Sign in / Join

Payet VS Pastore

ban-payet-pastore

* ALERTE * : Si tu es un lynx dont le seul argumentaire réside dans des phrases du type "Payet c'est une merde comme l'OM" ou "MDR comment on peut comparer Pastore avec Payet qui n'a même pas le niveau L1" ou encore "MDR 0 point en Ligue des Champions", tu peux fermer cette page en haut à droite ou en haut à gauche, comme tu veux.

Pour les Pastoristes et autres admirateurs de l'argentin ne jurant que par lui, je tiens à préciser qu'en terme de talent pur, évidemment Pastore est meilleur que Payet. Selon moi, c'est même le meilleur joueur de Ligue 1. Oui mais voilà, tu peux être le meilleur mais pas sur une saison, tu peux être le meilleur mais pas tout le temps, tu peux être le meilleur et ne pas être élu le meilleur. La preuve, Malouda a déjà été élu meilleur joueur de L1 parce qu'il avait été constant et costaud sur une saison entière, alors qu'évidemment ce n'est clairement pas le meilleur joueur qu'on ait vu en France.

Les statistiques

Payet : 14 passes décisives dont 5 sur coup de pied arrêté - 6 buts.

Pastore : 10 passes décisives, toutes dans le jeu - 5 buts.

Avantage Payet et c'est quand même primordial de prendre en compte les statistiques surtout pour des joueurs qui sont censés organiser le jeu de leur équipe. Et ne me sortez pas cet argument "oui mais il a  marqué sur CPA"… Allez dire à Lacazette qu'on lui enlève ses pénalties, allez dire à Messi ou CR7 que pour les départager on regarde qui a marqué le plus de pénalties. C'est ridicule, c'est un bon argument pour plaisanter mais là on parle sérieux voyons, c'est capital de réaliser des passes décisives sur CPA, demandez à Juninho. Pastore n'est quand même pas ridicule mais a profité des 3 passes décisives contre Metz pour rapidement refaire son retard sur Payet.

Attention, la stat qui tue :

Most key passes in top 5 leagues :

Payet 120
De Bruyne 96
Nolito 89
Hazard 88
Messi 86
Cesc 85
Downing 79
Navas 78
Valdifiori 78
Silva 77

L'influence 

Payet a porté l'OM toute la saison, dès qu'il va moins bien, l'OM ne tourne pas dans le bon sens. Il a été d'une constance remarquable et ne me parlez pas des gros matchs où soit disant il a été absent. Il aura raté le match aller au Parc, le match aller à Lyon et le match aller à Monaco alors que sur la phase retour, il a été resplendissant à la fois contre l'OL et à la fois contre le PSG mais malheureusement les journalistes (surtout au CFC) continuent de dire qu'il a été invisible contre les gros. Lacazette n'a pas marqué un but contre les 5 premiers, ça fait de lui un joueur qui a raté sa saison ? NON.

Pastore souffre de Zlatan, quand le suédois est là, Pastore existe peu, quand il n'est pas là, l'argentin se régale. En terme de constance il n'a pas brillé durant toute la saison contrairement à un Verratti impressionnant autant sur 2014 que sur 2015. Puis en terme d'influence, Pastore est "noyé" au milieu de stars, au milieu de très grands joueurs tous capables de faire la différence. Enfin, une passe décisive est décisive lorsque le receveur finalise le but n'est-ce pas ? Dans ce cas, Pastore part avec un avantage ENORME avec Cavani, Lucas, Zlatan, Lavezzi alors qu'un Payet n'a que des Thauvin, Alessandrini, Ayew ou Gignac.

Lobbying

Le match n'existe pas, Pastore jouit d'une côte exceptionnelle en France. Dès qu'il réalise une passe décisive, elle est décryptée par les médias, s'il en réalise 2 ou 3, il fait la Une des journaux et des JT. Certes cela est mérité et ça fait du bien qu'on parle enfin de jeu et de la beauté du geste dans un pays où seule les polémiques intéressent à la fois les médias et les observateurs.

