RÉFLEXIONS AU PAYS DU MERCATO ET DU PROJET OM

Note : Comme cet article est long, afin d'en rendre la lecture plus agréable, il sera ponctué et illustré de photos amusantes d'éléphants de mer, un animal très sympa.

Nous sommes le 1er juillet. L'heure du bilan ? Non. Il ne va pas falloir prendre cet article comme un bilan ou ma vision définitive du Projet OM mais comme mon sentiment à cet instant T, sentiment qui pourra évoluer favorablement ou défavorablement selon les évènements à venir...

Où en est-on du Projet OM actuellement ?

La Direction l'a dit et répété, le vrai lancement du projet est censé se faire pendant ce mercato d'été, celui où l'on va normalement construire une équipe cohérente et compétitive, en adéquation avec l'ambition qui est redevenue la nôtre depuis le rachat du club par Frank McCourt... Ceci étant, force est de constater que le mercato d'hiver nous a déjà donné des informations exploitables pour savoir où l'on va. En ce qui me concerne, au sujet de ce mercato hivernal, mon impression globale est positive même si certains doutes demeurent.

Le recrutement de Payet et la grosse (mais juste à mon sens) somme alignée sur lui est un très bon signe. Bien que les circonstances furent extrêmement favorables à sa venue, nous avons signé le 17e au Ballon d'Or, un international titulaire et l'un des meilleurs joueurs de Premier League, c'est incontestable. L'opportunité s'est présentée et nous l'avons saisie, c'est un très bon point.

De la même manière, en ce qui concerne Morgan Sanson, c'est un super coup. Un jeune joueur au potentiel indéniable (Meilleur passeur de Ligue 1 avant et après son arrivée) qui s'est très bien intégré à l'équipe. La prolongation de Max Lopez est également un signe fort de la volonté du club de structurer le Centre et de consolider l'éclosion d'un jeune, qui à mon sens a le potentiel pour devenir un futur très grand.

🙂

Après, ça se gâte. Jacques-Henri Eyraud a déclaré récemment qu'il n'y avait pas de "joueur mascotte" à l'OM. Pour autant, je ne vois pas du tout comment on pourrait qualifier autrement Patrice Evra. Un joueur moyen, ayant certes fait partie des plus grands clubs mais sur le déclin, plus international, blessé à son arrivée et avec un salaire hors de prix... C'est une mascotte. Et la suite nous l'a prouvé : Aucun vrai bon match depuis qu'il est à l'OM, des morceaux corrects par-ci par-là, un but qui en a fait une idole nationale (à tort) et beaucoup de salle de muscu et de vidéos rigolotes. Patrice Evra est une erreur de casting. Une grosse erreur dont je ne me remets pas.

En ce qui concerne Greg Sertic, c'est également une erreur, moins grave mais une erreur. Un joueur au profil intéressant sur le papier puisqu'assez polyvalent, pouvant dépanner derrière et en 6, un profil qui nous manquait énormément ! Mais dans les faits et de l'aveu des Bordelais qui l'ont subi côtoyé, il s'agit d'un joueur médiocre en 6 (confirmé à l'OM) et correct en défense centrale. On nous a vendu qu'il apporterait une plus-value en terme de relance par rapport à Rolando et Fanni. Je ne l'ai pas vue. Et là où c'est encore plus embêtant, c'est qu'il a les mêmes agents que Rudi Garcia... Qu'il y ait réel conflit d'intérêt ou pas dans cette transaction n'est même pas le problème. Le problème, c'est que le risque de se faire ne serait-ce que soupçonner n'en valait pas la chandelle. Dans une optique de "nettoyage" du club et de ses dérives, volonté ardemment affichée par Jacques-Henri Eyraud, il ne fallait pas signer Sertic mais un autre joueur et vu le niveau de ce bon vieux Gregory, je pense que c'était trouvable... Rudi Garcia a-t-il insisté ?

"Mooooh !"

