Sign in / Join

ET SI AULAS COMMENÇAIT PAR BALAYER DEVANT LA PORTE DE SON STADE ?

BILLET | Dimanche 20 septembre, OM-OL. A la 61° minute, un match à l'ambiance électrique sur et en-dehors du terrain bascule dans la folie quand 3 bouteilles de bière et 2 fumis atterrissent sur la pelouse. Marsman était au stade et témoigne.


A lire aussi : Affaire Valbuena : l'hypocrisie médiatique


om lyon

 

Une heure après, suite à un but de Rekik, une déclaration maladroite de Labrune en direct à la télé et un nouveau numéro de Jean-Michel Aulas, l'OM passe de club en reconstruction séduisante et club le plus haï de France. Et pourtant, les parisiens avaient mis beaucoup de moyens pour gagner ce titre.

Commençons par l'indéfendable : ces jets de bouteilles de verre et de fumigènes, qui touchent même nos propres joueurs (même si Michy a été aussi énervant que Lopes), sont inadmissibles. Ils sont le fait d'imbéciles mono-neuronaux qui n'ont pas leur place dans un stade de foot, à peine plus dans un enclos tellement ils seraient incapables de manger et déféquer en même temps. Et si l'un des trois lanceurs de bouteille se faisait arrêter car ses empreintes apparaissent dans le fichier de la police, personne ne serait étonné.

Ce genre de personnes nuit à la réputation pas toujours propre des supporters marseillais, qui sont tout le temps à la limite entre ferveur et violence. Mais qui savent en général ne pas la franchir.

Mais remettons les choses dans leur contexte : Au milieu des boules de papier (ce n'est pas interdit d'en lancer dixit le règlement de la LFP !) et des gobelets en plastique (vendus dans le stade), 3 bouteilles et 2 fumigènes ont été lancés. Au plus, 5 personnes dans un groupe de près de 60 000. 1/10 000 de la population du stade. La République Française juge discriminatoire d'assimiler les tares à une population donnée à partir de quelques individus. Les journalistes sportifs et les dirigeants lyonnais eux peuvent le faire sans risquer de problèmes judiciaires.

Alors oui, dans le stade le match était chaud et les supporters encore plus bouillants. Les insultes ont fusé, certaines mères de joueurs ont du avoir les oreilles qui sifflaient et la vertu des habitants des deux villes a été mise à mal. Mais quelle différence avec un match à enjeu ? Les lyonnais si prompts à faire la morale veulent-ils que je parle de leurs matchs contre l'ennemi stéphanois où les banderoles et les "imitations" sont largement plus explicites qu'un petit mannequin pendu à une potence ?

 


Je suis furieux contre les responsables des forces de sécurité du Vélodrome qui ont permis l'accès à ces supporteurs armés de bouteilles de verre - Patrick Kanner (illustre inconnu accessoirement des ministre des Sports)


 

La vindicte parisienne populaire ne cesse de répéter que la sécurité de l'OM a failli, que ce sont des incapables d'avoir laissé entrer 5 objets dangereux pour la sécurité et qu'ils n'ont rien fait pour calmer le jeu, quitte à laisser la situation s'envenimer.

Il y a eu évidemment une faille dans la fouille corporelle des supporters, et l'absence des filets de sécurité (rabaissés à la demande express d'Arema et contre l'avis de l'OM qui avait signalé que cela pourrait engendrer des problèmes) a permis à ces objets de passer sur le terrain. Mais ce serait dénigrer un système qui a permis d'arrêter et de sortir du stade les personnes qui allument cet objet si dangereux aux yeux de la Ligue qu'est le fumigène. Immédiatement après l'allumage.

Elle dira aussi que le président Labrune aurait dû parler au micro pour calmer les supporters. Dans un stade où l’acoustique dans les virages ne permet pas de comprendre un mot de ce que dit la sono du speaker.

La vindicte parisienne populaire devrait descendre de ses salons cossus et lâcher ses petits fours et ses coupes de champagne pour avoir un avis plus éclairé de ce qu'est le supporter à Marseille.

 


Il n'est pas raisonnable que le club ne sache pas qui est dans ses tribunes -Frédéric Thiriez (adjoint au président de la LFP Jean-Michel Aulas)


 

La toute-puissante LFP s'est réunie ce lundi pour une réunion de crise et a décidé... de ne rien décider. Ils laissent à la Commission de Discipline le soin de punir les méchants supporters marseillais (les 9 999/10 000 non-lanceurs principalement).

