*The Coach Of The Day*

Souvent, c'est mieux...

*The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Mer Avr 11, 2018 18:05

Image Image Image

Je crée ce topic afin de permettre à chacun de présenter un coach par jour (mais pas par personne afin de laisser le temps à tout le monde d'en discuter) dont vous estimez le travail assez intéressant pour s'y attarder. Ce coach peut être un coup de coeur du moment, un clin d'oeil nostalgique, l'homme d'un match marquant... Il n'y a pas de contrainte à ce niveau-là.

Comme nomenclature, je vous propose de citer son CV (de son parcours pro avant de devenir coach puis son parcours comme entraîneur), ses mentors, son style, son ou ses système(s) de jeu préférentiels, ses points forts / points faibles, ses éventuels émules et influences qu'il a exercé sur ce sport.

Afin d'évaluer ces messieurs, je propose également de les noter par un système d'étoiles (on connaît bien ça dans OMLM :grinj: ) allant de 1 à 3 comme un certain guide Michelin.

Si le cœur vous en dit, nous pourrions essayer d'estimer son OM compatibilité et son utilisation hypothétique de l'effectif actuel de l'OM.

Coachs présentés:

Eusebio Di Francesco**
Julian Nagelsmann*
Domenico Tedesco*
Jurgen Klopp***
Sean Dyche*
Lucien Favre**
Maurizio Sarri***
Sam AllardyceImageImageImage
Zdeněk Zeman***
Modifié en dernier par Benedetto le Mar Nov 13, 2018 14:15, modifié 9 fois.
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach of the Day*

Messagepar bueno_coco » Mer Avr 11, 2018 18:08

Tiens, je connaissais pas cette citation de Rinus Michels :oops:
Anti-Eyraud
Avatar de l’utilisateur
bueno_coco
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 9624
Enregistré le: Mar Aoû 22, 2017 14:33

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Pigboss » Mer Avr 11, 2018 18:26

Les Cahiers du Football ont sorti un livre très intéressant sur le sujet cette année : Les entraîneurs révolutionnaires du football.

J’ai eu le plaisir de le lire et c’est vraiment très instructif.

Je vous le recommande. :smilej:

Image


(Bizarrement, Passi n’y figure pas).
Avatar de l’utilisateur
Pigboss
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
 
Messages: 3401
Enregistré le: Sam Sep 02, 2017 19:24

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Mer Avr 11, 2018 18:33

Ça fait partie des livres que j'ai en attente de lecture. J'ai lu déjà pas mal de trucs sur ces coachs à travers des articles et livres car ils sont les références du foot. :beer:
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar brettonrock » Mer Avr 11, 2018 18:44

Très bon livre en effet, qui m'a accompagné durant ma rééducation.
Les premiers chapitres sur Sebes et Herrera sont très intéressants notamment car ce sont les plus révolutionnaires parmi ceux présentés, et témoignent d'une époque loin derrière nous.
Mercatodépressif #BringBackLucas
Avatar de l’utilisateur
brettonrock
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
 
Messages: 3958
Enregistré le: Dim Juin 05, 2016 2:22
Localisation: North coast rpz

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Jeu Avr 12, 2018 10:32

J'ai commence a scribouiller un truc sur Nagelsmann mais ca va prendre du temps, du coup si quelqu'un veut se lacher en premier, allez-y.
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Jeu Avr 12, 2018 10:37

:beer:

Je travaille sur Di Francesco. C'est pas le plus intéressant ou différent je dirais mais c'est pour surfer sur le dernier exploit européen.
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Jeu Avr 12, 2018 10:39

L'avantage de Nagelsmann c'est que la partie "carriere de joueur" se torche assez vite.
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Jeu Avr 12, 2018 11:11

Je suis quand même un peu déçu. Je pensais que t'allais commencer par Sam Allardyce. :deg:
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Jeu Avr 12, 2018 11:23

Ah putain mdr3

Comment j'y ai pas pense.

Promis je le fais apres Nagelsmann.
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Jeu Avr 12, 2018 16:06

Buk m'a demandé de dire qu'il se réserve Sacchi et Cruyff en goinfre qu'il est. :oops:
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Jeu Avr 12, 2018 16:09

Noté :beer: :faim:
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Jeu Avr 12, 2018 17:31

Pour surfer sur la vague de l'exploit de ces 1/4 de finale de LDC, j'ai choisi de commencer par Eusebio Di Francesco, entraîneur dont nous n'avions jamais parlé jusque là.

