Sign in / Join

Jedi Knight 2 : Jedi Outcast - Un jeu qui m'a marqué à tout jamais

Comme vous devez probablement le savoir si vous vivez dans la même planète que moi, Star Wars Battlefront est sorti et Star Wars 7 sort aujourd'hui. À cette occasion, je vais vous parler d’un jeu Star Wars que j’affectionne.

La liste est assez longue… J’aurais pu parler de Star Wars Racer et de son impression de vitesse, de KOTOR et de sa géniale histoire, d’X-Wing Alliance que j’adore par-dessus tout (Un article sur XWA devrait paraître un jour ici, d’ailleurs), mais les amis, quand j’ai eu à choisir mon jeu Star Wars préféré, il n’y a en réalité pas eu de match… Le vainqueur s’est imposé de lui-même et je vais vous expliquer pourquoi dans cet article.

JK2

 

Salut PoF, c’est quoi Jedi Outcast !?

Jedi Outcast est un FPS (se transformant parfois en TPS) développé par Raven Software. Il est la suite de « Dark Forces 2 : Jedi Knight », lui-même la suite de « Dark Forces ».

Je ne peux pas parler de Jedi Outcast sans parler de Jedi Knight qui était également un jeu vraiment génial, mais qui a malheureusement très mal vieilli graphiquement, le rendant injouable même pour les plus téméraires d’entre nous.

Star Wars - Jedi Knight - Dark Forces 27

On y incarnait Kyle Katarn, le fils de Morgan Katarn, un des rares chevaliers Jedi ayant échappé à la purge (Oui, vous savez, quand Dark Vador tue tous les Jedi…). Ce dernier ayant récemment été tué dans des circonstances mystérieuses, Kyle va devoir trouver des réponses à travers un voyage initiatique sur le chemin de la Force au cours duquel il rencontrera des méchants Jedi Noirs qui veulent le tuer.

Mine de rien, l’histoire était très intéressante et magnifiquement servie par les cinématiques tournées avec de vrais acteurs (!!).

Ça a l’air de rien comme ça, mais à l’époque (1997), les seules références cinématographiques de Star Wars étaient les 3 premiers épisodes (4, 5, 6) et voir de nouveau des acteurs se battre au Sabre Laser était un émerveillement hallucinant pour l’ado que j’étais.

De plus, le scénario était très bien fichu et admirablement servi par le Gameplay : En effet, si vous tuiez ou laissiez mourir des civils, votre barre « d’orientation » penchait vers le côté obscur, ainsi que vos pouvoirs (éclairs ou poigne à la place de protection ou santé) et le scénario s’adaptait en fonction. Il y avait d’ailleurs un moment crucial dans le jeu où si votre barre d’orientation penchait trop du mauvais côté, vous basculiez du côté obscur et décidiez de devenir Maître de l’univers.

Bref, un vrai bon jeu qui annonçait une suite super sympa, 5 ans plus tard.

 

D’accord, Jedi Knight, c’est cool, mais on était ici pour Jedi Outcast, non ?

Oui, non mais d’accord, mais il fallait que je parle de Jedi Knight, d’abord, pour bien faire le cheminement et…

 

JEDI OUTCAST, DONC ??

Jedi Outcast.

Jedi-Outcast-eclairs

L’histoire se passe quelques temps après celle de Jedi Knight. Kyle, de peur d’être à nouveau tenté par le côté Obscur a renoncé à la Force (Prétexte du jeu pour vous faire commencer sans pouvoirs ni Sabre) et se contente de missions de mercenaire comme à l’époque de Dark Forces.

L’intégration à l’univers étendu est très intéressante, Kyle bosse plus ou moins pour Luke qui a fondé une Académie Jedi après les évènements du Retour du Jedi.

37077-star-wars-jedi-knight-ii-jedi-outcast-collector-s-edition-windows

Malgré tout, l’histoire n’est pas très prenante, les ficelles sont grosses et une impression de « facilité » se dégage de l’ensemble… Un ancien de l’Académie passé du Côté Obscur a trouvé, avec l’aide d’un ancien Général de l’Empire un moyen d’insuffler la Force à des gens « normaux ». Il monte une sorte d’armée de « Revenants » Jedi qu’il va falloir affronter (Prétexte du jeu pour vous faire faire 35 duels au Sabre laser).

Bref, scénar moyen, d’autant plus que dès le début du jeu, on se rend compte avec tristesse que les cinématiques avec les vrais acteurs ont été foutues à la poubelle et leur ont été préférées des cinématiques sans intérêt avec le moteur du jeu. Triste.

 

Mais alors, c’est nul, non ? Pourtant, tu nous disais que…

ET DONC on va parler du Gameplay, histoire que vous compreniez un peu pourquoi j’adore ce jeu.

Déjà, le Level Design est excellent, Jedi Outcast est l'un des derniers jeux à proposer une architecture de niveaux intéressante avec des niveaux très longs et vastes, pas mal de backtracking mais jamais pénible, pas mal de recherche (parfois interminable) de clé ou d'interrupteur mais jamais frustrante... Pour comparer avec Jedi Academy (La suite de Jedi Outcast), quand ce dernier mise tout sur de petites missions relativement courtes, ultra-linéaires et toutes basées sur un principe fan-service ("Oh, un RANCOR !", "Oh, BOBA FETT !!"...). Jedi Outcast, lui, possède un vrai Level Design, pensé, réfléchi et  intelligent, comme on savait le faire à la grande époque des FPS.

