Sign in / Join

OH BASILE, À QUOI TU JOUES ?

Après avoir réalisé l'exercice périlleux d'entrer dans la tête de Margarita, c'est cette fois dans celle de notre bien aimé Basilou que j'ai tenté d'entrer pour tenter d'expliquer le but de sa dernière interview, et ça n'a vraiment pas été facile...

...Mais je me dis qu'en vous livrant les fruits de ma réflexion, peut-être que quelqu'un pourra expliquer tout ça mieux que je l'ai fait.

Article Boli

Contexte : Mardi 26 Avril, Basile Boli sort une Interview dans France Foot (Un des rares canards sport pour lesquels j'ai encore un peu d'estime) dans laquelle il "se livre" (C'est à la mode, ça, les stars inaccessibles livrent leurs états d'âme au petit peuple...) et raconte, au milieu de banalités du genre "Je suis amoureux de l'OM" (Qui y croit encore ?), que Michel a présenté sa démission après le match contre Bastia, démission refusée par Margarita qui le virera pourtant quelques semaines plus tard en slalomant juridiquement pour trouver un moyen de ne pas payer l'énorme indemnité qu'elle aurait pu éviter en acceptant ladite démission.

Disclamer pénible mais nécessaire : Comme d'habitude quand il s'agit de Basile Boli, il est d'usage de s'excuser avant de dire du mal de lui, parce que c'est Basile Boli, parce que c'est Bari, c'est Munich, c'est la tête contre le PSG. Comme vous tous, j'ai adulé Boli qui est de loin le joueur le plus emblématique de tous les temps à l'OM. Jamais je ne pourrai assez le remercier pour ce qu'il nous a apporté, mais à présent, j'ai appris (ou j'ai été forcé d'apprendre) à discerner "Boli, le joueur de l'OM" de "Boli, cet autre type" et quand on distingue les deux, ça fait un peu mal à la tête.

Depuis que Boli est redevenu salarié de l'OM, s'il y a bien une chose qu'on ne peut pas lui reprocher, c'est de se cacher. Il est en première ligne, s'exprime désormais bien plus que Vincent Labrune et hormis quand il clâme que l'OM est son club de cœur (Oui, je sais, je l'ai mauvaise), il ne pratique pas la langue de bois ce qui aura au moins le mérite d'être intéressant.

Au fil de ses déclarations et interviews, il ne se gène pas pour égratigner un peu tout et tout le monde mais jusqu'à aujourd'hui, toutes ses interventions étaient explicables rationnellement ou en tenant compte de son statut au sein du club.

 

Quand il débarque à l'OM et qu'il éclate Bielsa :

Cette déclaration, à l'image de celle(s) d'Alessandrini sur Bielsa est absolument stupide en termes de communication pure. Bielsa est et restera longtemps l'idole du peuple Marseillais, dire du mal de lui, fut-ce à raison ne fera plaisir à personne, sauf peut-être à Jérémie Janot... Ceci dit, on peut comprendre qu'il tente de défendre l'institution en protégeant les hommes en place, au détriment de ceux qui sont partis en laissant le club en ruine.

C'est une communication qui se tient et qui, même si elle n'aura pas l'effet escompté, va dans le sens de l'institution et de cette espèce "d'union sacrée" que le club tente maladroitement d'instaurer à ce moment précis de la saison.

 

Quand il se met à défoncer Michel :

Là, on commence à avoir un peu plus de mal à comprendre... Au moment de cette déclaration, on peut qualifier Boli de "Chargé de com" de l'OM, Michel se ridiculise quotidiennement en Conf', la folie des Communiqués de Margarita n'a pas encore vraiment commencé, les joueurs fuient les micros et Vincent Labrune est porté disparu. Boli semble bel et bien être le seul rempart contre le ridicule, la seule voix pouvant encore essayer de défendre l'indéfendable et là où on se dit qu'il va rester sur cette ligne défensive, BOUM, il se met à dire qu'il ne comprend pas les choix de Michel.

Je vous rassure, cette déclaration reste compréhensible d'un point de vue pragmatique. Il faut bien se dire que dans le contexte du moment, Labrune veut virer Michel mais Margarita ne veut pas. Que cette déclaration soit téléguidée ou pas, Basile sent bien (Comme tout le monde sauf Margarita) que Michel n'est clairement pas l'homme de la situation et que l'OM va dans le mur avec lui. Il se dit donc probablement qu'il vaut mieux, pour l'OM, se trouver du côté de Labrune et faire le forcing pour que Michel s'en aille loin.

Maladroit toujours ? Oui.

Compréhensible néanmoins ? Oui.

 

Quand il annonce que Michel a voulu démissionner, et donc massacre Margarita :

À ce moment précis, je n'y arrive plus du tout, j'ai beau tout retourner 100 fois dans ma tête, c'est absolument dénué de tout sens possible.

Boli vient d'être promu PAR MARGARITA (il le dit lui-même dans France Foot). Titulaire d'un contrat de 3 ans, il est maintenant "Coordinateur Sportif" et son rôle est, selon ses propres mots de "Définir le projet sportif du club à court et à moyen terme, de la formation jusqu'aux professionnels", un rôle important au sein du club, donc (Et probablement avec une jolie augmentation à la clé).

Margarita, en lisant la déclaration de Boli

Margarita, lisant la déclaration de Boli

Comment expliquer que sa première déclaration depuis sa promotion soit tout bonnement un scud envoyé à la gueule de celle-là même qui lui a donné cette promotion ? Mettez-vous un peu dans le truc, vous bossez à l'usine, votre patron vient un jour vous voir en vous disant que vous faites du bon boulot et qu'il vous nomme responsable. Votre premier acte à votre nouveau poste va-t-il être de placarder une affiche dans la salle de repos avec écrit "Mon patron est un gros con" ? À ce stade, on n'est plus vraiment dans le syndicalisme proactif...