Eusebio Di Francesco **

Présentation

Eusebio est un ancien milieu de terrain italien qui a évolué notamment à la Roma de 1997 à 2001 avec qui il fût champion en 2001. C'est durant son séjour là-bas qu'il connut ses 12 sélections avec la Squadra Azzura. Sélection qu'il aurait pu connaître plus tôt s'il n'avait préféré participer à un match de barrage pour le maintien avec son club, Piacenza en 1997. Son prénom vient du fait que le fameux joueur de Benfica était une idole de son père. Il a un fils qui joue actuellement à Bologne et fait partie des meilleurs espoirs italiens.

Après avoir raccroché les crampons, il devient team manager de la Roma dans un 1er temps. Puis il occupe un poste de directeur sportif dans un club de C2 (4ème division italienne). Il fait ses 1ère armes en tant que coach avec un club de C1 (3ème division) pour des résultats très moyens. Mais c'est avec Pescara qu'il maintient en série B en pratiquant un football chatoyant qu'il commence à s'affirmer en tant qu'entraîneur, où il placera Marco Verrati en tant que Regista. Malgré un échec à Lecce, il rebondit à Sassuolo où il va réellement se révéler en 2012/13 et s'affirmer durant 5 saisons. Il remporte la Série B avec ce club. Il les maintient en Série A l'année suivante (malgré un limogeage et un retour en cours de saison). En 2015/16, il les mène à une 6ème place avec son trident Zaza-Berardi-Floro Flores, synonyme de 1ère qualification européenne de l'histoire du club. En 2017, il est nommé à la tête de la Roma.

Entraîneur? Comme il l’a expliqué à la Repubblica Sport en octobre 2015, c’était la dernière chose à laquelle il avait pensé. Toujours tiré du même entretien : “J’étais team manager à la Roma à la demande de Rosella Sensi (l’ex-présidente) et de Francesco Totti. Ce n’était pas un rôle pour moi : je suis parti gérer un établissement balnéaire, l’Étoile d’Or, à Pescara. Je nettoyais les plages le matin avec mon tracteur et j’étais en paix avec le monde. Néanmoins, je suivais les résultats des matchs. Depuis deux ans le président de Val di Sangro m’offrait une collaboration afin de servir de carte de visite auprès des grands clubs, c’était une occasion. Je suis parti parce que je n’étais pas d’accord avec le renvoi du technicien de l’époque, Danilo Pierini, qui aujourd’hui est avec moi, à Sassuolo. J’ai découvert le plaisir d’entraîner seulement à Coverciano (Centre technique national du football italien), où j’ai soutenu une thèse sur le 4-4-2 et une autre de psychologie sur le rôle des amis et de la famille.”

http://www.lagrinta.fr/eusebio-di-franc ... enne&7245/


Modèles

Di Francesco ne renie pas son passé romain dans son approche tactique. Il fait en effet partie de l'école Zeman ("Zeman avait dix ans d’avance, c’est le coach qui m’a le plus influencé. En conséquence, mon football est vertical et tourné vers l’avant. Je dis toujours aux garçons : il y a trop de passes horizontales. Et pour verticaliser le jeu, le 4-3-3 est ma façon de faire") mais porte aussi beaucoup d'intérêt au travail de Spalletti dans l'approche humaine.

Système préférentiel

4-3-3 en phase offensive avec point basse. Les attaques se passent soit par les ailes soit par l'axe avec des ailiers qui plongent. Ce système devient un 4-5-1 en phase défensive. Défensivement son bloc laisse en général peu d'espaces entre les lignes de défense et du milieu de terrain. Ses équipes utilisent plusieurs configurations de pressing (Contre-pressing, man-man press, high pressing...) en fonction de la situation (ce qui fait partie des différences avec Zeman).

Image

Style

En tant qu'émule de Zeman, il a une approche très offensive du jeu. Moins jusqu'au boutiste dans cette vision ("Qui dit que je suis intégriste ou zemaniste est peu informé. Moi je suis Di Francesconien, j’agis par rapport à ce que je vois. Ce qui compte c’est la capacité de savoir lire les situations et les matchs. Dire que je pense pas à la phase défensive c’est ne pas se rendre compte de ce qu’on fait. Après tu peux bien ou mal réussir à le faire, mais ça ne signifie pas que tu travailles avec tes défenseurs mais avec toute l’équipe. La phase défensive détermine la possibilité de marquer. Le Napoli a marqué 3 buts en volant des ballons au Benevento, comme nous le premier contre Verona. Le football est fait de phase défensive, celui qui pense que je la sous-évalue se trompe") mais on retrouve un usage très important des ailes, avec des latéraux très offensifs et usant de dédoublements, une verticalité dans le jeu avec une recherche de profondeur rapide et des milieux qui se projettent vers l'avant.

