Sign in / Join

Le Gardien-OM-mètre - Mandanda 8ème

Avant de débuter cette 2ème partie de saison, un point sur les performances des gardiens de L1*, et notamment notre Mandanda local, avec notre Gardien-OM-mètre

Classement des gardiens

*gardiens ayant joué au moins 12 matchs cette demi-saison

La densité

Entre Sirigu (6ème) et Ruffier (12ème), il y a seulement 4 points de différence. Pour tous ces gardiens (Mandanda est au milieu du peloton), l'adversaire doit statistiquement tirer - et cadrer - au moins 4 fois dans le match pour leur marquer un but. Dans une L1 défensive et peuplée de buteurs bakayokesques, c'est une bonne assurance-vie.

Mandanda seulement 8ème ?

Steve Mandanda n'est effectivement pas sur notre podium avec 68% d'arrêts, au terme de cette 1ère moitié de saison qui n'est clairement pas la meilleure de sa carrière, quelque part entre un Runje irrégulier et un Barthez en petite forme.

Surcoté alors, "El Fénoméno" ? Non, son ratio est dans la moyenne haute de L1. Mais il souffre de la comparaison avec Costil (2ème avec 78% d'arrêts) et Enyeama (1er avec 88%), ce dernier d'ailleurs atteignant un pourcentage d'extra-terrestre !

Comparons davantage (de toute manière, on n' a rien d'autre à faire, je vous rappelle que le mercato de l'OM est au point mort).

Quid des qualités des défenses ?

La différence devient encore cruelle pour le gardien phocéen, quand on s'attarde sur la qualité des défenses.

Par exemple, Enyeama et Mandanda ont eu quasiment autant de boulot l'un que l'autre (51 et 56 tirs cadrés respectivement), mais le gardien lillois ne craquera pas (statistiquement encore) à moins de 9 tirs cadrés, contre 4 pour Steve.

C'est pire face à Costil (2ème - 78% d'arrêts), qui, mal protégé par la passoire qui lui sert de défense à Rennes, a subi le feu de 80 tirs cadrés ! Steve Mandanda est également KO contre le reimois Agassa (73% d'arrêts, 73 tirs cadrés subis), qui tient solidement la 3ème place.

Qui n'a rien eu à faire ?

Subasic (4ème avec 72% d'arrêts) et Sirigu (6ème avec 69% d’arrêts), sont clairement les deux plus gros glandeurs de la L1. Au chaud derrière leurs défenses en béton armé, ils ont vu moins de 40 tirs cadrés arriver vers leurs cages.

C'est plus de 2 fois moins que le stakhanoviste ajaccien Ochoa (9ème, 67% d'arrêts), qui a dû défendre 91 fois son but ! Là encore, travailler plus n'est pas forcément gagner plus.

OMForum.com

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!