En terme d’arsenal, c’est du très bon. Les armes de l’univers SW sont très fidèlement représentées (Blaster impérial E11, Arbalète de Chewbacca...), les sensations de tir sont au top, chaque gun a son utilité et le level design nous encourage souvent indirectement à utiliser telle ou telle arme pour varier. C’est subtil et intelligemment pensé.

Ceci étant dit, c’est au moment où l’on récupère le Sabre Laser et les pouvoirs que le jeu prend toute sa dimension « Star Wars ». On saute beaucoup plus haut (En planant un peu), on peut balancer son sabre sur les ennemis, on dévie les tirs avec le sabre, on utilise le pouvoir de «poussée » pour balancer les ennemis dans le vide… C’est naturel, grisant et l’impression de puissance qui s’en dégage est véritablement jouissive, surtout quand on a connu la première partie du jeu où on se sent souvent faible, obligé de se mettre à couvert.

De plus, peu de temps après arriveront les fameux duels contre les « Revenants Jedi » qui ont bien évidemment eux aussi des Sabres Laser… Et ces duels sont le véritable tour de Force (héhé) de Raven Software qui réussit à mettre en place un Gameplay de duel au Sabre d’une qualité jamais plus ressentie dans aucun jeu (Même pas Jedi Academy, la suite de Jedi Outcast).

1078255-jedi_knight_2_jedi_outcast

Les sensations sont géniales, si on est imprudent, on peut mourir en un coup et en un instant, votre jauge de vie et de bouclier ne signifie plus grand-chose pendant un duel. Tout est question d’anticipation et de rythme (Surtout en multi, mais j’y reviendrai).

Bref, Jedi Outcast est un jeu qui a très bien vieilli (Même graphiquement) et dans lequel il est toujours très agréable de se replonger.

Mais…

 

MAIS ???

Mais Jedi Outcast ne ferait pas partie de mes jeux préférés de tous les temps sans son multi et ce qu’en a fait la communauté à l’époque…

Outre les classiques « Capture the Flag », « Team FFA » et compagnie, les joueurs ont commencé à créer des Guildes ayant leur propre serveur (Souvent public) et faisant office de « Base » où les joueurs se retrouvent pour discuter (A l'époque, certains appelaient le jeu "Le Chat 3D") ou s’entraîner.

On assistait alors parfois à des envahissements de Serveurs par une guilde ennemie et à des batailles rangées super prenantes. Quand vous discutez tranquille sur un serveur et que vous voyez 5 mecs de la même guide se connecter et commencer à foutre le bordel, je peux vous dire que le sentiment d’immersion est génial.

LL

De plus, c’est en multi que le Gameplay de Jedi Outcast prend tout son sens, car affronter des bots stupides dans des duels au Sabre Laser, c’est sympa, mais affronter des humains, c’est tellement mieux !

Sur les serveurs FFA, une option géniale a été implémentée : La possibilité de défier un ennemi en duel. S’il accepte, vous devenez insensible à toute autre personne que votre adversaire jusqu’à la fin du duel.

 

Mais pourquoi c’est si bien, les duels, en fait ?

Parce que le système est très bien pensé.

Il y a 3 styles de combat au sabre au choix : Le style rapide (Bleu) ou les coups sont rapides, mais peu puissants, le style moyen (Jaune) qui est un compromis entre les 2 autres et le style puissant (Rouge, le plus utilisé en duel) qui tue généralement rapidement mais dont les coups sont très lents.

Il est possible de changer de style à tout moment en appuyant sur la molette et l’adversaire ne sachant pas quel style vous utilisez avant que vous donniez un coup, les duels deviennent alors d’extraordinaires moments de tension où on enchaîne les feintes, les parades et les tentatives de lecture du jeu de l’adversaire.

Chaque style possède également un coup « spécial » plutôt dur à rentrer (surtout le rouge) mais qui fait toujours office de contre dévastateur.

Bref, les combats au sabre en multi sont un véritable plaisir.

00052731photojediknight2duel

Je ne saurais vous dire le temps que j’ai passé sur ce jeu ni le plaisir qu’il m’a apporté, ni les fous rires que j’ai pu avoir avec mes potes, quand on allait foutre le bronx sur des serveurs paisibles en poussant les gens dans le vide.

Plus aucun jeu depuis ne m’a donné cette impression de « faire moi-même le jeu », l’impression que les développeurs nous ont simplement donné des outils géniaux pour qu’on trouve nous-mêmes comment nous amuser avec, cet équilibre parfait entre la liberté et le « prévu dans le jeu ».

Jedi Outcast fait donc partie sans aucune contestation possible du Top5 des jeux qui ont le plus marqué ma vie de joueur, à tel point que je continue régulièrement d’y jouer (Et y a toujours du monde sur les serveurs !!).

Disclaimer : les jolis screenshots de cet article sont issus de Google Images. Si cela pose problème à certains, qu’ils le disent et je les enlèverai en grommelant un peu.

1 comment

  1. Romek 19 août, 2016 at 14:25 Répondre

    Bonjour,
    je diverge (et ça fait beaucoup) mais Star Wars Racer pour avoir effectivement affiché des graphismes léchés et une impression de vitesse sympa, avait un gameplay purement immonde. Ceci dit je suis pas fan de Star Wars, ce qui n’aide pas. J’aimais bien la série des Rogue Squadron. Le Force Unleashed avait quelques duels au sabre sympa, même si le personnage que tu diriges est ridiculement puissant (il fait s’écraser un des gros vaisseaux triangulaires de l’empire -_- ). Mais ce test est si bien écrit que j’ai envie de tester le Jedi Outcast!

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!