En tant qu'italien qui se respecte, il fait beaucoup travailler ses équipes sur la tactique en leur demandant une certaine rigueur qui n'est pas incompatible avec une approche offensive pour lui mais il porte également une grande importance à l'agressivité. Approche offensive, rigueur tactique et agressivité dans les duels sont d'ailleurs les ingrédients de la recette qui a fait tomber récemment les Barcelonais dans ce fameux 3-0 de 1/4 de finale retour de LDC (même s'il est sorti de son 4-3-3 préférentiel pour s'orienter vers une défense à 3 car il ne l'estimait pas adapté en l'état pour contre-carrer Barcelone). Et tout comme Spalletti, il sait "réinventer" ses joueurs clés et faire progresser ses joueurs.



Tactique comme une statue romaine, Eusebio Di Francesco

De Spalletti, il a obtenu son adoubement en tant que successeur. Ces 2 coachs se ressemblent sur plusieurs points: leur parcours progressif comme coach (remplacer Pescara par Empoli et Sassuolo par Udinese) et dans les méthodes de management. En effet Spalletti a exercé à la Roma pendant que Di Francesco occupait les fonctions de Team Manager. Ce dernier a observé la méthode du premier dans ses échanges avec les joueurs et sa pédagogie qui lui permettait de transmettre sa vision. Une des raisons pour laquelle la transition entre les 2 fut efficace ajouté au fait que la Roma avait déjà les joueurs nécessaires à ce 4-3-3 (Spalletti a une préférence pour le 4-2-3-1). Outre Spalletti, il a observé également attentivement les points forts managériaux d'Ancelotti et Conte. Ancelotti pour la relation de confiance qu'il établit avec ses joueurs. Conte pour sa capacité de transmettre sa motivation.

On a un donc ici un entraîneur qui a une approche tactique Zemanesque et une managériale Spalletto-Ancelotto-Contesque. Ce qui rend son profil intéressant. Car il essaie de combiner rigueur tactique, football attrayant et relations humaines fortes avec son groupe. De ce fait, cela image un entraîneur assez complet dont la trajectoire devrait être intéressante à suivre. Avant le match contre le Barça, je lui aurais accordé 1 étoile, mais cette performance et cette qualif en demi de C1 pour sa 1ère participation, tout en étant dans le coup en championnat pour la C1, m'orienterait à le considérer comme un 2 étoiles en l'état.

Il fut classé 36ème manager en 2016 et 23ème en 2017 par le magazine FourFourTwo.

Di Francesco is better than Conte because he knows how to nurture young players. With Conte, despite him being a great coach, I was struck by the fact that he didn't pay any attention to Sassuolo despite the season we had - Sassuolo owner Giorgio Squinzi


ImageImage
Modifié en dernier par Benedetto le Jeu Avr 12, 2018 18:03, modifié 2 fois.
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Jeu Avr 12, 2018 17:44

:beer:

Fort chouette.

J'aime bien l'image de Kuchly, j'utilise souvent les positions moyennes mais faudrait que je decoupe par tranche comme ca, c'est sympa.

"Trop de passes horizontales", ca veut dire pas du tout OM compatible, ca s'entendrait pas bien avec Lopez :oops:

Edit: Tiens dans le classement FFT 2017, il est a la 23e place. La ptite bebete qui monte, qui monte...
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Jeu Avr 12, 2018 17:48

Ah mince j'avais pas vu le classement 2017. Je vais mettre à jour. :beer:

Sinon on sait déjà qu'il aurait Bouna Florenzi avec l'OM. :oops:
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Pigboss » Ven Avr 13, 2018 0:44

Très bon! :beer:
Avatar de l’utilisateur
Pigboss
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
 
Messages: 3401
Enregistré le: Sam Sep 02, 2017 19:24

*The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Sam Avr 14, 2018 15:29

Je me réserve Tedesco si ça ne dérange personne.

