Sign in / Join

VÉLODROME et ORANGE : POURQUOI IL FAUT MARONNER.

Comme vous le savez si vous lisez un peu la presse ou certains excellents sites d'actu sur l'OM comme celui-ci par exemple, la Ville de Marseille, Arema et Orange ont conclu un "partenariat" (Des guillemets, ça commence...) visant à ce que le Stade Vélodrome soit renommé : "Le Stade Orange Vélodrome". Alors que la tendance globale semble être à l'acceptation, moi je suis encore dans la colère et je vais vous expliquer pourquoi très simplement.

Disclamers habituels :

  • Certains trouveront cet article démago, voire populiste mais tant pis, il s'agit aussi pour moi d'un Catharsis (Pour les moins érudits, vous trouverez la définition de "Catharsis" ici).
  • Il s'agit d'un article de SUPPORTER DE L'OM. Je suis bien conscient que l'opération financière sera bénéfique à la Ville et même aux contribuables Marseillais.

On peut y aller

Déjà, vous devez savoir que dans cette affaire, aussi étrange que ça puisse vous paraître si vous ne suivez le Foot et l'OM que de loin, l'OM ne touchera pas un centime dans cette transaction. En effet, l'OM n'est pas propriétaire de son Stade, celui-ci appartient à la Ville de Marseille (Tout en étant administré par son constructeur : Arema). On pourra toujours trouver bizarroïde que l'OM n'eut absolument pas son mot à dire dans cette transaction, en cela que si effectivement le Stade ne lui appartient pas, 99.99% (Je suis sympa, je laisse 0.01%) de la notoriété inhérente au Stade vient du club de Foot qui y joue depuis 1937 (ndlr : L'OM, hein, vous suivez ?).

Par conséquent, tout le rayonnement dont va bénéficier Orange pendant les 10 ans du contrat sera bel et bien produit par l'OM et certainement pas par la Ville de Marseille car ne nous trompons pas : Si L'OM a toujours énormément apporté à la Ville, la réciproque n'est pas vraie. Vous ne l'ignorez pas : Jean-Claude Gaudin, qui se fiche allègrement du sport et du foot, a toujours été plus prompt à nous causer des soucis qu'à nous aider ou du moins, nous faciliter la vie.

Bref, quel que soit le futur Président de l'OM l'année prochaine, il sera de bon ton qu'il fasse valoir ces arguments lors des futures négociations avec Marseille et Arema. On se souvient que si l'OM avait pu, au terme d'un bras de fer rocambolesque, sembler sortir vainqueur des négociations lors de la mise en service du Stade, on ne m'enlèvera pas de l'esprit que l'OM ne fut pas le grand gagnant de cette histoire financièrement parlant.

Mais foin de toutes ces considérations négociatrices et financières, attaquons-nous au fond du problème : Doit-on se plaindre du changement de nom du Stade ou doit-on l'accepter sans sourciller ?

N'est-ce pas évident, pourtant ?

Observez la qualité du Photo-Montage et le "Visuel non définif"

Observez la qualité du Photo-Montage et le "Visuel non définif"

Force est de constater que si on observe la tendance sur les Réseaux Sociaux et le reste d'Internet, les opinions convergent à peu près vers le consensus suivant :

"Bof, on s'en fout, nous on continuera de l'appeler "Vélodrome", ça ne change absolument rien ! Après tout, c'est comme ça, on n'y peut rien."

Inutile de vous dire que je déteste cette posture et j'abhorre ce changement de nom et tout ce qu'il implique.

Bien entendu, comme vous, je vais continuer d'appeler le Stade "Stade Vélodrome" ou "Le Vel'", à mon strict et modeste niveau effectivement, ça ne changera pas grand chose à ma vie, mais ce que j'exècre du plus profond de mon âme, c'est qu'on échange des symboles populaires de ferveur contre de l'argent, parce que oui, le nom "Stade Vélodrome" est un symbole, au même titre que les 2 lettres "OM" et du jour au lendemain, un gros groupe à la con arrive, donne une misère à la Ville de Marseille et renomme le Stade à sa convenance. Tout le monde se couche devant de l'argent, comme d'habitude, parce que "C'est comme ça".

Eh bien moi, je me fous complètement que "ce soit comme ça" et "qu'on n'y puisse rien", je hais absolument cet aspect du monde et du foot, et je ne me gênerai pas pour le dire.

Et puisque je suis déjà rompu à l'exercice sur Twitter et sur le Forum, je vais répondre en avance à ceux qui auront envie de me rétorquer :

"Hihihihi et tu vas faire quoi ?? Aller manifester tout seul avec tes crayons HB devant la Mairie ??? LOL, PoF le Besancenot de l'OM, gros syndicaliste, mdrrrrrrr. Allons donc, PoF ! Il faut vivre avec son temps ! Avec des mecs comme toi, on se chaufferait encore au charbon de bois !! Le monde du foot est comme ça et tu le changeras pas ! Soumets-toi PoF ! DEVIENS UNE GROSSE MERDE COMME NOUS !!!"

