Sign in / Join

La mise au point de Didier Roustan sur "le délire Bielsa"

ban-roustan

Depuis quelques jours, Marcelo Bielsa est la cible numéro un des médias sportifs qui pourtant l'avaient plus qu'adoubé depuis son arrivée cet été. La critique est acceptable, mais là nous assistons à une véritable cabale orchestrée par Bouchet, Diouf, Praud, Ménès, Séverac, -et j'en passe- qui se déchainent sur le technicien argentin en le qualifiant d'imposteur, de ridicule entraineur qui n'a rien prouvé ou encore de farce.

C'est dans ce cadre que nous souhaitons mettre en avant une vidéo de Didier Roustan qui met les choses au clair et tente de comprendre pourquoi un tel "délire" s'abat sur la France du foot. Une vidéo à voir absolument et qu'il faut partager pour tenter d'exister à côté des mastodontes comme le Canal Football Club.


LE DÉLIRE BIELSA !!!! par roustantv-lequipe

Didier Roustan dit tout haut ce que nous essayons tous de dire avec nos petites armes. Bielsa est critiquable, oui, car chacun d'entre nous est critiquable. Mais quand cela devient un véritable acharnement sans véritable fond où les arguments avancés ne tiennent pas debout, cela devient ridicule.

1 comment

  1. Bernard 2 mai, 2015 at 13:23 Répondre

    Oui, tout à fait d’accord, c’est de l’acharnement pour certains.
    Mais soyons un peu réaliste:
    -L’homme met un grand cout de grisou sur le championnat français, en imposant une façon romantique de voir le football basé, non pas sur l’attaque comme on le pense souvent, mais sur une remontée ultra rapide du ballon.
    Ceci comparé à un Tele Santana, ou à un Cruyf, ou la le ballon circule au milieu de 3 attaquants, de 2 numeros 10, et de lateraux qui ne pensent qu’a presser leur adversaire directe dans leur trente metres.
    -Ceci ne peut etre que balancé par le danger, quand on remonte vite le ballon, de se voir retrouver en sous-nombre dés la perte de balles, avec 1 milieux defensif isolé au milieux et des lateraux à la peine, obligé d’etre sauvés par leurs ailliers respectivement placé devant eux au début du match. ce qui donne alors 4 joueurs en position latérale + le numéro 6 qui sont épuisés à l’heure de jeu, et qui sont alors incapables de defendre sur des balles latérales, elles aussi, données par les milieux adverses, voir par les défenseurs adverses directement.
    -Alors, à la fin de la saison, avec un tel système, on accroche quelque chose, on crie au génie;
    Mais si on subit 11 défaites, qu’on n’arrive pas à battre un seul gros, mal aidé par l’arbitrage, il faut le reconnaitre, qu’on se fait exclure de toutes les coupes trés tot, et, surtout qu’on ne corrige pas ces défauts apparents pour 90 pour cent des gens, pour peu qu’ils ne soient pas Marseillais, il ne reste alors, plus guère, qu’un Didier Roustan ou un Luis Fernandez, pour defendre un entraineur et sa glacière.
    -Rajouter à cela, une bonne propension au clivage, et alors au bout de quelques mois, on s’apercevra que l’homme était sympathique, athipique, attachant, vibrant, sud-americain etc, etc mais pas fait pour le foot français, beaucoup plus dur qu’on veut bien le faire croire.
    Alors pour moi, Bielsa « No se va », ok, mais seulement si il change et qu’il a aprris du foot français et qu’il aura appris qu’un match se gagne par phase, offensives, defensives, et des fois ultra defensives.

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.