Envoyé de mon SM-G920F en utilisant Tapatalk
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar 57beny » Sam Avr 14, 2018 16:51

:beer: :beer:
C'est top! Merci!
Avatar de l’utilisateur
57beny
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
 
Messages: 1045
Enregistré le: Jeu Aoû 27, 2015 12:28

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Lun Avr 16, 2018 12:02

Il represente l'avenir, et il m'avait franchement epate lors de la confrontation contre mes Reds en playoffs de C1, j'ai donc decide de parler de Julian Nagelsmann.

Julian Nagelsmann


Présentation

Nagelsmann met fin a sa carriere de joueur alors qu'il joue en U19, en raison de blessures recurrentes au genou.

Apres avoir passe ses diplomes, il fait ses debuts comme assistant coach dans le dernier club qu'il a frequenteé comme joueur, Augsburg, ou il travaille avec Thomas Tuchel. En 2008, il devient assistant coach pour les U17 du Munich 1860 et en 2010 direction les U17 d'Hoffenheim, toujours comme assistant. Un an plus tard, il est entraineur principal de ces memes U17.

Les choses serieuses commencent en Decembre 2012 quand Markus Babbel se fait virer alors que le club est a la 16e place. Nagelsmann rejoint l'equipe de Frank Kramer, faisant de lui le plus jeune assistant coach de l'histoire de la Bundesliga, a 25 ans.

En 2013/14, retour aux categories de jeunes, pour un titre national avec les U19 (toujours Hoffenheim evidemment). Et une finale l'annee suivante, perdue contre Schalke. Bref, les dirigeants ont un plan de lui confier les renes de l'equipe premiere en 2016/16, mais des resultats en baisse et les problemes de sante de Huub Stevens precipitent sa promotion, et il y est. Il les sauve de la relegation (ils etaient 17e), puis la saison suivante ils finissent 4e et se qualifient pour la ligue des champignons.

Nagelsmann met une emphase particuliere sur le management humain, qu'il considere comme preponderant par rapport a une approche purement tactique. Il travaille beaucoup sur l'etat d'esprit et la motivation des joueurs a une echelle individuelle.

"30% du metier d'entraineur, c'est de la tactique, 70% de la competence sociale."


Ses sessions d'entrainement font beaucoup parler d'elles pour ses innovations (un exemple etant l'ecran geant sur le terrain d'entrainement), et il a aussi beaucoup d'idees concernant l'evolution du sport et des regles: fenetre de transfert unique de fevrier a mai, introduction de "challenges" facon Tennis...

Image
Si on met ca a La Commanderie, j'imagine bien les parties de Play.


Modèles

Il cite volontiers Guardiola comme modele, avec qui il partage une bonne partie de ses principes, comme son desamour pour les tacles ("trop d'inconnues et d'aleatoire"), preferant recuperer le ballon en pressant l'adversaire jusqu'a ce que celui-ci fasse une erreur.

Une autre influence forte est Thomas Tuchel, avec qui il a travaille directement et qui fut un des premiers a lui faire confiance.

"I like the way Villarreal play and they have a great way of coaching young players. I also like FC Barcelona and Arsenal as well as the work of Arsene Wenger."


Système préférentiel

En termes de formations, le mot cle est flexibilite. Les meilleurs resultats ont ete obtenu avec un 3-1-4-2, apres avoir beaucoup experimente avec plusieurs systemes differents. A noter que Nagelsmann n'est vraiment pas a cheval sur une formation rigide, conscient que la forme de l'equipe evoluera au gre du match et en fonction des situations.

"C'est une question de cinq ou dix metres selon qu'une equipe evolue en 4-4-2 ou 4-3-2-1; on ne voit les equipes adherer a leur formation qu'au coup d'envoi et, peut-etre, huit fois durant le match."


Son 3-5-2, face a un adversaire en 4-4-2 ou 4-2-3-1:

Image Image


Style

Les principes de construction offensive montrent l'influence de Guardiola, dans une version plus directe: on part de l'arriere avec des passes pour casser les lignes, et on s'appuie sur les attaquants pour des remises vers les milieux qui montent pendant que la "sentinelle" assure les arrieres.

En phase defensive, tout est fait pour forcer l'adversaire sur les cotes ou Hoffenheim presse plus efficacement. Les attaquants pressent haut et un des deux monte sur le defenseur central adverse a la moindre passe en retrait, pour forcer un ecartement vers le lateral. La structure de l'equipe garantit une grosse presence sur les cotes pour recuperer le ballon le plus tot possible (et le plus haut possible).

