Sign in / Join

VÉLODROME et ORANGE : POURQUOI IL FAUT S'EN FOUTRE

Comme notre estimé collègue PoF a donné son avis sur ce partenariat signé entre Arema, la Ville de Marseille et l'opérateur de téléphonie Orange , je me permets de donner un avis différent sur le sujet du Vélodrome et les raisons qui me pousse à, en gros, m'en foutre royalement.

Velodrome vide

Petit disclaimer :

Cet article est écrit par un MARSEILLAIS et SUPPORTER DE L'OM (lapalissade pour certains) qui allait, va et retournera encore souvent au stade. De ce fait, vachement concerné par ce changement, l'auteur le verra à chaque match à domicile !

 

Commençons par rappeler le contexte : Arema, gestionnaire privé du stade Vélodrome, la Ville de Marseille, propriétaire du stade, et Orange, opérateur privé, viennent de signer un partenariat pour que le stade Vélodrome se nomme pendant 10 ans "Orange Vélodrome". L'OM, principal locataire du stade, a été exclu des débats. Pourquoi ? Cela vient des relations inexistantes entre l'OM et Arema depuis la fin des travaux. Pour Arema, l'OM est un ennuyeux locataire qui n'est jamais content, mais qui paye son loyer. Et qui est le seul qui peut se payer un tel stade. L'OM a, à de nombreuses reprises, soumis des desiderata à Arema, via la Ville, mais Arema refuse d'écouter et la Ville, lassée d'être le messager, a même dû payer une société privée pour gérer les relations entre les deux parties. Qu'Arema accepte que l'OM soit à la table des négociations était impossible. Mais en fait, qu'aurait fait l'OM ? Arema n'a pas choisi un partenaire lambda : Orange est le principal partenaire de la L1 et un des plus généreux de l'OM. Jamais le club n'aurait pu refuser ce partenariat sans risquer de perdre une manne financière importante.

Alors l'OM est-il le grand perdant du deal ? Pas encore sûr. L'OM ne touchera rien des 3 M€ / an, mais la modernisation numérique du stade promise par Orange permettra peut-être à l'OM de proposer à la fois du contenu numérique payant et d'étoffer son offre marketing aux entreprises partenaires. Et qui dit offre étoffée dit tarif plus important.

ban-amour-club-joueur

L'OM, fournisseur d'émotions en tout genre

Entrons dans le vif du sujet, pourquoi le supporter de l'OM que je suis s'en fout. Parce que c'est un nom, juste un nom. Demain, quand j'irai au stade, je rentrerai toujours par le parvis Jean Bouin jusqu'au Virage, je verrai toujours les mêmes supporters, les mêmes joueurs (hélas), les mêmes matchs (HELAS !!!) et ça changera. Il y aura de nouveaux supporters, de nouveaux joueurs, de nouveaux matchs mais ce qui restera, ce sera le stade. Peut-être qu'il changera lui aussi. Avant il y avait une piste de vélo (d'où le nom de Vélodrome et de virage pour les plus incultes), moins de places, pas de toit. Et pourtant le stade est toujours là et les supporters de l'OM continuent à y chanter et à insulter les joueurs, à se lamenter des matchs pourris. Certains partent, d'autres reviennent, mais l'OM est toujours là, dans son stade. Alors que ça ait lieu dans le stade Vélodrome ou l'Orange Vélodrome, quelle importante ? Ce ne sera qu'un nom sur un fronton, rien de plus. En tant que partenaire de la L1, Orange est déjà suffisamment présent dans le stade. La pollution sonore ? Bah oui, tous les commentateurs de foot diront l'Orange Vélodrome. Les mêmes qui disent depuis 7 ans "centre d'entraînement RLD" mais que tout bon supporter de l'OM traduit par "la Commanderie". C'est dans le parler du supporter marseillais, quand il va voir les joueurs à l'entraînement, il dit "Je vais faire un tour à la Commanderie". L'autre nom, c'est pour les parisiens. Alors pourquoi serait-ce différent cette fois ? Après tout, le Virage Sud s'appelle Virage Chevalier Roze, aucun supporter de l'OM ne l'appelle comme ça et seul un marseillais féru d'histoire de Marseille (ou un gars qui est allé sur Wikipedia ici ) sait qui est ce chevalier.