Bref, malgré des erreurs, je restais tout de même sur une très bonne impression car en signant Payet et Sanson, on obtenait un milieu de qualité, pouvant laisser entrevoir ce que donnerait notre équipe "définitive" et elle a de la gueule ! Sanson-Lopez-Thauvin-Payet, c'est du très haut niveau. Bonne base.

Et maintenant ?

Beaucoup se plaignent du début de recrutement tardif. Ce n'est pas mon cas. Bien entendu, comme tout le monde, j'eus préféré qu'on recrutât 8 mecs le premier jour du mercato pour que la préparation se passe mieux et que tout le monde soit prêt le jour J. Mais allons donc, vous n'en êtes pas à votre premier mercato... Vous savez bien comment ça se passe, il y a des négociations, des agents, des clubs qui ont vu qu'on avait aligné 30M au mercato d'hiver... Ils ne vont pas lâcher des joueurs comme ça et on ne veut pas se faire avoir non plus, donc, c'est un peu long. Soit.

Et puis on a pris Germain, et Germain, c'est une excellente idée. Un super joueur, travailleur, complet, Marseillais de naissance et avec une histoire sympa vu que son père était une figure du club. Bien qu'il s'agisse d'un recrutement plutôt "facile", le joueur étant suivi depuis longtemps, ça reste une très bonne recrue.

Idem pour la prolongation d'André-Frank dont vous savez qu'il est mon chouchou. Très bien !

Non mais, MAINTENANT LÀ !

Le reste, ce sont des rumeurs, rumeurs bâties la plupart du temps sur les renseignements pris, occultant bien entendu le fait qu'un club qui recrute prend en général des renseignements sur à peu près tout le monde... Beaucoup de journalistes prennent donc la liberté d'annoncer un gros intérêt de l'OM pour des joueurs sur lesquels ils se sont simplement renseignés, ce qui provoque systématiquement des raz-de-marée sur Twitter.

Le vice de tout ça, c'est que ces rumeurs vont créer des a priori chez beaucoup de gens, a priori qui ne disparaîtront pas même après infirmation des rumeurs. Le mal est fait, on a annoncé Mathieu à l'OM, la direction est incompétente, n'a aucune idée novatrice, Zubi ne sert à rien... Mathieu n'a pas signé. Il va s'engager au Sporting mais trop tard, une fois l'a priori installé, il se transforme en biais cognitif et certains ne voient plus que le mal, la manipulation partout.

"Guuuuuuuuuuuu !!"

La rumeur persistante actuellement, c'est Adil Rami. Certains journaux annoncent sa signature imminente. Là encore, c'est reparti... Adil Rami est Français, il est connu, il est donc nul. Nous manquons d'idées... Pourquoi Zubizarreta ne fait pas jouer son réseau ? Pourquoi ne pistons-nous pas de joueurs Espagnols inconnus ? Si c'est pour prendre Rami, on pouvait aussi garder Vincent Labrune ! Voilà ce qu'on lit actuellement sur les réseaux sociaux.

[Question interlude : Parce que Labrune, Anigo ou Gunter Jacob ont ciblé un jour un joueur, il faut le rayer à tout jamais des recrues potentielles ? Germain a été ciblé, on n'aurait pas dû l'acheter, donc ? N'est-on pas satisfaits de Payet et de Thauvin ? Eux aussi ont été ciblés et recrutés par Labrune, mince... Le fait que les anciens dirigeants aient ciblé des joueurs ne veut pas dire que les joueurs sont nuls. C'est stupide au possible.]

Revenons au cours normal de l'article.

Scoop : Le premier rôle d'un Directeur Sportif n'est pas forcément le recrutement ou le mercato... Il y a plusieurs types de DS. Bien entendu, on connait les plus médiatiques, les plus sulfureux, ceux qui font parler d'eux au mercato... Monchi, Campos, Leonardo... Voilà des Directeurs Sportifs dont la spécialité est le recrutement... Mais ce n'est pas le cas de tous, loin de là... Car pour un club en reconstruction, la vérité est ailleurs.

