Sign in / Join

Mathieu Valbuena : le joueur à la carrière si paradoxale

La carrière de Mathieu Valbuena n’aura jamais été facile. Pris en grippe par des joueurs, conspué dans de nombreux stade, des scandales, des simulations à répétition, des transferts ratés, un style vestimentaire douteux... Tout ça alors que le joueur aura aussi été capable de prestations XXL, de grosses saisons et d’un mental quoiqu’on en dise assez fort. Retour sur une carrière qui ne ressemble à aucune autre.

Marseille

Lorsqu’il arrive au club, l’OM vient de perdre la Coupe de France face au PSG, vient de terminer 5ème du championnat et montre de grosses ambitions pour la saison à venir avec des joueurs de très haut niveau : Cana, Ribéry, Niang, Nasri, Pagis. Alors que les dirigeants marseillais annoncent une grosse équipe avec le recrutement de Djibril Cissé, les supporters marseillais voient arriver Mathieu Valbuena, joueur de Libourne, club de National... Le scepticisme est palpable. Dès son arrivée, Valbuena n’aura donc ni fait l’unanimité chez les supporters ni chez les joueurs. Son ancien agent ayant révélé dernièrement que Wilson Oruma aurait fait exprès de blesser l’ancien joueur de Libourne parce qu’il se sentait trop en terrain conquis à Marseille.

valbuena zubar

Mathieu aura toujours eu une attitude particulière, certains y verront de l’assurance obtenue face à l’adversité, d’autres une forme d’arrogance que l’on peut penser involontaire. Mettez-vous une seconde à la place de Valbuena, vous arrivez dans un club où les égos sont très forts et vous êtes pris en grippe par une partie des joueurs. Sans la « protection » de Ronald Zubar, Valbuena aurait certainement craqué. Au contraire, il s’est endurci et a développé son côté orgueilleux qui l’a rendu si impopulaire.

C’est à Marseille que les amoureux du football auront aussi découvert le Valbuena simulateur. À force de roulades et de plongeons au moindre contact, il s’est attiré les foudres des joueurs et supporters adverses. Que dire également de sa marque de caleçons et des accrochages avec les supporters olympiens lorsqu’il sortait du centre RLD en trombe au volant de sa Lamborghini ou de son Hummer. Il n’est pourtant pas le seul à simuler sur le terrain et avoir un style vestimentaire immonde en dehors, pourtant chez lui cela entraine une défiance de la part du public amplifiant son côté de diva insupportable.

En parallèle, il réalise au fil des saisons des matchs monstrueux ponctués de buts d’une importance capitale. Evidemment viennent à l’esprit les buts inscrits à Liverpool et à Dortmund, mais il ne faut pas oublier les passages où il a tenu l’OM à lui tout seul. Mais le comble dans tout cela, c’est que malgré tous ses efforts, malgré ses très belles prestations, il n’aura jamais reçu l’amour populaire d’un Ribéry, d’un Niang ou encore d’un Lucho. Cela résume parfaitement sa carrière.

Equipe de France

valbuena1 (1)

Valbuena a toujours été très correct en Equipe de France, il a de nombreuses fois été la seule éclaircie au milieu de joueurs dont les prestations étaient décevantes. Mais là aussi il n’aura jamais fait l’unanimité totale, certains ne voulaient pas de lui car ils n’ont tout simplement jamais aimé ce joueur qui n'est pas un vrai 10, d’autres lui préféraient des joueurs qui aujourd’hui sont titulaires comme Antoine Griezmann ou Dimitri Payet. En bleu il aura retrouvé des joueurs qui par le passé ne lui ont jamais fait de cadeaux en club : Ribéry, Nasri ou Payet. Valbuena a souvent été un souffre douleur pour eux, il aura donc vu d’un bon œil les mises à l’écart de ces joueurs par Didier Deschamps.

