Chez les latinos

Souvent, c'est mieux...
Répondre
Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Chez les latinos

Message par El Muneco »

Le topic pour parler du football sud américain !

Image



Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Re: Chez les latinos

Message par El Muneco »

je commence avec une petite vidéo des derniers buts de la 4 journée du championnat de clôture en argentine

[/video]



Avatar du membre
ToF
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
Messages : 7909
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 22:55

Re: Chez les latinos

Message par ToF »

Peux-tu m’expliquer c'est que le championnat de clôture en Argentine stp? Ce sont des play-off? Comment ça marche?



Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Re: Chez les latinos

Message par El Muneco »

Enfaites en Argentine tu as pas un championnat de Aout à Mai comme en France.
Mais deux championnats, il y a le championnat d'ouverture appelée "Inicial" de aout à décembre, et le championnat de clôture appelée "Final" de février à Juin.
Donc deux champions !

Et pour la relégation c'est complétement différent aussi c'est une moyenne de points sur 3 ans. Et ceux qui sont les plus mauvais sur 3 ans descendent (3 équipes)



Taikoune
Deruda : visiblement c'est ton père qui t'a placé
Messages : 529
Enregistré le : jeu. janv. 16, 2014 11:37

Re: Chez les latinos

Message par Taikoune »

El Muneco a écrit :Enfaites en Argentine tu as pas un championnat de Aout à Mai comme en France.
Mais deux championnats, il y a le championnat d'ouverture appelée "Inicial" de aout à décembre, et le championnat de clôture appelée "Final" de février à Juin.
Donc deux champions !

Et pour la relégation c'est complétement différent aussi c'est une moyenne de points sur 3 ans. Et ceux qui sont les plus mauvais sur 3 ans descendent (3 équipes)
Y'a pas aussi une histoire de barrage pour la descente?


vespasiennes

Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Chez les latinos

Message par El Muneco »

C'est exceptionnel les barrages, c'est pour departager des egalités.
Ca peut arriver pour le titre comme pour une relegation



En ligne
Avatar du membre
Allobroge
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
Messages : 6945
Enregistré le : mar. janv. 01, 2002 1:00
Localisation : Haute Savoie

Re: Chez les latinos

Message par Allobroge »

Ces histoires de moyennes sur 3 ans pour monter et descendre, ça doit donner des migraines aux Tiger sud-américain avec leurs fichiers Excel :grinj:


Cela voudrait dire qu'une équipe qui monte ne peut pas redescendre avant 3 ans :???: même si elle est du niveau de Grenoble il y a 3 ans?

On peut imaginer une équipe qui a 5 équipes derrière-elle avec un matelas confortable de point d'avance qui devrait descendre car 3 des 5 équipes derrières n'ont pas les 3 ans d'ancienneté :peur:



Avatar du membre
Canto2001
Flamini : tu postes comme un fou mais on sait que tu cherches un autre forum
Messages : 5988
Enregistré le : jeu. mars 30, 2006 1:13
Localisation : Clermont

Re: Chez les latinos

Message par Canto2001 »

il me semble que pour les promus c'est les points de la saison en cours qui sont comparés aux moyennes des autres.

pour l'ouverture et la cloture c'est pas compliqué, t'as un champion des matchs allés et un champion des matchs retours, et je crois qu'il y a également un titre pour l'ensemble des deux :hmm:


YOU'LL NEVER WALK ALONE BONHOMME !!!

Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Chez les latinos

Message par El Muneco »

Logiquement il devrait toujours avoir un roulement de petit !
D'ailleurs à la mise en place de ce systeme beaucoup ont criés en disant vouloir proteger les gros.
Mais ca n'empeche que River est arrivé à descendre tout comme Independiente...



Avatar du membre
Benedetto
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 19186
Enregistré le : lun. janv. 20, 2014 19:10
Localisation : Au bout du tunnel

Re: Chez les latinos

Message par Benedetto »

Et pour entrer dans le détail, la 2ème division est organisée comment? Ils font un championnat d'ouverture et de clôture et une moyenne des 3 dernières années également?


Elu par acclamation Président du OMForum Dining Club.

Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Re: Chez les latinos

Message par El Muneco »

Et non la Nacional B n'a qu'un seul championnat !
Les 3 premiers montent ! et pour la relégation çà marche comme la Primera c'est sur une moyenne de 3 année !



Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Re: Chez les latinos

Message par El Muneco »

Pour les fans des bosteros un petit but de mauro zarate !

