Sign in / Join

"DORIA OU LA QUATRIÈME BLESSURE NARCISSIQUE DE L'HUMANITÉ"

Pourquoi Doria et Bielsa sont-ils aussi antagonistes que la mécanique quantique et la relativité ? Une lecture épistémologique signée du Vieux Buk, figure divine d'OMForum qui dispense savoirs et orgasmes depuis plus de 150 ans.

 

N.B : la rédaction tient à rappeler qu'OMForum, c'est aussi des blagues carambar et des meufs à poil.

 

L'HUMANITÉ SUR LE FLANC

 

_Alors mon gars, tu connais peut-être le texte de Freud sur les trois blessures narcissiques de l'humanité : vexation cosmologique (Copernic, la Terre n'est pas le centre du monde), animale (Darwin : Évolution, l'homme pas au centre du règne animal), psychologique (Freud - of course monsieur le mégalo - : l'homme n'est même pas maître en sa maison psychique)
_En fait, le vingtième siècle a donné lieu à une quatrième blessure narcissique : la vexation épistémologique. La science est très loin d'expliquer, et même seulement de décrire, la réalité. Alors qu'au début du vingtième, on a érigé la science en dogme, en croyance, en un absolu indépassable et révélateur de tout, partout. Même encore aujourd'hui on a des crétins pour assurer "c'est prouvé scientifiquement", comme nos parents et grand-parents gloussaient "je l'ai vu à télé" et les couillons des temps modernes "c'est sur internet".

 

L'ARITHMÉTIQUE F.C EN LIGUE 2 !!

 

_Première brèche : en mathématiques. Avec un truc qui s'appelle le "programme de Hilbert", du nom d'un très grand mathématicien. Un des points du programme, proposé à la communauté mathématique mondiale, était le plus cher au coeur du bonhomme, parce que c'était sa lutte contre "l'Ignorabimus" ("il y a des choses que nous ignorons et que nous ne saurons jamais"). Il espérait qu'au minimum en mathématiques, et dans le cadre simple de celles-ci, on pouvait tout savoir (tu remarqueras qu'on est loin de s'occuper de la Réalité tout entière, là, juste des maths et plus précisément encore de l'arithmétique simple in fine). Il a été démontré par Godel, avec son théorème d'incomplétude que ce n'est pas le cas. Plus précisément, il a démontré que si une théorie mathématique peut prouver toutes les vérités, elle prouvera nécessairement aussi des énoncés FAUX, et que sinon il y a des vérités, dans le cadre de sa propre théorie toujours (donc pas des trucs mystiques ou complexes comme l'humour, l'amour, la haine... juste des phrases sur les nombres) qui ne pourraient jamais être démontrées.
Comme il venait aussi de démontrer qu'on ne pouvait pas créer de nouveaux outils de logique (théorème de complétude), et que dans la foulée la thèse de Church-Turing (ouais, le gars du biopic avec Cumberbatch :smilej: ) démontre que tous les procédés de logique inductive contenaient l'arithmétique de base (je fais un gros raccourci là mais sinon on est morts), en gros, le raisonnement mathématique et le "ceci donc cela" sont insuffisants à résoudre tous les problèmes. de maths.

 

Image

 

Ça fait déjà un gros trou me disait ta mère
La réponse des mathématiciens, après une grosse déprime (par exemple Von Neumann, un illustre mathématicien qui abandonna carrément ses recherches en cours :grinj: ), fut de de se dire "on s'en fout, on n'est pas là pour répondre à tout, on va juste se contenter de travailler sur des modèles précis pour étudier des problèmes précis, dans des cadres précis, et on fera comme si rien voilà voilà hum hum".

 

LA RELATIVITÉ, LA MÉCANIQUE QUANTIQUE : LE CLASH !!!!

 

_La relativité et la mécanique quantique sont antagonistes sans erreur. Ne pas pouvoir les concilier vraiment ne risque pas de permettre à la science de tout expliquer (puisque elle ne peut, encore une fois, même pas expliquer sa propre incapacité à concilier ces deux approches)

 

_Puisqu'on est sur le relativité et qu'on a parlé de Godel, il y a un exemple assez marrant et symptomatique. Godel, après sa rencontre et son amitié avec Einstein, a décidé, pour le fun, de se pencher sur la théorie de la relativité et la question du voyage dans le temps. Il a montré que dans le cas d'un modèle cosmologique de l'univers en rotation, c'était possible (oui, c'est compliqué, mais on s'en fout, ce n'est pas très important).
Image

 

Ça a autant cassé les couilles des physiciens que le théorème d'incomplétude avait gavé les matheux.