Pourquoi a-t-on recruté Zubizarreta ?

L'OM n'a pas recruté Zubizarreta pour son éventuel réseau, dont on peut d'ailleurs douter de son existence même. Andoni Zubizarreta est connu, il a un excellent contact et comme l'a dit JHE, "Quand il appelle, on lui répond"... Ceci dit, son rôle au Barça ne fut pas un rôle de détection mais un rôle plus administratif qu'autre chose. Le DS du Barça a-t-il besoin de séduire un joueur ? Le DS du Barça a-t-il besoin de négocier durement des salaires ? La réalité, c'est qu'en terme de recrutement dans un club modeste et en l'état peu attractif comme l'OM, Zubi n'a aucune référence.

"Roaaaar !"

Est-ce problématique ? Pas forcément sur le papier parce que la réelle raison pour laquelle l'OM a recruté Andoni Zubizarreta, c'est pour structurer le club et en faire un club de Foot cohérent au niveau organisationnel, ce qu'il n'est pas du tout actuellement et ce qu'il n'a, d'ailleurs, je pense, jamais été. Zubi sait comment fonctionne un club structuré et c'est le gros de son travail à l'OM. Faire du club une institution, une organisation cohérente à tous les niveaux, du centre de formation à l'équipe première et pour ça, je pense que c'est une excellente idée de l'avoir recruté.

Mais alors, qui s'occupe du choix des joueurs à l'OM ?

D'après les dires de la Direction, les décisions sont prises de manière collégiale mais dans les faits, j'ai plutôt l'impression que l'avis de Garcia fait loi dans le sportif et le recrutement. Tout le monde s'assoit autour de la table, tout le monde discute mais au final, c'est Rudi Garcia qui a le dernier mot... Bien entendu, un fonctionnement de club dans lequel l'entraîneur est décideur en terme de recrutement n'est pas quelque chose d'inédit dans le Foot. Même sans parler de clubs à "Manager", le fait qu'un entraîneur choisisse ses joueurs est monnaie courante dans le Football. C'est peut-être une autre des raisons pour lesquelles Zubizarreta a été choisi. Pour sa flexibilité, pour ne pas que le Directeur Sportif entre en conflit avec Rudi Garcia, recruté au club avant toute autre personne, rappelons-le. Vu le caractère des uns et des autres, je n'aurais pas vu d'un très bon œil une cohabitation entre Luis Campos et Rudi Garcia. Diplomatiquement et politiquement, le choix de Zubizarreta se tient tout autant.

Ce serait bien incroyable que le prochain paragraphe ne commence pas par un "Mais".

Mais si tout cela est très cohérent sur le papier, je ne peux m'empêcher d'avoir un problème avec Rudi Garcia. Rudi Garcia est un bon entraîneur, c'est indéniable, l'OM a énormément progressé grâce à lui, il a apporté de la discipline, de l'intelligence tactique, du mouvement et du jeu à l'OM... Malheureusement, Rudi Garcia est un homme très rigide et inflexible sur ses idées. Par conséquent, s'il veut prendre un joueur à l'OM, qu'il ait raison ou tort n'entre pas dans la balance car personne ne pourra le contredire. S'il veut quelqu'un et que c'est faisable financièrement, il l'aura. Du moins, c'est l'impression persistante et désagréable que j'ai depuis le début.

Tout ça ne serait pas un problème si Rudi Garcia était doté de l’œil de lynx d'un Monchi, Bielsa ou d'autres en matière de détection... Mais ce n'est pas le cas. Rudi Garcia privilégie son réseau, il privilégie les clubs et les joueurs qu'il connait et comme il n'est pas du genre à se laisser faire, le risque est de finir par se retrouver avec un recrutement entièrement "Made in Garcia" et je vous invite à regarder quels ont été les résultats des recrutements "Made in Garcia" dans ses précédents clubs.

