Sign in / Join

EURO 2016 | MERDE, BRAVO ET MERCI

EURO 2016 | Adeus l'Euro ! Même si tu t'es fait la malle avec ton soupirant lusitanien, ça ne nous a pas empêché de t'aimer.

J'ai du mal encore à encaisser cette défaite.

Il n'a pas manqué grand chose pour que le destin bascule en notre faveur hier soir, et perdre 1-0 en prolongation sur un but d'un joueur du LOSC mériterait une plainte auprès de la cour européenne des droits de l'homme pour cruauté. Mais bon, c'est le football.

Merci malgré tout à cette équipe de France, pour le parcours, les frissons et cette putain de victoire en demi contre l'Allemagne. Merci à elle d'être redevenue une équipe de football, et pas une machine à polémiques ethnico-politiciennes. Merci a Didier Deschamps. Merde à ceux qui n'y ont pas cru, même pas un peu pour faire semblant, et merde aussi à ceux qui diront que de toute façon, on ne méritait pas de gagner (et que Benzema, Ben Arfa blablabla).

Portugal, le miracle permanent

Bravo, quand même à cette équipe du Portugal, loin d'être la plus brillante sur le terrain, mais comme le dit Lino 13, l'histoire oubliera (en partie), qu'ils ont gagné cet Euro en terminant miraculeusement 3ème de leur poule, sans gagner un match et en ne battant que le seul Pays de Galles avant la fin des 90 minutes réglementaires. Et puis, depuis 20 ans que ce petit pays obtient des résultats réguliers en compétitions internationales, (enfin surtout à l'Euro en fait), il méritait sans doute que cela se traduise un jour ou l'autre par un trophée.

Il faut s'incliner devant le football portugais, qui avec des moyens financiers limités, tient tête, aussi bien en clubs qu'en sélection, aux plus grandes nations. Et merde à ceux qui crachent sur cette équipe. Je suis content pour Ronaldo, homme insupportable mais dont le talent de joueur, l'un des plus incroyables de l'histoire de ce sport, valait bien lui aussi une victoire en sélection nationale. J'espère cela dit (sans trop y croire) que cette victoire, quasiment sans lui, l'aura rendu un peu modeste, et surtout qu'il saura se souvenir de sa petite phrase contre l'Islande.

C'était malgré tout une belle finale, finalement plutôt spectaculaire, et dramatique. Le Portugal à sans doute fait le plus beau match de son Euro hier soir. Quant à la France, elle était paradoxalement sans doute plus armée pour affronter les Allemands que ces Lusitaniens là.

Les certitudes ont perdu

Au final, c'est vrai, ce n'est pas la meilleure, ni la plus belle équipe de la compétition qui l'emporte. C'était un peu prévisible, mais ce n'est la vérité que de cette compétition. En 2004 aussi, on croyait que la Grèce avait tué le beau jeu en sélection. Pourtant, il y a eu depuis l'Espagne et l'Allemagne. Même l'Italie s'est mise à bien jouer au foot entre-temps.

Et puis à l'heure où, à la tête des clubs et des ligues professionnelles, on s'évertue à tuer, à coup de millions, l'aléa sportif pour faire en sorte que ce soient toujours les mêmes qui gagnent, à l'heure où le football de club nous a tellement habitué aux résultats sans surprise que l'on a presque oublié qu'il arrive parfois aux favoris de perdre, et aux petits, ou en tout cas aux outsiders, de gagner, et bien merci au Portugal, à l'Islande, au Pays de Galles, et dans une moindre mesure à la France d'avoir montré que ce qui fait précisément la beauté du sport, c'est cette incertitude.

Sur ce plan là, cet Euro était rafraîchissant.

Marseille et les supporters au sommet

Merci aux supporters, sauf aux russes, d'être venus faire la fête chez nous. Ce n'était pas le plus bel Euro au niveau du jeu, mais il y a eu une super ambiance pendant un mois.

Merci à toutes ces places vides en loge d'avoir montré (j'espère) que l'avenir du football, ce n'est définitivement pas des places VIP hors de prix. Je regrette quand même que tant d'argent ait été dépensé précisément parce que l'UEFA exigeait toutes ces places VIP. Pour rien au final.

Merde pour certaines pelouses, à Lille à Marseille, mais aussi à Nice, Bordeaux et au Stade de France. Bizarrement les 5 stades gérés en PPP. D'accord, c'est l'UEFA qui a exigé le changement de pelouse au dernier moment à Lille et Marseille, mais en attendant, si elle l'a fait, c'est qu'elles n'étaient pas au niveau.

Et merci à cet Euro d'avoir montré que Marseille est la plus grande ville de football dans ce pays, et qu'il n'y a pas meilleur endroit en France que le Vélodrome pour jouer au football. J'espère que cela aura donné des idées à certains.

Bref, malgré la déception finale, c'était quand même bien. Allez les Bleus, et allez l'OM

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!