Il y aura punition et elle sera dure. Mais s'il me lisent, ce dont je doute car je n'écris pas dans un journal sportif omnipotent et anti-marseillais, je leur dirai de regarder un peu dans toutes les directions pour voir que l'OM n'a peut-être pas tous les torts dans cet affaire.

 


Me siffler, effacer ce que j'ai fait pendant huit ans en l'espace d'un mois parce que j'ai signé à Lyon, c'est de la bêtise - Matthieu Valbuena (a.k.a Mr Kahmo Sutra)


 

En premier lieu, regardons l'objet du délit : le petit mannequin pour caleçon que nous nommerons Valbuena. Voici un joueur qui a passé 8 ans à défendre les couleurs de l'OM, à déclarer son amour pour le club, et qui revient plus d'un an après son départ sous les couleurs de l'un des concurrents directs de l'OM.

S'attendre à être traité comme n'importe quel joueur qui quitte le club après en avoir été l'idole, c'est au mieux de la naïveté, au pire du foutage du gueule. Il aurait dû demander à Figo des conseils, lui qui a commis la même trahison, et comment il a été accueilli sur ses corners au Camp Nou le 21 octobre 2000. Mais c'est vrai que lui n'était pas un traître, juste un cupide. C'est pour ça qu'il a eu la tête de porc.

 


On nous avait incités à ne pas faire venir Valbuena - Jean-Michel "Calimero" Aulas


 

Lyon et son service de comm' devraient aussi se regarder dans un miroir. Laisser le joueur Valbuena parler à corps et à cris de son retour au Vel et du fait qu'il ne pense pas être sifflé par les vrais Marseillais, c'est à se demander si ce service de comm' lyonnais n'est pas le même que celui de l'équipe de France en 2010...

Cette campagne médiatique a été le point de départ pour mettre le feu aux poudres du stade et provoquer les incidents. Quand on cherche les responsables juridiques d'un incendie, ce n'est jamais le feu qui a tout détruit, c'est le pyromane qui l'a allumé.

Je passerai volontiers sur l'implication des médias, quand il y a du sang, les charognards ne sont jamais loin pour se battre la carcasse.

 


Dans un contexte extrêmement tendu, Ruddy Buquet a vraiment fait preuve de calme et de sérénité. C'est vraiment cet aplomb sur la pelouse qui ressort de sa performance. - Bruno "Merci" Derrien


 

Pour revenir sur le Buquet final de cette diatribe, l'arbitre de match, Mr Ruddy. Rappelons le contexte de ce match juste avant le coup d'envoi : un stade bouillant, un match à enjeux pour les deux équipes et une cible placée par lui-même sur le dos de Valbuena.

Je ne m'attarderai pas sur le penalty de Lacazette, l'expulsion d'Alessandrini ou les nombreuses fautes qu'a subi Valbuena, même si dans son cas le nombre est juste habituel. Ni même sur la preuve flagrante que Mendy n'a pas fait le Cours Florent, dont Lacazette a dû sortir major de promotion.

Mais plus sur l'esprit dans lequel l'arbitre a dirigé ce match. Il a pris le parti de siffler les contacts rugueux entre joueurs, ce qui est tout à son honneur. Mais le faire sur tous les types de contacts rugueux aurait été plus adéquat. Certes, le lyonnais n'y va pas à grand tacle par derrière mais les obstructions ou bloquer le joueur avec les bras, ça se siffle aussi. Tout comme les mains décollées du corps mais c'est peut-être un concept trop compliqué à juger.

Notons tout de même trois éléments après l'interruption de match : Mr Ruddy a commencé à siffler de manière équitable, l'OM a mieux joué, les supporters ont été plus calmes. Certains y verront une corrélation, je leur en laisse l'interprétation.

Et pour en rajouter un petit peu, devinez qui était l'arbitre qui avait interrompu OM-Bastia la saison dernière ?

 


On va regrouper les supporters pour qu'ils nous aident à faire le ménage chez eux. On travaille en bonne intelligence avec les groupes de supporters et on aura besoin d'eux. Il faut multiplier les interdictions de stade, c'est une certitude - Vincent Labrune, nouveau Mr Propre marseillais


 

Maintenant, quel sera le futur ? L'OM sera sanctionné. Contre Angers ou contre Lorient, une partie du virage ou le stade complet suspendu, le match où l'OM jouera de nouveau dans un stade complètement ouvert aux supporters est inconnu.