A la perte du ballon, on voit des principes de gegenpressing: plusieurs joueurs fondent sur le porteur du ballon adverse pour forcer une recuperation la aussi rapide et haute, et l'organisation de l'equipe permet en general d'avoir en permanence 4 joueurs offensifs prets a demarrer des cette recuperation effectuee. Avec ca vient le risque classique d'avoir trop de joueurs qui se projettent vers l'avant et isolent le milieu de terrain. Extremement dangereux face a une equipe qui dispose de joueurs capables de trouver des passes entre les lignes, qui peuvent ainsi eliminer presque la moitie des joueurs de champ d'Hoffenheim en une passe bien sentie.


Son emphase sur le management humain, sa constante volonte d'innovation et sa faculte a avoir integré les recentes (r)evolutions de son sport en font, a a peine 30 ans, un des entraineurs a suivre de tres pres. Reste a lui de bien negocier son prochain choix de carriere. Il a deja communiqué clairement qu'il ne quitterait pas Hoffenheim cet été, voulant continuer a construire avec un groupe particulierement homogene et ou aucune "star" ne se detache vraiment. Son style de football vertical et exigeant ne s'exportera pas forcement tres bien partout en Europe, et ses methodes manageriales ne se sont encore jamais vraiment heurtées a des egos particulierement difficiles a gerer (ou qui auront simplement un vecu du haut niveau au dela du sien).

Dans le classement FourFourTwo des 50 meilleurs entraineurs dont a parle Benedetto, on le trouve a la 17e place.

OM-Compatibilité: 30%. Enfin, c'est surtout une incompatibilité avec l'etat actuel de la L1 (voire ailleurs quand on en parle avec Benedetto). Trop d'immobilisme pour apprecier son cote novateur, et on peut deja imaginer les donneurs de lecons mediatiques l'accueillant avec mepris. Au niveau du terrain, la philosophie de jeu pourrait etre compatible avec ce qu'attend le Velodrome, du moment que l'effectif est faconne en fonction. Mais la aussi, je suis pas certain qu'une attente avec Zubi soit si facile que ca a etablir...
Modifié en dernier par Marv le Mer Avr 25, 2018 12:14, modifié 4 fois.
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar urba » Lun Avr 16, 2018 13:04

Il est super votre topic les gars :beer: :beer:
«Je connais bien le monde ouvrier, j’en ai licencié des milliers» Donald Trump
Avatar de l’utilisateur
urba
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 45608
Enregistré le: Mer Nov 20, 2002 15:38
Localisation: Dans le Truman Show

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Lun Avr 16, 2018 15:26

Merci urba. :beer:

Top Marv! :beer: :beer:

Tu lui mettrais combien d'étoiles à ce jour?
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Lun Avr 16, 2018 15:44

Ah j'ai oublié ça.

Seulement une étoile pour l'instant. Extrêmement prometteur mais encore beaucoup à prouver dans un grand resto.
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Lun Avr 16, 2018 15:52

:beer:

Ok je fais un récap des coachs présentés dans le 1er post du topic que je viendrai mettre à jour au fur et à mesure.
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar hallogallo » Lun Avr 16, 2018 16:11

Benedetto a écrit:

C'est vrai que c'est assez dingo ces positions moyennes. Les mecs bougent absolument pas. L'anti-football total
Avatar de l’utilisateur
hallogallo
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
 
Messages: 2022
Enregistré le: Lun Déc 25, 2017 21:22

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Védégé » Lun Avr 16, 2018 16:21

Merci les gars. Super ce topic :beer:
Avatar de l’utilisateur
Védégé
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
 
Messages: 2323
Enregistré le: Jeu Mai 12, 2016 11:17
Localisation: Soissons

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Niko » Mer Avr 18, 2018 0:11

:beer: :beer:
Show must go on ...
Avatar de l’utilisateur
Niko
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 41821
Enregistré le: Lun Mar 18, 2002 13:14

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Benedetto » Jeu Avr 19, 2018 17:15

Dans la même veine de profil atypique que Nagelsmann, j'ai voulu surfer ici sur la vague en vous parlant d'un autre jeune prodige en la personne de Domenico Tedesco. Même si cela fait qu'une saison qu'il est présent dans le paysage footballistique, les performances de Schalke méritent un petit regard sur ce coach.