(ndlr : Cette citation est une représentation d'artiste de tout ce que je me suis pris en substance dans la gueule quand j'ai osé dire publiquement que je n'aimais pas le naming du Vélodrome)

À ceux-là, j'avoue malheureusement n'avoir pas grand chose à répondre. Vous avez raison, effectivement, je ne fais rien de concret pour faire changer les choses, je ne manifeste pas, je ne m'engage pas politiquement, le plus gros acte contestataire que j'aie pu faire, c'est écrire cet article, une petite goutte d'eau dans l'océan d'ordures dans lequel vous acceptez de nager.

Minimum syndical

Il n'en reste pas moins que pour moi, l'ultra-minimum comportemental en réaction à ce genre de nouvelle, c'est de ne pas être content. Et malheureusement, je ne vois même pas cet ultra-minimum... Je vois des gens tellement blasés et habitués à cet horrible "Foot-Business" qu'ils ne sourcillent même plus.

En ce qui me concerne, si j'avoue ne faire preuve d'aucun engagement contestataire autre que ce petit article, le simple fait de l'écrire, de râler, de me sentir révolté me suffit. Quand je serai devenu un vieux type blasé prêt à tout accepter parce que "c'est comme ça" et prêt à vendre mon âme pour du pognon, merci de me tirer une balle dans la tête, je ne veux pas devenir ce genre d'être humain (En plus, ils votent à droite en général... Brrr).

De plus et je réponds maintenant à ceux qui pensent sincèrement que "ça ne changera rien", selon moi, ça ne changera pas rien du tout.

Eh oui les amis, vous avez beau garder votre identité et appeler le Vélodrome comme bon vous semble, quand vous allez regarder un match sur Bein ou Canal, les commentateurs, eux, l'appelleront "Le Stade Orange Vélodrome". Ils le diront tout le temps. Des enfants vont naître en n'entendant jamais que ce nom à la télé. "On sait que ça prendra du temps".

Ce que je veux dire au fond, c'est que les choses progressent tout doucement et elles progressent dans un sens détestable. Un jour, l'OM s'appellera peut-être "l'Olympique Panzani de Marseille" et peut-être trouverez-vous ça normal et acceptable parce qu'à ce moment précis, "ce sera comme ça".  Vous trouvez ça ridicule et inacceptable maintenant n'est-ce pas ?

Dans ce cas, demandez vous si, il y a 10 ans, vous n'auriez pas trouvé ce changement de nom du Vélodrome inacceptable ? L'auriez vous accepté de la même manière il y a 10 ans ?

Que serez-vous prêt à accepter dans 10 ans ?

Je ne demande à personne de devenir un révolutionnaire et d'organiser des manifestations ou des émeutes, je vous demande seulement d'admettre que ce changement de nom est immonde et de le dire. Arrêtez de vous résigner et de tout accepter et surtout, ARRÊTEZ de prononcer l'horrible expression : "C'est comme ça" parce que, comme l'a très bien dit mon ami Champoul : "La résignation, c'est ce qui nourrit les puissants".

 

10 comments

  1. Skoblar1971 24 juillet, 2016 at 13:51 Répondre

    Au fait vous avez vu que lors de l’Euro on a pas entendu dans la bouche des commentateurs TV « Orange vélodrome » mais seulement « Vélodrome » (du moins c’est ce que j’ai entendu). A croire que le namming n’a pas commencé… alors que je pensais que le timing était juste pile pour profiter de l’Euro comme caisse de raisonance…
    Au fait, les Marseillais résidents, vous avez vu le panneau du nom du stade à son froton ?

  2. Skoblar1971 8 juin, 2016 at 20:07 Répondre

    Moi quand j’étais petit il y avait encore la piste pour les vélos mais il n’y avait plus de vélo dessus. Mon père m’expliquait qu’un jour il y en avait eu.
    Mais quand il me menait au stade on disait « on va à l’OM ».
    Orange c’est pour Arema et Galinette. S’il avait eu les … le courage pardon, il aurait dû l’appeler le
    Marseille-Vélodrome à tant que faire puisqu’il ne veut pas le vendre.
    Allez POF et allez L’OM !

  3. leto 5 juin, 2016 at 19:41 Répondre

    On a accepté qu’un « club de foot » se prostitue avec une dictature qui accepte l’esclavage, finance le terrorisme, traite 80% de sa population (les étrangers) comme des chiens… C’est clair que le nom de notre stade n’allait pas tenir longtemps, surtout que comme tu l’as dit, on n’a pas notre mot à dire. Et ça fait chier, comme ça m’a fait vomir de voir un sponsor sur le maillot du Barça, surtout ce sponsor de merde! Qatar fondation, sérieux? Un des pays les plus dégueulasse au monde qui se crée une fondation pour faire croire aux quidams qu’ils ont du cœur alors que c’est des enculés de la pire espèce?

    Ça fait chier mais c’est comme ça et on ne peut pas y faire grand chose. Malheureusement!

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!