Sign in / Join

Crise à l'OM : pourquoi personne ne bouge

Notre procureur au barreau de Belsunce, Joachim de Casa, analyse le calme surprenant dans l'environnement ohémien, alors que le club est en crise...

Baup

Un coach qui chie ses deuxièmes saisons et qui après deux descentes avec deux clubs différents, trouve une place de coach après deux ans de chômage dans une équipe qui est doté du troisième budget de France. Un gars qui a le profil parfait pour Anigo, car il n'est pas chiant et ferme sa gueule pour conserver sa place. Anigo déteste les mecs qui ne se laissent pas faire.

Je me souviens d'un article qui expliquait que Baup avait été traumatisé par ses dernières années de coaching. Maintenant, je comprends pourquoi il a connu 3 ans de chômage. Quand il finira son contrat avec l'OM, je prends les paris qu'il ne trouvera pas facilement un nouveau club à entrainer en France.

Passi

Entraineur de la CFA2 qui se retrouve entraineur adjoint d'un club qui venait de remporter 4 titres en 3 ans. C'est pas lui qui va l'ouvrir car il sait qu'une fois lourdé, on ne le reverra plus en tant qu'entraineur adjoint d'un club de L1.

Spinosi

Quand DD arrive, il veut Dehon, entraineur des gardiens du Havre (celui qui entrainait Mandanda). Spinosi "quitte" le club pour bosser en Côte d'Ivoire. Il revient au club quand Dehon s'en va en même temps que DD. Il va réussir l'exploit d'être encore salarié du club pendant qu'il était en Côte d'Ivoire. En gros, son retour était déjà prévu.

Là encore une fois, c'est pas lui qui râlera. L'OM est la chance de sa vie. Une fois lourdé, on ne le reverra plus dans un club de L1.

Le Vélodrome

Un public qui gueule "mouillez le maillot". Pourtant, qu'avons-nous sous les yeux ?

- Une minorité des tribunes qui est achetée par les (un) dirigeants et qui fait la pluie (le traitement réservé à Deschamps) et le beau temps (silence quand il s'agit d'un dirigeant ou d'un choix de ce même dirigeant)
- Une majorité des tribunes qui préfère regarder ailleurs pour ne pas voir le prix des abonnements augmenter

Résultat, le Vélodrome est très mal placé pour demander aux joueurs de mouiller le maillot. Si on en est là c'est en grande partie avec la complicité du stade.

En conclusion, le club est en crise, et aucun des contre-pouvoirs habituels ne bougera.

Joachim de Casa.

A lire sur OMForum

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!