 

La réponse des physiciens viendra plus tard (elle n'est pas encore totalement tranchée, en réalité), par l'escroquerie du siècle, par Monsieur Stephen Hawking himself, et ça s'appelle la "conjecture de protection de la chronologie".

Arnaque totale qui s'explique comme suit : Les travaux de Godel font voler en éclat la causalité. mais que si la causalité vole en éclat, autant tout de suite arrêter les sciences et partir, au choix, à la pêche, jouer à Castlevania, ou partouzer à Bordeaux (:winkv: :kiss:).

Donc, on va dire qu'en fait, c'est pas possible. Entre copains physiciens, on rejette tout modèle en rotation, et on rejette tout modèle qui pourrait mettre la causalité en défaut. On dit que c'est comme ça, on travaillera seulement sur des modèles précis pour étudier des problèmes précis dans des cadres précis, et surtout on fera comme si rien voilà voilà hum hum.

 

_Oui mais pendant ce temps y une autre science qui progresse à pas de géants c'est la médecine, et la biochimie, et la neurologie, bref la science du vivant.
Qui prétend pouvoir enfin tout nous dire sur l'être vivant, carrément.
et là, boum.

 

BATMAN ET GROS BIN'S

 

Pas de Godel, mais d'autres gros enculés qui viennent pisser dans les cornflakes de la science.

En l'occurrence, d'abord un blagueur du nom de Nagel qui pond un fameux "What is it like to be a bat ?". Résumé : ouais, on sait parfaitement comment fonctionne le sonar de la chauve souris. ouais ouais, on connaît parfaitement son anatomie. Ouais. Mais sinon les gars comment ça fait de percevoir comme ça, hmm ? Dites, pour voir ? Comment ça fait d'être une chauve-souris ?
Image

 

Ce problème va carrément s'étendre en ce qu'on appelle désormais "le problème difficile de la conscience" (David Chalmers), qui consiste à dire "on sait ce qui se passe au niveau neurologique quand quelqu'un voit du rouge, on peut savoir qu'il voit du rouge juste avec une irm, on a cartographié son cerveau et tout et tout MAIS PUTAIN ON A ZÉRO IDÉE DE CE QU'EST SON EXPÉRIENCE INTIME DE "VOIR DU ROUGE" ET ON SAIT MÊME PAS SI ON A LA MÊME".
Snif.
(à noter que Chalmers a inventé l'excellent concept de "zombie philosophique" pour étayer sa théorie, j'adore :lol: )
Et là, chers petits amis, quelle fut la réaction des neurologues et autres chercheurs, hmmm ??? Je vous le donne en mille :
"Ah ouais ouais mais en fait c'est pas grave on va juste travailler sur des modèles précis pour certaines questions, on ne va plus se poser de questions sur la Conscience tout çaaaaaaaa et pis surtout on va faire comme si rien voilà voilà hum hum :oops: :oops: :oops: "
eh oui.

Les saligauds.

 

_Donc, en fait, le vingtième siècle s'est mangé de plein fouet la vexation épistémologique. Les sciences ne peuvent prétendre répondre à tout, et elles ne peuvent même pas répondre à tout dans leur propre domaine de "compétence". Il faut juste se dire qu'on s'en fout en fait. On n'a qu'à leur confier seulement des problèmes qu'elles peuvent résoudre, et c'est tout. Et pas surinvestir notre confiance en elles, elles ne sont pas là pour apporter des réponses absolues sur la Réalité.

 

Bref, il aura fallu des dizaines d'années pour définitivement donner le mot de la fin à Wittgenstein : "ce dont on ne peut pas parler/ce qu'on ne peut dire, il faut le taire."

 

DORIA CONTRÔLÉ POSITIF À L'ÉPISTÉMOLOGIE !!

 

luc_sonar_meme

 

_Doria est cette pauvre chauve-souris. Un espoir brésilien, on sait comment ça joue, on sait combien ça pèse, on sait combien ça coûte, mais tant qu'on ignorera "what it's like to be Doria", on ne pourra jamais s'assurer en amont des bienfaits sportifs d'un tel pari. Peut-être qu'un Vincent Labrune from Outer Space aurait été en mesure d'estimer l'échec de sa recrue s'il était capable d'un tel "transfert d'intimité",  peut-être même que le football attend encore son théorème d'incomplétude, démontrant que la réussite d'un recrutement n'est garanti que sur des modèles précis, dans un cadre précis. Peut-être saura-t-on un jour mesurer l'état quantique d'un mercato.

En attendant, le mieux est certainement de s'en foutre et de retourner partouzer à Bordeaux.

1 comment

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!