Sign in / Join

OM 1 - 2 Livourne : La jeunesse n'est pas encore à la hauteur

ban-om-livorno

Pour cet avant-dernier match de préparation et avant d'affronter la Juventus samedi, Marcelo Bielsa avait décidé d'aligner une équipe totalement remaniée, amputée de la plupart des titulaires et composée de nombreux jeunes.

Une première mitigée pour Pelé

Mandanda absent, c'est Pelé, l'une des recrues estivales, qui gardait le but marseillais. Il s'est montré très léger sur le premier but où il n'essaie même pas de plonger car complètement surpris de voir le ballon taper le poteau et s'est retrouvé délaissé par sa défense sur le second but. Mis à part ces 2 buts, ses quelques arrêts n'auront pas forcément donné beaucoup d'indications quant à son niveau réel.

Une défense en souffrance

En défense, Bielsa avait décidé de faire dans l'inédit. Sur la gauche, Sané s'est montré enthousiaste offensivement avec malgré tout une faible qualité de centre. À droite, le jeune Dubois a fait preuve de sérieux notamment dans le remplacement. Dans l'axe, la charnière Andonian - Tuiloma a été de nombreuses fois en difficulté et si le second s'est plutôt montré à son avantage dans le match, le premier a plusieurs fois été en souffrance. En seconde mi-temps, l'entrée d'Aloe a confirmé ce que l'on pensait de lui : il est en dessous de Sparagna et doit vraiment progresser pour être dans le groupe marseillais. Abergel a fait une entrée remarquée, notamment pour sa très bonne qualité de centre. Pour évoquer maintenant la défense du point de vue collectif, on va simplement dire qu'elle a souvent été en difficulté, peu importe sa composition.

Un Sarr encore au dessus du lot

Au milieu, Romao a alterné le bon et le moins bon. Le bon en couvrant quelques erreurs de la défense notamment et le moins bon dans la qualité de passe et dans l'encadrement des jeunes. Le voir seul titulaire en sentinelle n'est pas envisageable… Tout le contraire de Sarr qui encore une fois a fait forte impression. Techniquement très à l'aise, il est capable d'éliminer et de casser les lignes avec ses passes. Seul point négatif, il garde un peu la tête dans le guidon et tarde à faire cette passe qui pourrait amener une action. Mais il pourrait être la très bonne surprise du mercato. Sorti à la mi-temps, Barrada a réalisé un meilleur match qu'en Turquie mais se montre encore trop discret pour évoluer au poste de meneur de jeu. Entré en milieu de terrain, DDD a été comme à son habitude présent sans être flamboyant.

Une attaque discrète

Sur le match précédant, l'attaque marseillaise nous avait enchantés. Cela n'a pas été le cas contre Livourne. Placé sur l'aile, Ocampos, bien que très supérieur techniquement à ses adversaires, a semblé dans un très mauvais jour et n'est pas parvenu à réellement faire des différences. Michy a beaucoup travaillé en terme de pressing, a fait pas mal d'appels mais n'a pas souvent été servi dans de bonnes conditions et ne s'est donc pas procuré une occasion franche. Dernier membre de l'attaque marseillaise, N'Koudou a réalisé une prestation mitigée. On sent le joueur très technique et très combatif mais il a tendance à user de précipitation et à foncer tête baissée sans forcément regarder ce qui se passe autour. Entré à la mi-temps à la place du belge, Boutobba a été discret mais montre à chaque fois qu'il a l'occasion de joueur qu'il a un talent certain et qu'il sera le futur de l'OM.

trait

Dans l'ensemble donc, une prestation peu concluante qui n'est en aucun cas problématique étant donné l'équipe alignée et les nombreux titulaires laissés au repos. Nous verrons un peu plus clair samedi avec le retour d'une équipe qui ressemblera à celle alignée lors de la première journée de L1 et peut-être avec certaines nouvelles recrues titulaires...

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.