(Et encore, je ne parle pas du fait que tout ça est en passe d'être démenti... Florent Germain, qui n'est certes que journaliste et dont on peut donc douter de la pertinence des informations par rapport à celles d'un salarié du club, a déjà fait part de son étonnement)

Bref, bien que mon ami Camelus Blaah se soit osé à une interprétation originale de la déclaration de Boli...

...Tout ça ne me convainc pas du tout, tenter de se faire virer juste après signature d'un contrat de 3 ans pour toucher directement les indemnités, ça dépasse l'entendement du cynisme et de l'arrivisme et je ne pense pas que Basile soit ce genre de personne.

 

Par contre, en reprenant tout depuis le début, il n'y a malheureusement qu'une seule chose qui puisse faire le lien et expliquer toutes les déclarations de Boli de la première à la dernière... Une explication que je n'ai pas encore abordée mais qui ressemble fortement au chaînon manquant de la communication de Basile Boli...

La bêtise, l'incapacité totale à maîtriser une communication, l'incompétence.

Finalement, si on regarde bien tout ce que dit Basile depuis qu'il est salarié de l'OM, la seule chose qui explique tout, c'est qu'il fait involontairement n'importe quoi. Il ne réfléchit pas à sa communication, il dit ce qui lui passe par la tête à l'instant T, sans se soucier des répercussions et des conséquences que ses propos pourront avoir sur lui, le club ou ses dirigeants, et cette espèce de bonhomie "sans filtre" dont il fait preuve et qui, pour beaucoup de postes pourrait être considérée à juste titre comme une qualité humaine se transforme, pour un rôle de communiquant, en affreux défaut.

Il serait peut-être temps que Basile comprenne que la communication d'entreprise (et à plus forte raison dans un club de foot) est quelque chose qu'on doit maîtriser un tant soit peu si on la veut efficace. Basile Boli n'est à présent plus un gars historique à qui on demande son avis, c'est un salarié et un élément important de l'OM ou du moins il devrait l'être.

Je vais conclure en citant ma phrase fétiche du moment, que j'ai déjà prononcée à plusieurs reprises dans OMLM :

Basile Boli est la caution historique la plus merveilleuse qui soit pour l'OM, tant qu'il la ferme.

 

 

6 comments

  1. Kotediwa 27 avril, 2016 at 21:44 Répondre

    En même temps avec le communiqué de MLD disant son soulagement de voir à quel point Michel était pro et l’homme de la situation… il peut dire autant de connerie Basilou qu’il veut à ce sujet c’est déjà trop tard.

    Ce qui craint par contre c’est qu’il soit le coordinateur de l’ensemble du projet sportif, il devrait y avoir des lois pour envoyer en prison ce qui nous font cela. Récidiviste en plus après Anigo

  2. Ocky 27 avril, 2016 at 17:27 Répondre

    Bonjour,

    Je pense avant tout que Boli dans ses diverses interventions, tente de conserver une autonomie somme toute relative vis à vis des autres acteurs du club. En somme, dans cette période trouble il peut se permettre de souffler le chaud et le froid sans réellement égratigner son aura ….Il est toujours plus aisé et moins risqué de louvoyer en distribuant quelques claques que de se positionner franchement.
    Concernant sa déclaration sur la volonté de démissionner de Michel après le match de Bastia une autre hypothèse peut être envisagée :
    Si on part du postulat que Michel à effectivement déclaré qu’il partait ( finalement sur un coup de colère ou suite à un ras le bol cela reste crédible vu la tempête qu’il traversait )et qu’il s’est ravisé ensuite car il y avait encore quand même un peu de pognon à encaisser alors la démarche de Boli peut paraître logique.
    En lâchant cette info il donne le point de départ de la chronologie du comportement reproché à Michel:
    – 1/ Michel annonce sa démission
    – 2/ Michel se ravise
    – 3/ Conscient que quoi qu’il en soit ses jours son comptés et voulant encaisser ses indemnités il lâche l’équipe en ayant un comportement dilettante aux entrainements, ou autres, et en insistant sur des choix d’équipe déjà fortement controversés.
    Si tel est le cas alors Boli joue pleinement le jeu de sa direction, justifiant même le passage par Zurich ou MLD aurait donné une énième chance à son entraineur .
    Le plus important ( effrayant) dans l’histoire c’est que Boli est à ce jour le directeur Sportif de l’OM quoi qu’on en dise ….En a t’il réellement les compétences?

    • PoF 27 avril, 2016 at 17:40 Répondre

      Pour l’histoire de la démission, je pense en fait que Boli a confondu (peut-être à cause de la langue ?) :

      « Je vais démissionner »

      avec

      « Je vais proposer à Margarita de me virer et de me donner 2.5 millions d’euros »

  3. Blaah 27 avril, 2016 at 11:37 Répondre

    Je plaisantais, hein. Je souscris totalement à l’hypothèse « il agit comme un idiot », qui a le mérite d’être la plus simple.

    Longue vie à l’OM.

    • PoF 27 avril, 2016 at 11:45 Répondre

      Je sais, mais en fait t’as pas été le seul à émettre cette hypothèse, alors je me devais d’en parler et ton Tweet l’illustrait parfaitement. De toute façon, le ton de ton Tweet ne laisse aucun doute à son côté humoristique.

      Vive l’OM ! #HistoireDuClub

  4. vlad78 27 avril, 2016 at 00:49 Répondre

    Pas de « Vive l’OM » pour conclure?

    Vu le grand n’importe quoi ambiant, ça me semblait de rigueur à chaque fin d’article jusqu’au départ de la blonde, de Laburne et de tous les autres.

    vlad

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!