Sign in / Join

QUE SONT-ILS DEVENUS ? Koke, illégalisation

FICTION | Que sont-ils devenus ? OMForum a retrouvé leur trace et tente d’imaginer ce que pourrait être leur futur.

devenus-koke

Nous sommes en 2003, l’OM vient de terminer second du championnat et entame cette saison 03/04 avec de réelles ambitions. En effet, le club a réussi à renforcer son point faible, l’attaque, en remplaçant la paire Sakho – Chapuis par la très prometteuse Mido – Drogba. Les arrivées de Beye, Vachousek et Meriem ne font que bonifier ce recrutement intéressant.

Mais les premiers mois sont difficiles, l’équipe est à la peine en championnat et le club décide de limoger Alain Perrin qui avait réussi l’exploit de terminer second la saison précédente. Mais qui se tapait aussi les secrétaires du club.

Le mercato d’hiver s’emballe, comme souvent à Marseille. José Anigo arrive sur le banc, Barthez est prêté par MU, Sommeil et Ferreira viennent renforcer la défense, N’Diaye et Battles le milieu de terrain. Quant à l’attaque, elle voit l’arrivée d’un inconnu espagnol qui, de par son nom, devait être prédestiné à jouer à Marseille : Koke.

Très vite, il va être adopté par les suppor... Non en fait, très vite, les supporters vont se rendre compte que c’est une bille (ce qu’ils ne savent pas c’est qu’il sera l’un des premiers d’une liste des recrues offensives catastrophiques, d’autres bien pires suivront...). Sa seconde saison sera un peu meilleure, il laisse apparaître quelques très très maigres fulgurances en marquant 5 buts qui ne suffiront pas à lui apporter la confiance nécessaire pour réussir. Sa 3ème saison sera celle de trop et il finit par quitter le club, sans que personne ne le regrette.

Anecdote perso : Un jour, près de Michelet, je le croise au volant d’un énorme 4x4 dont je ne me souviens plus la marque, surement à cause de l’alcool. Je le vois descendre avec à ses côtés une fille qui était au moins aussi bandante que le 4x4 de luxe. Comme quoi, même avec une gueule acnéisée et aucun talent footballistique, on peut rouler en voiture de luxe et se taper un canon. Un espoir pour nos enfants ?

Vous aussi dîtes non à la contrefaçon !

Vous aussi dîtes non à la contrefaçon !

Il quitte l’OM pour le Sporting puis l’Aris Salonique en Grèce où il s’impose même comme capitaine de l’équipe. S’en suivent plusieurs expériences assez exceptionnelles :

  • Il débarque à Houston où un traitement révolutionnaire contre l’acné vient d’être découvert. Malheureusement, il rate les tests pour devenir cobaye.
  • Il revient en Espagne où le Rayo Vallecano flaire le très bon coup Koke. Mais les dirigeants du club espagnol, pensant avoir recruté le prodige Koke Resurreccion de l’Atletico tombent de haut en voyant le niveau de ce Koke là...
  • Désespéré et endoctriné, il décide de partir faire le Djihad en Irak. Direction la Turquie mais le pilote rate l’atterrissage et est obligé de continuer jusqu’en Azerbaidjan. Dès son arrivée, son acné va le rattraper, des dizaines de femmes se jettent sur lui le prenant pour Justin Bieber. Il y restera un an, starifié par la jeunesse locale.
  • Voulant profiter de son nom, il décide de signer en Colombie, le pays de la cocaïne où il sait qu’il deviendra populaire. Il ne se rendra compte qu’après avoir signé son contrat qu’il s’est trompé de pays, en effet il vient de signer en Bolivie.

Retrouvez l'intégralité de nos fictions "Que sont-ils devenus ?"

1 comment

  1. Benedetto 3 octobre, 2014 at 11:29 Répondre

    Il a réussi l’exploit de jouer dans le pays capitaliste de référence au sein d’un club portant un nom communiste (à savoir le Dynamo Houston) !

Ton avis ici et sur le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!