MERCATO OM | LE BILAN DU DÉGRAISSAGE (1/4)

MERCATO | Nous l'expliquions au début de l'intersaison, l'OM devait maigrir pour séduire cet été. Quelques jours après la clôture du mercato, OMFORUM fait le bilan calmement, se remémorant chaque partant. Première partie : le secteur défensif.

certains olympiens sont partis rejoindre de nouveaux horizons

 

Gardiens

Gennaro Bracigliano : était déjà parti.

Steve Mandanda : Annoncé partant, mais ses performances en dents de scie, son salaire imposant et sa blessure en ont décidé autrement. N'a pas semblé éveiller l'intérêt de grand monde, et sa volonté de rester paraît sincère : il fera encore partie de l'effectif cette saison. Sa situation sera à n'en pas douter le feuilleton de l'été prochain, avec Payet.

Défenseurs

Jérémy Morel : Son impopularité, sa situation contractuelle (il est dans sa dernière année de contrat) et son niveau moyen en faisait un candidat idéal. Sa volonté de rester, et la reconfiguration en couteau suisse made in Bielsa ainsi que, il faut l'admettre, la difficulté du club à recruter sur les ailes, en ont fait le remplaçant numéro 1 en défense. Son début de saison donne satisfaction, au point qu'une prolongation (avec baisse de salaire) semble imaginable, voire même souhaitable.

Laurent Abergel : prêté pour une dernière chance.

Senah Mango : s'est trouvé un club à la mesure de son talent. Seul bémol, ce club ne s'est pas encore trouvé de championnat.

Souleymane Diawara : a quitté le confort de son Hall of FAME! car il voulait live forever, il a fait ce que ferait n'importe quel retraité fortuné : il est parti vivre à Nice.

Rod Fanni : un des gros échecs du mercato estival, prévisible tant le joueur envoie des signaux négatifs depuis six mois (démotivé, rarement performant), son salaire assez haut le rendant invendable. Il a ainsi méticuleusement saboté toutes ses opportunités de départ, essentiellement pour des raisons salariales. Récemment réintégré après un séjour prolongé dans "le loft", devant l'incapacité du club à recruter un arrière droit, il devrait assumer quelques mois durant son rôle de joueur de complément. Pour quel résultat ?

 

LIRE AUSSI :

2ère partie : l'entrejeu

3ère partie : le secteur offensif

Répondre