Domenico Tedesco*

Présentation

Domenico est un entraîneur allemand d'origine italienne qui porte bien son nom car il semblerait que "tedesco" veuille dire "allemand" en italien (pour l'anecdote). C'est un très jeune entraîneur (32 ans), polyglotte, qui a été nommé à la tête de Schalke cette saison (juin 2017). Initialement, il a fait une formation professionnelle dans le commerce de gros puis il s'oriente vers le génie industriel (il a travaillé dans des projets de développement chez Mercedes) et la gestion de l'innovation avant de bifurquer vers le métier du football. Comme joueur, il a joué uniquement et très brièvement dans un club amateur. A 23 ans (2008), il devient entraîneur des jeunes de Stuttgart, puis entraineur des U17 5 ans plus tard. Il est recruté par Hoffenheim en 2015 et prend rapidement la tête des U19. Il obtient sa Licence Pro UEFA en 2016.

Image

Tedesco et Nagelsmann, têtes d'ampoule génération

Sa 1ère nomination à la tête d'une équipe 1 adviendra en mars 2017 où il prendra les rênes du FC Erzgebirge Aue (à tes souhaits) en D2 allemande. Le challenge est de taille car il a 11 matchs pour maintenir le club lanterne rouge avec 19 points, ce qu'il réussira en obtenant 20 points sur les 33 possibles (le club finira 14ème). En juin 2017, Schalke04 l'appelle pour remplacer Markus Weinzierl et devient ainsi le 2nd plus jeune entraîneur de l'histoire de Bundesliga derrière Nagelsmann.

Il faut également savoir qu'il a fait partie de la même promo que Nagelsmann (ils étaient d'ailleurs tous 2 à Hoffenheim à ce moment-là) lorsqu'il a passé ses diplômes d'entraîneur (à l'Hennes-Weisweiler-Akademie) et qu'il y a fini major devant ce dernier.

Quand il arrive à Schalke, le club ne s'est pas qualifié pour une coupe d'Europe pour la 1ère fois depuis 7 ans. Malgré son âge et son CV footballistique très maigre, il n'hésite pas à prendre des décisions fortes. Une de ses 1ères fut d'écarter le capitaine Howedes, le remplacer par le vétéran Naldo (35ans) et de le faire accepter. Il en fournira d'autres exemples cette saison avec le fameux nul de Schalke dans le derby de la Ruhr (qu'ils ont remporté 2-0 tout récemment au retour) à Dortmund (4-4 après avoir été mené 4-0 après 25 minutes de jeu, il y effectuera 2 changements à la 33ème et un à la pause). Peter Bosz s'en souviendra encore (ce match a été un élément majeur de son éviction).

Système

Tout comme Nagelsmann, la flexibilité mais aussi l'innovation (rappelez-vous sa formation initiale) sont les caractéristiques essentielles du système Tedesco. L'une des rares constantes est sa préférence pour une défense à 3. Sinon on pourrait caractériser son système à celui d'un caméléon car il s'adapte toujours à l'adversaire et aux circonstances ce qui explique l'absence assez fréquente de "beau jeu" mais aussi de la performance défensive de son équipe. On va dire que ce qui revient le plus souvent est le 3-5-2 adaptable en 3-6-1 (ça vous rappelle pas quelque chose? :grinj:) et 3-4-1-2 entre autres.

Image

Modèle

Je n'ai pas trouvé de citation de sa part où il se revendique de tel ou tel technicien sur certains aspects. Mais on peut supposer que ses influences sont fortement similaires à celles de Nagelsmann étant donné leur parcours et leur vision qui se recoupent sur beaucoup d'aspects.

Style

Tout comme Nagelsmann il est orienté sur la communication (orientée notamment vers la cohésion et l'esprit d'équipe) mais surtout sur l'innovation dans tous les domaines (pas pour rien qu'on appelle cette génération laptop en Bundesliga).

Dans son désir de tout contrôler, Tedesco accorde beaucoup d'importance à la maitrise technique. Son milieu est composé de gabarits fins, polyvalents et avec un bagage technique consistant (Harit, Goretzka, MacKennie...). Son 6, Meyer était un grand espoir allemand au poste de n°10. Ce qui rend les sorties de balle de Schalke très impressionnantes. Ses 2 attaquants sont des profils solides dans le jeu aérien, afin de pouvoir alterner jeu court et jeu long dans ces fameuses sorties de balle. Stambouli joue aussi un rôle important car il demande une prise de risque dans la relance partant de la défense.