"La fonction de distribution est constante le long de n'importe quelle trajectoire de l'espace des phases"

S'il y a un chemin par lequel je pourrais finir par être d'accord avec les "alarmistes" dans le "manque d'idées" de la Direction, c'est celui-là. Un chemin qui mènerait à un Garcia tout puissant dans les choix de recrutement...

Que faire, alors ?

Bien entendu, tout ceci n'est que spéculations et inquiétudes basées sur des impressions fugaces (mais persistantes), peut-être que je me trompe et que Zubi est très actif sur le choix des joueurs. Peut-être que je me trompe et que Rudi Garcia est un excellent "bâtisseur d'effectif". Peut-être qu'une équipe "Made in Garcia" nous mènera vers des sommets... Nous verrons.

Mais si par hasard j'ai raison, je pense qu'il faudra une modification dans l'organisation du club. Ne confier que le "Structurel" à Zubizarreta, le "Terrain" à Garcia et recruter une autre personne pour le "Recrutement" pourrait être une piste mais ça, nous ne le saurons qu'à la fin de la saison, si (et je ne souhaite pas) les résultats sont décevants. La piste d'un autre entraîneur avec de vraies qualités dans le choix des joueurs pourra être une autre piste dans ce cas. Nous aurons le temps d'en discuter.

Et la suite ?

On va observer avec attention la suite du Mercato, Mercato pour lequel je n'ai toujours pas d'a priori négatif... Comme je n'ai pas de problème avec un recrutement un peu tardif si toutefois il est cohérent, je vais attendre et on verra. L'objectif annoncé est de "faire mieux que cette saison" mais je ne suis pas sûr de pouvoir me satisfaire de seulement mieux. Je pense qu'il faut absolument viser la Ligue des Champions car actuellement, elle manque cruellement à notre pouvoir d'attraction. Un projet qui veut progresser doit progresser visiblement... Entre la quatrième et la cinquième place, la différence n'est pas flagrante. La concurrence sera rude l'année prochaine mais qu'importe, l'OM doit jouer les premiers rôles, Jacques-Henri Eyraud l'a assez répété, il faut maintenant le réaliser concrètement. Indéniablement, si l'OM ne se qualifie pas pour la C1, ce ne sera pas une catastrophe industrielle, mais ce sera très décevant compte tenu de l'ambition de notre projet, affichée et déclamée dans tous les médias de France... Et à ce moment-là, même si je suis critique envers Rudi Garcia, il faudra que tout le monde assume à commencer par le Président.

Mais pour l'instant, en l'absence de nouvelles alarmantes de mon point de vue, je reste très confiant, confiant mais pas inattentif pour autant.

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

  1. G.bédécarrax 3 juillet, 2017 at 12:04 Répondre

    From « non je ne suis pas à la solde de l’OM » to « J’appelle les joueurs par leur diminutif » real quick

  2. Latche 1 juillet, 2017 at 23:11 Répondre

    Arf, ce papier serait bien plus sympa sans cette aversion pour Evra….

    Sinon concernant les modifications structurelles du club celui ci semble avoir la volonté de se doter d’un réseau de recruteurs digne de ce nom comme en témoigne cette recherche d’un responsable scouting en Espagne.
    On peut donc penser que l’OM sera moins tributaire du réseau de Garcia que certains ne manquent pas de égratigner en omettant de citer les rumeurs (Driussi, Luis Gustavo, Jovetic, Rui Patricio, Trauco…..)ne ressemblent pas aux profils de joueurs soit disant visés par l’entraîneur (Rami,Chedjou, Gervinho,Cabaye).

  3. Vince 1 juillet, 2017 at 20:33 Répondre

    Enfin un article bien écrit, l’analyse est pertinante. Évidemment être lucide et peu alarmiste fait moins vendre. Mais bon, rien ne vaut l’envie de lire un papier jusqu’au point final ( plutôt que des dépêches facilent qui nous expliquent comment l’OM se fait ridiculiser par des turques et sevillans). Merci !

Répondre