[/video]



Avatar du membre
ZeroZero13
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 30118
Enregistré le : lun. févr. 09, 2004 21:17

Re: Chez les latinos

Message par ZeroZero13 »

Si seulement lui on avait pu le faire venir :blush:


#Thauvin2018

Avatar du membre
urba
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 45981
Enregistré le : mer. nov. 20, 2002 15:38
Localisation : Dans le Truman Show

Re: Chez les latinos

Message par urba »

Il est super bon quand il est en forme et dans le bon état d'esprit, mais 90% du temps, il est nul de chez nul


«Je connais bien le monde ouvrier, j’en ai licencié des milliers» Donald Trump

Avatar du membre
urba
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 45981
Enregistré le : mer. nov. 20, 2002 15:38
Localisation : Dans le Truman Show

Re: Chez les latinos

Message par urba »

Et les bosteros n'aiment pas trop voir des buts contre eux ! :mad:


«Je connais bien le monde ouvrier, j’en ai licencié des milliers» Donald Trump

Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Chez les latinos

Message par El Muneco »

:)
Pourtant les bosteros devraient avoir l'habitude !
Je ne suis pas fan de zarate meme s'il a deja planté 5 buts en 5 rencontres



Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Chez les latinos

Message par El Muneco »

Ganooo river !! 1-0 contre San Lorenzo !!



Avatar du membre
Niko
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 43033
Enregistré le : lun. mars 18, 2002 13:14

Re: Chez les latinos

Message par Niko »

il joue toujours Trezeguet ?


Show must go on ...

Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Re: Chez les latinos

Message par El Muneco »

il joue à Newell's old boy avec Heinze, Maxi Rodriguez, Bernardi, Banega (que j'aurais kiffé voir à l'om)



Avatar du membre
ZeroZero13
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 30118
Enregistré le : lun. févr. 09, 2004 21:17

Re: Chez les latinos

Message par ZeroZero13 »

Quand t'as un effectif pareil t'es obligé d'aimer ton équipe :love:


#Thauvin2018

Avatar du membre
Kieros
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 35558
Enregistré le : mar. juin 24, 2003 12:15
Localisation : Près d'une Kinoton
Contact :

Re: Chez les latinos

Message par Kieros »

Oui "Newell's Old Boys" ça sonne un peu trop nom de bar à tantouzes quand même.



Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Re: Chez les latinos

Message par El Muneco »

Cette équipe de Newell's en tout cas j'aime bien la regarder jouer !
j'ai même le maillot de Heinze :D



Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Chez les latinos

Message par El Muneco »

River s'impose dans la douleur avec un but de cavaneghi sur penalty !
River est à 3pts du leader !



Avatar du membre
El Muneco
Zubar : Eternel espoir, tu feras jamais tes preuves
Messages : 1534
Enregistré le : sam. janv. 18, 2014 18:15

Chez les latinos

Message par El Muneco »

Heinze sous le maillot de Newell's c'est bientot fini ... Dommage ! Gaby arretera cette saison



Avatar du membre
Tiger21
Bakayoko : Tu as beaucoup posté, souvent hors cadre
Messages : 14443
Enregistré le : jeu. janv. 16, 2014 12:04

Re: Chez les latinos

Message par Tiger21 »

Cavenaghi il joue encore? Ca donne quoi?


Champoul il est vraiment kro mignon, le 13/05/2014 à 11h33 a écrit :c'est con qu'on se soit attaché à vous
Image

Avatar du membre
Kieros
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 35558
Enregistré le : mar. juin 24, 2003 12:15
Localisation : Près d'une Kinoton
Contact :

Re: Chez les latinos

Message par Kieros »

Feur



Avatar du membre
Tiger21
Bakayoko : Tu as beaucoup posté, souvent hors cadre
Messages : 14443
Enregistré le : jeu. janv. 16, 2014 12:04

Re: Chez les latinos

Message par Tiger21 »

Oui j'ai compris Champoul :blaz:


Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Qoui. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi.

Trouvez l'intrus.


Champoul il est vraiment kro mignon, le 13/05/2014 à 11h33 a écrit :c'est con qu'on se soit attaché à vous
Image

Avatar du membre
ZeroZero13
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 30118
Enregistré le : lun. févr. 09, 2004 21:17

Re: Chez les latinos

Message par ZeroZero13 »

zion


#Thauvin2018

Avatar du membre
Kieros
Anigo : On sait pas comment mais t'es toujours là
Messages : 35558
Enregistré le : mar. juin 24, 2003 12:15
Localisation : Près d'une Kinoton
Contact :

Re: Chez les latinos

Message par Kieros »

Tiger21 a écrit :Oui j'ai compris Champoul :blaz:


Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Qoui. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi. Quoi.

Trouvez l'intrus.
Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Qoui. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur. Feur.



Avatar du membre
Tiger21
Bakayoko : Tu as beaucoup posté, souvent hors cadre
Messages : 14443
Enregistré le : jeu. janv. 16, 2014 12:04

Re: Chez les latinos

Message par Tiger21 »

Interdit de me citer :oops:


Champoul il est vraiment kro mignon, le 13/05/2014 à 11h33 a écrit :c'est con qu'on se soit attaché à vous
Image

Répondre