Sign in / Join

La communication de Michel : un fiasco total

 

ban-michel-com

On parlait beaucoup de communication lorsque Marcelo Bielsa était l’entraineur de l’Olympique de Marseille. Ses conférences de presse à rallonge, son survêtement, son regard baissé et sa soit disant impolitesse faisait débat chaque semaine. Ajouté à cela qu’il ne parlait pas un mot de français et nous avions des articles à revendre sur le sujet à nous mettre sous la dent.

Un nouveau coach est arrivé à l’OM, il ne parle toujours pas français mais il s’habille bien et il sourit. Et là est déjà le problème. Dès son arrivée, tout a été orchestré pour qu’on ne parle que de ça : « l’OM a recruté un entraineur beau gosse ». Les séquences vidéos montrent sa chemise ouverte et son sourire brillant comme dans une publicité de dentifrice. On comprend de suite que tout ceci n’est qu’une vaste blague savamment organisée pour camoufler une réalité qui montre que derrière ce sourire et cette veste de costume, il n’y a rien à gratter.

Capture d’écran 2015-10-05 à 23.12.50

Voilà comment C+ caractérise Michel

La communication de Michel est complètement dépassée

Premier reproche, l’entraineur s’en prend aux joueurs français dès les premiers mauvais résultats. La critique est envoyée avec un petit sourire en coin, histoire de bien faire avaler la pilule. D’accord la mentalité du joueur français est exécrable, on le sait, mais se couvrir avec cette cette excuse alors qu’on est incapable de faire gagner son équipe contre un promu et quelques jours plus tard contre une équipe de 3ème zone en coupe d’Europe, ça ne passe pas. C’est une grosse erreur de communication qui peut laisser des traces dans les têtes des joueurs pendant toute la saison. Surtout qu'en terme de confiance, le bas blesse et il faudrait justement que l'entraineur en redonne à ses joueurs. Mais il fait tout le contraire.

Deuxième reproche, Twitter. Média de plus en plus influent dans le monde du foot, il voit l’apparition des acteurs de ce sport, des entraineurs en passant par les dirigeants. Michel a lui décidé -grâce à un CM qui apparemment est son fils- de tweeter en plusieurs langues des messages évoquant la fierté de porter ce maillot, l’honneur d’être marseillais, l’importance de gagner à domicile, etc, etc... Tant de « valeurs » qui nous feraient presque aimer le personnage, si on était en 2009. Mais en 2015 ce genre de messages édulcorés ne passent pas, on sait déjà que c’est un conseiller en communication qui écrit ses messages et qu’il ne sait même pas ce que représente la moitié de ce qu’il écrit. Pour preuve, il tweete sur PSG-OM comme s’il tweetait sur Real-Barça parce qu’on lui a soufflé à l’oreille que ce match est soit disant le classique du championnat français. Et le pire dans tout ça ? À chaque tweet, il se met en avant avec des photos de sa propre personne qu'il met au dessus de l'OM, au dessus du club qui l'emploie. À croire qu'il demande aux supporters de soutenir Michel et non l'Olympique de Marseille. Se servir des médias sociaux pour mettre au second plan une réalité sportive désastreuse et pour tenter d’endormir le supporter marseillais est une honte pour le club et ses supporters.

Une façon d'endormir le récepteur pour éviter de parler des vrais problèmes

Troisième reproche, ses déclarations. À chaque interview, le poisson est noyé derrière de belles paroles évoquant encore et toujours les valeurs marseillaises. Michel a bien compris qu’il évoluait dans un club où vanter les supporters te fait marquer des points, alors il en joue et en surjoue au point que ça en devienne fatiguant. Il déclare que le club va jouer les compétitions européennes à fond et fait tourner son équipe contre Liberec... Illogique, si on déclare tout jouer à fond alors on le fait... Ou alors peut-être que ce n’étaient que des paroles pour endormir l’assemblée ? Loin de moi l’idée de comparer avec son prédécesseur mais les conférences de presse de Michel sont remplies de vide, on a l’impression de faire face à Laurent Blanc.

trait

Au final ça n’est pas très important, ça ne reste que de la communication. Mais encore une fois ça décrédibilise mon club, et ça par contre ça me dérange fortement. Bielsa n’était jugé que pour sa glacière car personne ne comprenait sa vision du football. Michel n’est jugé que sur son physique de beau gosse car derrière cela il n’y a pour le moment aucune vision du football à comprendre.

8 comments

  1. Anonyme 6 octobre, 2015 at 23:41 Répondre

    L’om n’a pas le temps d’attendre!
    Bielsa savait quoi dire aux joueurs dès qu’il est arrivé à Marseille
    Il les avait superviser quelques matchs avant de venir au clubs .
    Il était plus malin que Michel !

  2. Bernard 6 octobre, 2015 at 12:14 Répondre

    Alors là,je ne suis pas d’accord du tout.
    Je trouve au contraire Michel trés fin et trés intelligent.

    On lui reproche de faire tourner une équipe changée à 80 pour cent.
    Mais n’est ce pas normal qu’il faille 3 mois pour degager une équipe type?

    N’est ce pas normal d’aligner une équipe un peu moins forte contre Liberec, pour pouvoir essayer de ramener quelque chose de Paris?
    Et si dans le jeu déployé à Paris, et d’ailleurs dans tous les matchs depuis le début de saison, vous ne trouvez pas qu’on possède le ballon, qu’on prend le dessus au milieu à chaque match, je mettrai en doute votre foi.

    On se crée des occasions partout, mais on ne met pas au fond.
    Non, ce qu’il manque c’est un buteur à coté de Mishy, on le sait, pour le reste…….
    Et pour ce qui est d’endormir les supporters, Labrune fait cela trés bien tout seul.

  3. Anonyme 6 octobre, 2015 at 08:56 Répondre

    C’est tout à fait faux : Gerets a fait l’erreur numéro 1, façon Domenech : prendre le journaliste de haut, attitude aussi estimable que puérile. Le journaliste sportif est une hyène, qui sait attendre son heure, et un entraîneur finira de toute façon par être affaibli. A ce moment-là, le journaliste s’en donnera à coeur joie.
    Le vrai pro de la comm’, contrairement aux apparences, c’est Deschamps et sa semi-langue de bois : il sait lâcher juste assez d’informations pour satisfaire la presse tout en gardant l’essentiel pour lui.

  4. Anonyme 6 octobre, 2015 at 06:47 Répondre

    Bravo ! Lino Treize vient de nous faire la thèse et l antithèse de là com en un seul article ! Oui bravo mr le chroniqueur en herbe car sans apporter le moindre élément à décharge et prenant en compte les exigences de la fonction, vous vous lancez dans une diatribe à la mode : »je dézingue car c est rigolo et ça fait homme ».
    Archaïque et démodé votre chronique est à l image de la culture tweet un ramassis d émotion au premier degré sans l once d un début de réflexion!
    Mais comme vous le dites si bien en conclusion ce n est que de la com, hélas mille fois hélas vous avez raison, la culture n est toujours pas descendu sur le terrain de foot,

  5. jawax 6 octobre, 2015 at 00:29 Répondre

    et si vous lui lâchiez la grappe à Michel pour voir ?? il vient d’arriver que ça critique déjà, bordel c’est fou ça !!

  6. Nanardstef 6 octobre, 2015 at 00:12 Répondre

    Plein de bon sens. N’est pas Gerets qui veut … je pense que ce dernier était véritablement le pro de la com’ et surtout de la conférence de presse.
    Tu as raison Lino ce que fait Michel nous met tous mal à l’aise ….. on dirait un faussaire,

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.