pas sur l'infographie, les premiers contrats professionnels pour Baptiste Aloé, Julien Fabri, Maxime Lopez, Jerémie Porsan-Clemente et Momar Bangoura qui arrivent à échéance en 2017, celui de Brice Nlate jusqu'en 2018 et ceux d'Omrani et NDoumbou qui se terminent en 2015. Tous ces jeunes ont, semble-t-il, un contrat de 8000 euros par mois. Tuiloma, Sparagna, Andonian ou Jobello sont encore stagiaires.

 

Barrada a accepté de diviser son salaire par 3 !

Parmi les nouveaux arrivants, seuls les salaires de Doria et de Barrada ont fait l'objet d'une communication médiatique. Barrada est un des très rares joueurs professionnels, à ma connaissance, à avoir accepté de diviser son salaire pratiquement par 3. Les salaires d'Alessandrini et de Batshuayi ont été évalués à partir des salaires qu'ils touchaient dans leur club précédent et de la nouvelle grille de salaire mise en place par Labrune.

Une analyse des fins de contrat permet de donner les perspectives d'évolution de la masse salariale à court terme.
En rouge sur l'infographie, les fins de contrat 2015 et en orange, les fins de contrat 2016. La tendance est impressionnante, avec une seule incohérence stratégique, même s'il enchaine aujourd'hui les grosses performances et s'il était en pleine bourre à Lille, Payet. Pourquoi signer ce joueur à ce salaire là en 2013 ?
Mais dans le projet Bielsa/Labrune, avec Lyon, l'OM est probablement le seul club français à avoir une perspective financière très positive à échéance 2 ou 3 ans, étant donné les recettes autonomes des clubs et les droits TV figés jusqu'en 2020.

Un plafond salarial à 200 000 euros par mois

À l'instar de clubs comme St Étienne, Rennes, Montpellier ou Lorient (même si les montants sont différents), il ressort des discussions avec Gignac et Ayew que l'OM a fixé un plafond salarial à 200 000 euros mensuels pour ses nouvelles recrues, on peut donc imaginer que Mandanda et Payet seront des candidats naturels au départ l'été prochain. Cela rend également l'avenir de Gignac et Ayew très improbable à l'OM, l'enjeu semblant plutôt de les refaire signer afin d'obtenir une indemnité de transfert plutôt que de les garder dans l'effectif.

Les figures de proue du mercato 2013, symboles du projet Dortmund, ont quant à eux des salaires très raisonnables, comme Samba, Lemina, Mendy, Imbula ou Thauvin.

L'intégration importante des jeunes dans l'effectif devrait également permettre de compléter le groupe à moindre coût. En défense centrale par exemple, on peut imaginer que si Fanni et Morel ne prolongent pas, Doria postule à une place de titulaire et que deux joueurs entre Aloé, Sparagna, Andonian et Nlaté puissent constituer des remplaçants très performants. L'incertitude est plus importante offensivement, les jeunes Lopez, Porsan-Clemente et Boutobba semblant encore très verts pour le haut niveau, que ce soit physiquement ou mentalement.

Un mercato d'hiver à peu près neutre

Le mercato d'hiver a confirmé la politique d'encadrement salarial avec le fait que la signature d'Ocampos était liée au départ en prêt de Dória au Brésil. Le jeune argentin touche plus que le défenseur brésilien mais l'ordre de grandeur reste respecté.

 

* si tu lis cette note de bas de page, c'est que tu es un comptable ou que tu as de sérieux problèmes psychologiques. Ceci dit, on ne juge pas sur Omforum. Profite donc de ce petit intermède comptable avant de commencer, il est à noter que tous les chiffres utilisés dans cet article pour qualifier les salaires sont exprimés en brut fixe contractuel hors primes et non chargé. Les impacts budgétaires annuels sont quant à eux calculés avec un coefficient de 1,5, de manière à obtenir sommairement la valeur du brut contractuel chargé sans primes.

8 comments

  1. Cyril 30 juillet, 2015 at 14:50 Répondre

    Bonjour,
    Super boulot que vous avez fait, par contre je voulais simplement vous signaler quelques erreurs : Barrada, Lemina, Thauvin, Alessandrini et Djadjédjé ont un contrat jusqu’en 2018 à l’OM et non pas 2017 ! J’ai vérifier la durée des contrats au moment de leurs officialisation. Vous devriez rectifier pour rendre ce tableaux d’autant plus pertinent 😉

  2. Yves Costa 2 juin, 2015 at 16:46 Répondre

    Excellents articles.
    Payet est ce que d’aucuns appellent un joueur star, international de surcroît. Il est la clef de voute du système Bielsa. Difficile de le remplacer. Je pense que c’est le seul joueur pour lequel un effort salarial doit être fait, avec prolongation de deux ans.

  3. Rukawa 22 janvier, 2015 at 20:56 Répondre

    on paye Samba 30k€ pour un gardien aussi peu doué et qui chauffe le banc, çà en fait du fric jeté par la fenêtre :/

    je pense que Nkoulou partira cet été, on va devoir le vendre vu que son contrat fini en 2016.
    Mandanda, j’imagine qu’on va essayer de le prolonger à même salaire, je le vois mal partir.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!