Et puis, alors que tout n’allait pas très fort avec son nouveau club lyonnais, l’affaire de la sextape est venue fracasser tous les efforts qu’il avait fait par le passé pour devenir un incontournable en bleu. C’est au même moment que Dimitri Payet s’est imposé comme un titulaire en puissance pendant que d'autres jeunes joueurs montraient le bout de leur nez, encore un exemple si symptomatique de la carrière sinueuse de l’ancien numéro 28 marseillais.

Dynamo Moscou

Son départ en Russie a surpris plus d’un observateur pourtant il souffre d’une logique implacable. MV voulait rejoindre un grand club, le problème c’est que son niveau n'était pas celui d’un grand club or ceux qui souhaitaient le recruter n’étaient pas d’une dimension suffisante pour lui (Valence par exemple). Il faut dire que son salaire en Ligue 1 était celui d’un joueur confirmé, d’un joueur qui normalement doit toucher plus une fois la France quittée. Mais Mathieu avait un âge « avancé » et avait déjà atteint son plus haut niveau. La Russie fut alors le choix de la raison : pouvoir jouer l’Europe, avoir au moins une expérience à l’étranger et toucher beaucoup d’argent. Mais rien n’est parfait dans la vie de Mathieu, ce choix aura entrainé de nombreuses personnes à reconsidérer sa place en Equipe de France à coup d’argument tel que « un joueur qui évolue en Russie ne peut pas être titulaire en Equipe de France ». Heureusement pour lui, Deschamps lui avait confié avant son départ qu’il garderait toujours confiance en lui.

Pendant ce temps-là, l’OM réussissait une magnifique saison de part le jeu pratiqué et l’engouement généré avec un Dimitri Payet stratosphérique. Il n’aura donc fallu que quelques mois et un joueur en feu pour que les supporters marseillais oublient celui qui est resté si longtemps à l'OM. Comme si en quelques mois ses 8 longues années au club avaient été balayées d'un simple revers de la main. L’histoire de sa carrière.

Lyon

La même problématique qu’au moment de quitter l’OM. Valbuena voulait un club qui lui permettait de jouer l’Europe tout en touchant un énorme salaire. Evidemment aucun gros club européen ne se présenta et c’est Lyon qui rafla la mise. Son arrivée tant désirée par le président lyonnais ne ravit pas les supporters, au contraire la plupart s’opposèrent à ce transfert qui ne correspondait pas vraiment aux habitudes du club.

2048x1536-fit_lyon-s-french-midfielder-mathieu-valbuena-holds-his-leg-in-pain-during-the-french-l1-football-match

Jamais vraiment adapté, à moitié isolé dans un vestiaire qui se connaît par cœur et qui n’apprécie pas son énorme salaire, Valbuena se retrouve en difficulté. Les mois passent, son niveau de jeu est plus que banal mais il reste un titulaire dans l'équipe de Fournier. Malheureusement pour lui, rien ne va se passer comme prévu, une blessure va l’éloigner des terrains, il ne le sait pas encore mais elle sera surement décisive. Pendant son absence, Cornet et Ghezzal se révèlent et l’OL se relève, la place de Mathieu dans le 11 est plus que compromise. Au moment de son retour, c’est le joyau lyonnais Nabil Fékir qui revient après une longue absence. Valbuena va alors se plaindre de son sort de remplaçant au président, une attitude qui n’arrange pas son image très négative auprès des gones.

Au mois d’avril 2016, Valbuena perd sa place en équipe de France ainsi qu’au sein de son propre club où ses propres supporters ne le supportent pas. La flamme s’est totalement éteinte du côté de la Canebière où les marseillais en plus de le renier le détestent copieusement preuve son retour extrêmement bouillant au Vélodrome et ce fameux mannequin accroché à une potence. Sa carrière n’a jamais été aussi compromise, entre son affaire avec Benzema et ses performances moyennes, on se dit que ce n’est peut-être pas demain la veille qu’il arrivera à enfin faire l’unanimité.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!