Sign in / Join

OBJECTIF MATCH | S5E01 : de nouveaux leaders pour reconstruire l'OM ?

Objectif match est une série de documentaire hebdomadaire diffusée sur OMTV, dans lequel on suit la vie du groupe professionnel de l'OM. Scènes de vie, entrainements, et matchs, le documentaire couvre toute la semaine.

OMForum fait pour vous un compte-rendu de chaque épisode et vous fait ressortir ce qu'il ne fallait pas rater.

Voici le trailer de l'épisode de cette semaine :

Ce premier épisode d'Objectif Match revient sur la conférence de presse de présentation de la nouvelle équipe de direction (sur laquelle nous ne reviendrons pas) et surtout, c'est bien là tout l'intérêt de cet épisode, nous montre l'émergence de leaders.

Un sentiment de revanche

Après quelques minutes sur la conférence de presse qui servent d'introduction, on rentre dans le vif du sujet avec une interview de Passi. Il explique que les quelques joueurs de l'année dernière ont un esprit revanchard (c'est bien le moins qu'on leur demande), c'est pourquoi, continue-t-il, il a axé, avec l'aide de Jean-Philippe Durand, le recrutement vers des recrues ayant également "quelque chose à se prouver" (et pas chères, donc).

Étant conscient de la rude tâche qui l'attend, il insiste sur l'édification d'un collectif, la création d'un climat de confiance propice à la naissance d'une équipe soudée et il ne nie pas, début juillet lors du début de la préparation, avoir dû rassurer certains sur l'ambition du club et l'arrivée imminente de recrues.

L'émergence de leaders

Bedimo, arrivé tôt au club, s'est vite imposé à l'entrainement comme un leader. Quelques images nous montrent un échange entre lui puis Diaby, donnant des conseils tactiques à un groupe composé en large partie de jeunes joueurs, sous le regard attentif de Thomas Fernandez, l'entraineur adjoint.

Bedimo donne des conseils au groupe sous le regard de Thomas Fernandez.

Bedimo donne des conseils au groupe sous le regard de Thomas Fernandez.

Passi annonce que l'échange entre le staff et ces leaders (Diarra, Diaby, Bedimo, Gomis notamment) est très important à ses yeux. Même s'il précise que le staff aura toujours le dernier mot. Au-delà des conseils et des encouragements, ces joueurs devront montrer l'exemple par leur implication de tous les jours et leurs performances sur le terrain. Ainsi, voir Gomis travailler seul son adresse devant le but -comme un certain JPP- est un bon exemple de ce que doit être un leader.

A ton avis, où termine la balle ? Réponse : snɹ ןɐ ʇɹɐusʌǝɹsɐןǝ

A ton avis, où termine la balle ?
Réponse : snɹ ןɐ ʇɹɐusʌǝɹsɐןǝ

Enfin, Diarra a repris l'entrainement collectif le 4 août (10 jours avant OM-TFC). Il explique pourquoi sa préparation a été tronquée : "Il m'a fallu un mois de repos complet, ce qui m'amène à peu près au 1er juillet, à la reprise de l'OM. Après, il m'a fallu une période de réathlétisation d'un mois. C'est pour ça que je n'ai pas joué les matchs amicaux. Aujourd'hui mes sensations sont mieux. J'espère récupérer toute ma condition rapidement." On l'espère aussi Lass, si tu restes à l'OM en tout cas. On apprend également qu'il était très attendu par le groupe. Le capitanat devenant ainsi une sorte de "welcome back" de la part des joueurs.

Donner de l'espoir

Comment gérer l'après-Mandanda ? C'est une question que tous les supporters se posent. Après les performances pas vraiment rassurantes des gardiens lors des amicaux, Stéphane Cassard nous assure que "Yo" est prêt et que la concurrence est intéressante entre lui l'expérimenté et la fougue de la jeunesse de Samba et Escales.

Les images habituelles des entrainements illustrent un travail studieux et ce qu'il faut de rires et de sourires pour qu'on imagine une bonne ambiance. En fond sonore, Passi donne ses axes de travail : "sortie de ballon", "vigilance derrière", "attaques dans les espaces réduits", "recherche de la profondeur" et surtout mise en place d'automatismes qui permettront d'élever la vitesse des transmissions avec pour but de déstabiliser plus facilement l'adversaire. Bon, l'analyse était bonne, la réalisation moins. Il y a du boulot, c'est évident.

Dernières scènes intéressantes de la vidéo, les discours de motivation de Bedimo, Cabella et surtout Gomis lors des derniers instants de préparation dans le vestiaire du Vél avant de sortir pour l'échauffement. Pour finir, le match est analysé avec honnêteté (malgré une légère tendance à l'euphémisme que l'on comprend toutefois parfaitement) et des commentaires de qualité. Seul regret : ne pas avoir entendu la petite musique qui annonce un but de l'OM, évidemment.

Gomis motive les troupes.

Gomis motive les troupes (ouais, ça se voit pas trop mais je te jure que c'est ce qu'il fait).

Le coin du communiquant : si on pouvait légitimement se sentir désabusé après le match, le visionnage de ce premier Objectif Match permet de prendre un peu de recul et met en valeur deux choses : l'ampleur de la tâche et l'espoir que ce groupe a peut-être les clés pour s'en sortir.

Le coin du réalisateur : déjà, une question : mais où est donc passé le générique ? Sinon, comme toujours, de bien belles images et une ambiance musicale qui les accompagne toujours parfaitement. On se sent au plus proche des joueurs et, dès fois, un gros plan de trois secondes sur un regard ou une parole à peine plus longue capturée sur le fil en disent plus que n'importe quelle analyse.

3 comments

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.