Attention, je ne dis pas que le changement est bon. J’exècre le nouveau logo OM, et si demain l'OM devient le RC Marseille, que le Virage Sud devient Virage José Anigo ou que le Jump n'est plus joué en entrée des joueurs, je pète un câble ! Mais ici, c'est juste une partie du nom qui change.

Vélodrome - Ancienne entrée Jean Bouin

Le Vel c'est l'OM, mais pas que...

Le Marseillais que je suis s'en fout aussi. Pourquoi donc ? Pour pratiquement la même raison : parce que c'est juste une partie du nom qui change. J'ai entendu parler de symbole du Vel volé, mais qu'est-ce que c'est que ce symbole, cette identité du Vel ? Pour les supporters de l'OM qui n'ont vu que les matchs à la télé, de bonnes soirées TV et le rêve d'aller vivre un match au Vel'. Pour les supporters qui sont venus au moins 3 fois, leurs souvenirs du stade. Dans les 2 cas, ça se résume donc à des images de l'intérieur du stade. Le nom change ? Les images restent. Pour le Marseillais que je suis, l'identité du Vel' c'est également autre chose. C'est la Fête des Écoles, un grand spectacle organisé par les écoles municipales de Marseille, dont tout parent et tout enfant qui l'a vu garde des souvenirs impérissables. C'est la visite du stade lors des portes ouvertes ou des conventions entreprises, la découverte des coulisses, du passé de l'OM et de Marseille raconté en images. C'est aussi les rencontres dans le stade avec des personnes fantastiques en marge d'un match magnifique ou pourri, du supporter engagé qui secoue le drapeau avec une ferveur absolue, au vieux de la vieille qui a connu l'OM des années 50 à nos jours et montrent plus de passion dans son regard que la totalité du Parc des Princes. C'est enfin et surtout cet écrin de lumière qui trône au milieu du 8° arrondissement depuis 1937, visible depuis les collines environnantes, que tout marseillais, supporter de l'OM ou non, regarde, commente ou maugrée. Tout ça est l'identité du Vel' pour moi. Et ça le restera même si Arema y a rajouté une particule. Car oui, le Vélodrome reste le Vélodrome. C'est une contrainte de la Ville et de son maire qui, même s'il paraît qu'il n'aime pas le foot et l'OM au point de s'immiscer dans la gestion du club, sait qu'il doit préserver l'histoire de Marseille et de son stade. Le Vélodrome est né Vélodrome et mourra Vélodrome. Au contraire de ces stades azuréens sortis de terre qui prennent le nom de leur sponsor, ou girondins qui changent de nom parce que ça fait plaisir au maire en place. Certains symboles vivent au-delà du nom qu'on leur donne ou qu'ils se donnent, demandez aux fans de Prince Rogers Nelson.

 

Demain, le Vélodrome se rajoute une particule. C'est comme ça ! Est-ce qu'il faut s'en réjouir ? Pour les Marseillais pas tout de suite. Ils attendent de voir si les 3 M€ / an vont permettre de réduire leur fiscalité et apporter des améliorations à leur quotidien. Pour les autres, non. Est-ce qu'il faut le détester ? Vous pouvez, Aulas l'a fait le premier, vous ne ferez que le suivre. Je préconise de s'en foutre. Y a que les parisiens qui l'utiliseront. Dans 10 ans, 20 ans, cette particule (Orange ou une autre) sera toujours autant zappé par les Marseillais et les supporters de l'OM. Parce que si le changement de nom je m'en fous, faire en sorte que le stade soit appelé Vélodrome ou Vel' ça je m'attacherai à transmettre cet usage !

 

1 comment

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!