Payet lui est respecté par les médias malgré quelques histoires avec Thauvin. Que le match soit diffusé sur C+ ou sur beIN, l'accent est souvent mis sur ses performances et ses gestes bénéficient de plusieurs ralentis, quoi de plus normal quand c'est beau. Mais ça s'arrête là, quand l'équipe va mal comme actuellement, on ne parle plus de ses matchs qui pourtant sont de haut niveau.

Pour conclure, je pense qu'il faut remettre le trophée du meilleur joueur de la saison à Payet et remettre celui du joueur le plus élégant à Pastore. Et tout le monde sera content.

trait

Si j'ai écrit cet article c'est déjà parce que j'avais envie de me faire chier et comme je me faisais chier j'avais envie d'écrire cet article. Ça ne veut rien dire, comme l'article que vous venez de lire, comme le faux débat entre les 2 joueurs d'ailleurs. C'est juste qu'il faut bien publier quelques articles sur notre site et en même temps ça me donne une image de mec sérieux qui parle de jeu et de statistiques sans troller le PSG. Classe.

2 comments

  1. Moez 2 mai, 2015 at 12:38 Répondre

    Salut à toi. Tout d’abord bravo pour l’effort et la volonté d’argumenter sur ce débat qui d’habitude n’attise que moqueries interposées.

    Néanmoins je ne suis pas d’accord sur plusieurs points.

    1) Premièrement l’idée de quantifier l’influence d’un joueur qui n’est pas avant centre, par des statistiques me gène depuis de très nombreuses années.
    Tu parles par exemple des CPA, pour moi c’est comme mélanger des torchons et des serviettes.
    Bien évidemment que c’est important de bien savoir les tirer, d’autant plus qu’en Ligue 1 ce qui devrait être la norme ne l’est pas. Mais je ne comprend pas l’intérêt d’intégrer un ballon arrêté que l’on peut tirer dans le tas avec une action ultra rapide dans le jeu qui nécessite de biens meilleures qualités.
    Je trouvais déjà ça débile à l’époque de Rothen qui voyait ses stats gonflées de la sorte.

    Ensuite je voudrais revenir sur la statistique de key passe dont je repose la définition :

    « Key Pass

    A pass/cross that is instrumental in creating a goal-scoring opportunity, for example a corner or free-kick to a player who then assists an attempt, a chance-creating through ball or cross into a dangerous position  »

    On voit bien ici que cette stat ne calcule pas ce qu’on nous vend. Il n’y a pas de stats miracle qui calcule le nombre de caviars dans un match.
    Si tu te demande pourquoi celle de Payet est « anormalement » aussi élevée, j’ai une partie d’explication : Payet c’est 282 centres soit largement le plus gros centreur de la Ligue 1 (Pastore n’est même pas dans les 50 premiers de ce classement). Le style de Bielsa veut ça : énormément de joueurs dans la surface, Payet l’utilise parfaitement.

    Ce dernier point va me permettre de venir a là où je voulais en venir : les deux joueurs n’ont pas le même rôle dans leur équipe.
    Pastore est le 2ème joueur de Ligue 1 au nombre de ballons touchés, derrière Verratti. Cette saison Pastore a longtemps été le joueur qui récupère le plus de ballons ! (ce qui est une anomalie du foot)
    Conclusion : il a joué beaucoup (trop ?) plus bas, et son rôle s’est plus rapproché de celui de Verratti, alors que Payet a joué vraiment très haut, ce qui est logique c’est un attaquant (de côté) de formation que l’on a replacé dans l’axe.
    Payet sur le côté était devenu très prévisible, bridé même, à l’image de Valbuena il y a quelques années. Le fait de le mettre dans l’axe a été une excellente idée, d’ailleurs ses prestations le prouvent.

    Maintenant j’aimerais revenir sur un argument que je lis souvent : « mieux accompagné tu dois mieux faire ». Je lis ça souvent, surtout quand je vois circuler le nom d’attaquants d’équipes moyennes de Ligue 1 dans de plus gros clubs. Par exemple « Ben Yedder marque 15 buts par saisons au TFC, donc si tu remplaces Didot et Regattin par Verratti et Pastore ça fera 30 buts ». Je n’ai pas besoin ici de citer les milliers de contre exemples.