Mais est-ce que les supporters seront assagi à ce moment là ? Absolument pas ! La LFP va faire un exemple qui ne servira en fait à rien, à part soigner son ego et sa communication face à l'UEFA. Qui de toute façon appliquera d'autres méthodes à l'entrée des stades que celles de la LFP.

Et donnera de l'eau au moulin de Calimero, parangon de la tranquillité dans les tribunes mais infoutu de résoudre son problème de Bad Gones. Celui qui aime la propreté commence par balayer devant sa porte.

7 comments

  1. Latche 25 septembre, 2015 at 22:18 Répondre

    @Bernard, concernant l’om on parle quand même d’un salary cap a …250 000 max par mois!
    On est loin des restrictions d’un prétendant a la L2!

    Et oui , les pyromanes sont les médias interrogeant sans cesse Valbuena sur son retour au vélodrome, Aulas pour ses multiples saillies envers l’om , petit vélo pour sa naïveté et bien entendu les débiles légers responsables de l’ambiance délétère de ce match!

    • Bernard 26 septembre, 2015 at 10:25 Répondre

      Oui, mais j’ai entendu dire qu’il était aux environs de 480 000 à Lyon (à verifier).
      Si c’est le cas, comment peut il vraiment reflechir entre les deux offres entre 250k et 480k?
      + la C1+ le championnat d’Europe et le maintient de sa visibilité?
      J’arrive pas à lui en vouloir pour cela.
      Il aurait signé à Paris, ça aurait été differend et j’aurai sans doute perdu toute objéctivité, lol.

      • Latche 26 septembre, 2015 at 20:21

        550 000 bruts c’est ce qu’aurait du lui donner Lyon pour lui assurer la même rémunération nette qu’à Moscou.
        Aulas a démenti et a annoncé un salaire proche de celui de Lacazette soit 4.2 millions annuels.De toute manière il n’a jamais été question d’un transfert à l’OM, le club s’est renseigné pour un prêt avec prise en charge partielle de son salaire.

        Je peux comprendre son choix mais étant donné les relations actuelles entre Lyon et Marseille ça m’a fait bizarre de le voir avec ce maillot….mais pas au point de le siffler ceci dit!

  2. Bernard 25 septembre, 2015 at 09:58 Répondre

    « Laisser le joueur Valbuena parler à corps et à cris de son retour au Vel et du fait qu’il ne pense pas être sifflé par les vrais Marseillais »
    Oui, c’est maladroit.
    Il aurait du dire: « Je ne pense pas ètre sifflé par des marseillais qui ont de la mémoire pour mes 8 années passées ici. »

    « S’attendre à être traité comme n’importe quel joueur qui quitte le club après en avoir été l’idole, c’est au mieux de la naïveté, au pire du foutage du gueule »
    Mais Valbuena est parti en Russie entre temps en faisant gagner du fric à l’OM.
    Pourquoi l’OM ne lui a pas fait une offre descente pour qu’il revienne signer chez nous?
    Descente, c’est à dire pas avec un salary cap bon pour Angers, ou Sochaux, mais pas pour l’OM.

    « c’est le pyromane qui l’a allumé »
    Mais c’est qui le pyromane? Labrune? Les reseaux sociaux? Les chefs des virages ? (voir le « pendu »). La Provence et ses quelques articles assassins? l’Equipe et ses articles qui ont tout du petrole prèt à s’enflammer en attendant que les tribunes bouillonnent?

    Il faut aussi qu’on apprenne à recevoir nos anciens joueurs avec respect, et intelligence.
    (Qu’aurait fait Valbuena si le stade l’avait ovationné au lieu de le conspuer, aurait il perdu 50 pour cent de ses moyens?)

    Il est enfin temps pour l’OM de faire un grand ménage, de reprendre en mains ses abonnements, et de faire l’effort de nous offrir une équipe en rapport avec la passion dégagée dans notre ville folle de foot.
    Et si les abos passent de 180E à 280E en virage, je ne pense pas que ca ruine ces personnes assidues.

    • Gui 28 septembre, 2015 at 23:44 Répondre

      si les abonnement passent de 180 EUR a 280 EUR ben tu te retrouve avec un grand stade tout vide. En tous cas pour des matchs comme Caen ou Groningen.

      • Anonyme 29 septembre, 2015 at 12:49

        Ben non, puisque l’on parle d’abonnements.
        Contre Caen, les abonnés iront si ils le veulent.
        Contre Gronengue, c’est differend. L’OM peut trés bien decider de baisser ses prix ce jour là pour remplir le stade.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.