Sign in / Join

QUE FAUT-IL FAIRE AVEC KEVIN STROOTMAN ?

TACTIQUE | Le mercato terminé, notre coach maison Benedetto vous a concocté un tutorial tactique pour que vous aussi, vous sachiez comment utiliser Kevin Strootman chez vous.

Le hollandais polyvalent

En partant du principe que Strootman n'a jamais récupéré totalement de sa blessure et qu'il a perdu de sa tonicité/élasticité, le profil récupérateur/projection dynamique n'est malheureusement plus son apanage. Il n'est plus capable d'être la machine à laver/sèche-linge qui faisait de lui un top mondial à son poste - on va dire qu'il a perdu l'option sèche-linge intégré.

Mais son intelligence de jeu, sa technique, son placement, lui permettent d'être encore à ce jour un excellent joueur, qui va nous offrir plusieurs perspectives.

Depuis son retour de blessure, il a joué principalement en 4-2-3-1 avec Spalletti et 4-3-3 avec Di Francesco. Ses caractéristiques actuelles lui ont permis d'être plus efficace dans le premier système que dans le second. Même s'il est toujours utile d'avoir un joueur du calibre de Kévin Strootman dans l'effectif, je comprends néanmoins que Di Francesco ait validé son départ, par rapport à ce qu'il demande à ses numéros 8.

Priorité au 4-2-3-1 

En ajoutant à ça, le placement axial de Payet comme meilleure façon d'exploiter ses capacités, je pense que le 4-2-3-1 va rester notre système principal cette saison. Avec un turn-over entre Strootman/Gustavo/Sanson/Lopez. En fonction des disponibilités de l'effectif, des blessures et des suspensions, il n'est pas impossible de voir un 4-3-3 mais je pense que ça restera sporadique. Par exemple, à la suite d'une absence de Payet pour une raison quelconque.

Le 3-4-2-1 ou 3-4-1-2 restent des plans B hypothétiques encore plus viables, étant donné la capacité de Gustavo à être un très bon DC dans un système à 3. De plus, le duo Strootman/Sanson a montré de belles choses contre Monaco.

Autre info intéressante, et merci à Thierry Cros pour son retour, Di Francesco a axé apparemment la préparation de Strootman vers un travail dans les petits espaces et il aurait également eu du temps de jeu derrière les attaquants. En l'absence de Payet, il pourrait être une solution à tester dans les matchs où on devra évoluer contre des blocs bas et donc petits périmètres. J'ai vu que ça parlait de polyvalence de notre effectif, cela rajoute une perspective de plus.

Un catalyseur pour Sanson et Lopez ?

Ensuite, on a deux joueurs au milieu de terrain qui doivent actuellement évoluer dans leur jeu : Sanson, dans son approche tactique des rencontres (placement et déplacement) et Lopez ,dans l'équilibre de sa gestion physique (constant dans la 1ère saison, approximatif de ses déplacements lors de la seconde).

Sanson a montré les amorces d'une mue depuis le début de saison, ce qui laisse envisager Strootman comme catalyseur de sa progression. Qui mieux qu'un milieu charismatique et expérimenté, avec une bonne compréhension du foot qui a du et su faire évoluer son style, pour aider des jeunes milieux prometteurs qui doivent faire de même? Bien sûr, les joueurs ne sont pas tous égaux niveau QI foot, et un débile pourrait être hermétique à ces avantages, mais on peut espérer que Lopez et Sanson ne le soient pas.

Pour continuer sur Sanson, la signature de Strootman, son replacement actuel et les performances qu'il y affiche me laissent envisager l'hypothèse qu'il puisse se rapprocher du joueur qu'était Strootman avant sa blessure. S'il continue comme il le fait en termes de placement/récupération en les ajoutant à ses points forts actuels, il peut lui aussi devenir une machine à laver haut de gamme.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.