    Bien évidemment le foot n’est pas aussi simple, et la pression et l’exigence dans les grands clubs fausse ce raisonnement. (Sinon être directeur sportif serait donné à tout le monde ce qui n’est pas le cas)

    A l’inverse de diminuer la performance d’un joueur parce qu’il est entouré de gros, on devrait au contraire la valoriser. Je préfère dire « c’est énorme ce qu’arrive à faire James. Il est devenu essentiel dans une équipe où il y a pourtant Ronaldo, Benzema, Modric, Bale » plutôt que dire « Oui c’est sûr qu’avec des grands joueurs c’est plus facile » Non, ce n’est pas plus facile, au contraire. Oui techniquement, ils sont censés être meilleurs, oui ils sont censés mieux comprendre les appels, mais à côté de ça, le ballon ne passe pas toujours par toi, les adversaires ne jouent pas pareil car tu es dans le gros club, tes coéquipiers peuvent se débrouiller sans toi.

    Dernier argument sur l’influence dans le jeu : les coéquipiers.
    Théoriquement, Cavani > Mitchy, Ibra > Mitchy et Lavezzi > Ayew.

    Sauf que concrètement, et là j’aurais été d’accord, les 3 joueurs cités de l’OM ont réalisé une meilleure saison que ceux du PSG, que cela soit dans la régularité ou les chiffres (20 + 9 + 8 = 37 pour les 3 de l’OM contre 17 + 12 + 7 = 36 pour les 3 du PSG)
    C’est proche dans les chiffres mais faussé par cette fin de saison en fanfare et le nombre très important (8) de penalty d’Ibrahimovitch.

    Enfin le style de jeu des équipes de l’OM et du PSG ont été totalement différends, ce qui rend très difficile la comparaison. Le style de Bielsa a complètement favorisé Payet qui a toujours le luxe d’avoir énormément de joueurs dans la surface, et beaucoup de courses à côté de lui. Je ne diminue pas son influence, il l’a très bien fait. Je dis juste que c’est « régalade » comme on dis pour un axial d’avoir cela.
    Pastore par contre, a souvent dû se taper les jeux de ba-balles, moins direct, plus bas, et moins efficace cette saison face à des adversaires qui ont compris le « truc » depuis bien longtemps, mais souvent trop faibles pour faire quelque chose.

    Après il y a une phrase sur laquelle je n’ai pas été d’accord c’est sur la prétendue irrégularité de Pastore. Cette saison j’ai compté seulement 3 mauvais matchs en championnat : Bastia, Evian et Bordeaux. Soient…2 des 3 seules défaites en championnat si je ne dis pas de bêtise (et un match nul)…
    La 3ème défaite, celle à Guingamp…Pastore n’est pas sur le terrain. Difficile de ne pas voir dans ça un lien de cause à effet ?

    Conclusion : Pastore et Payet ont eu la MEME influence sur leur équipe, c’est à dire le rôle de bâtisseur des victoires, organisateur du jeu. Par contre là où j’ai un avis différend c’est que je trouve qu’il a été plus difficile pour Pastore d’exister au milieu de stars, et d’en plus avoir été régulier toute la saison (même face aux gros Aller-Retour) avec en plus un calendrier très chargé (il a été excellent en Coupe à chaque fois et en Ligue des Champions, à l’exception de l’important quart de final c’est vrai, mais où personne n’a vraiment existé, pour le reste il a été exceptionnel)
    Pour les départager, après ce n’est que mon avis, si je devais n’en mettre qu’un seul, en plus de ces arguments, je dirais que si le classement s’arrêtait aujourd’hui : l’un a mené son équipe au titre, l’autre à la 4ème place…
    Le meilleur joueur de la saison a plus de chances de se trouver chez le 1er que chez le 4ème 🙂

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!