Tout le monde contribue donc de manière active à l'attaque. De la défense par la relance risquée, les milieux par leur technicité, les prises de balle orientées et leur capacité de projection (Sanson serait très Schalke compatible). De plus les circuits d'attaques placées sont multiples (utilisation des ailes, placements entre les lignes, utilisation des half spaces...). La multiplicité de leurs attaques rend leurs circuits préférentiels peu lisibles pour l'adversaire. La propension à la projection de leur milieu se serait adapté à autre chose contre l'OM s'ils avaient été dans la peau de Leipzig par exemple lorsque Garcia a mis en place son plan anti verticalité.

Bien que les attaquants soient très à l'aise dans le jeu aérien, il leur demande un positionnement et des appels en profondeurs, pour continuer dans sa logique d'absence de leitmotiv. D'ailleurs les centres se font souvent au sol et le placement des attaquants sert souvent de point de fixation pour que les milieux enclenchent des tirs de loin.

Toujours dans cette logique de multiplicité, le rythme de ses équipes n'est pas monotone. Cela va du faux rythme à l'attaque rapide en phase offensive. Mais aussi contre-pressing, défense en bloc médian ou en bloc bas en phase défensive. En phase défensive, l'objectif de Tedesco est de pousser l'adversaire à lancer des passes stéréotypées. Par exemple, balancer dans les airs dans la zone de Naldo qui est excellent dans ce domaine (77% de duels remportés).

Pour apporter un bémol, Schalke fait preuve parfois de naïveté sur certaines phases de jeu car leur effectif est jeune tout comme leur entraîneur. Mais leur marge de progression est énorme quand on voit le travail accompli cette saison. Actuellement 2nd avec 4 points d'avance sur Dortmund et Leverkusen 3ème, il est bien parti pour découvrir la LDC l'an prochain. Malgré le peu d'expérience en club vs Nagelsmann qui a "légèrement" plus de bouteille à la tête d'Hoffenheim, Tedesco est à la tête d'un club d'un standing plus élevé et où il est je pense plus compliqué de s'imposer avec une page blanche dans le CV et un âge biberonnesque à une échelle de coaching pro. C'est pourquoi je lui attribuerais d'ors et déjà une étoile.

Il n'était bien sûr pas classé en 2016 et 2017 par Fourfourtwo, mais est cité en tête de liste dans leur article du 11/04, les 10 meilleurs managers dont vous n'avez probablement pas encore entendu parler.

Image

Utiliserait-il les supporters pour donner le signal des changements tactiques?
Modifié en dernier par Benedetto le Jeu Avr 19, 2018 17:46, modifié 1 fois.
Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.
Avatar de l’utilisateur
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
 
Messages: 18449
Enregistré le: Lun Jan 20, 2014 19:10
Localisation: Au bout du tunnel

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Pigboss » Jeu Avr 19, 2018 17:37

:clap: :clap: :clap:
Avatar de l’utilisateur
Pigboss
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
 
Messages: 3401
Enregistré le: Sam Sep 02, 2017 19:24

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Francis_Perrin » Jeu Avr 19, 2018 18:34

Super topic.
J'avais déjà entendu parler de Julian Nagelsmann comme un futur grand

C'est intéressant de lire tout ça sur lui.
Je ne le connaissais pas du tout

Beau boulot
Le PSG ne s'interdit pas le rêve! Nous avons de l'ambition de monter une grande équipe européenne la saison prochaine. Christophe Landrin est notre 1ère recrue.

P. Blayau - mai 2005
Avatar de l’utilisateur
Francis_Perrin
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 8253
Enregistré le: Mar Jan 21, 2014 9:53

Re: *The Coach Of The Day*

Messagepar Marv » Jeu Avr 19, 2018 18:37

Super, Bene :beer:

Je vais essayer de peaufiner mon Sam Allardyce ce weekend.

(Non c'est pas cochon)
Go... Where ? That's right. Go where ? Where are you gonna go ? Where are you gonna run ? Where are you gonna hide ? Nowhere. 'Cause there's no one. Like you. Left.
Avatar de l’utilisateur
Marv
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
 
Messages: 5671
Enregistré le: Ven Fév 10, 2017 13:31

Suivante

Retourner vers LE FOOTBALL EN DEHORS DE L'OM

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Benedetto, Hyde et 2 invités